Tribu Masai au Kenya. Cliquez pour agrandir


Bienvenue au 1939078 ème voyageur depuis Jan 04. Connecté : 1
Retour de Sicile en Octobre 2007, les photos !!

Laguna Verde a la frontière chili-bolivie - Cliquez
Page des Nouveautés sur le site
Qui sommes nous?
Albums tour du monde et précédents voyages
Carnet de voyage
Infos pour le tour du Monde : Objectifs, Itinéraire, Budget, Billets d'Avion, Formalités, Assurances, Internet
Infos pour préparer un voyage : Equipement, Santée, En cas de Besoin, Garder contact, Visas, Sécurité, Santée
Bilan de notre tour du Monde, notre retour en france, Partage de notre experience des voyages
Iles Uros sur le lac Titicaca (pérou) - Cliquez
Invitation aux voyages - Infos générales sur la culture de différent pays
Accueil
Nos pays, sites, endroits préférés, Nos coups de coeur, les meilleurs moments et les piresCartes, plans, informations des parcs NationauxNotre récits de Week-end autour de NiceNotre retour du de voyage du Tour du Monde, Installation à Nice, premiers mois, Changement de personnalitésInternet, Ordinateurs : cybercafés pour garder contact, stockage des photos numériques, comment créer et mettre à jour son site Internet?Livre d'or - Ecrivez nous un mot!Budget par pays pendant un tour du MondeComment voyager dans le Monde, la meilleure façcon
Chercher dans le site

Carnet de voyage : Antarctique

Le continent de glace, l'Antarctique et les Iles Falkland 05/01/2005

Bonjour à Tous,
Vous l'avez deviné, notre expédition du Nouvel An nous a amené sur le dernier continent du monde, le continent de glace appelé Antarctique. Autant spectaculaire pour ses immenses glaciers dans la mer, ces Icebergs gigantesques (plusieurs kilomètres), les passages du bateau en fracturant la glace, et aussi sa faune, principalement des oiseaux, pingouins (par centaines de milliers), albatros, et phoques, et encore ses coucher et lever de soleil qui n'en finissent pas, plus de 3 heures de contemplation sur la mer et terre glacée. Que c'est beau et on ne s'en lasse pas. Au final, 4 CDs complets de photos (aucune sur Internet malheureusement), soit autant (en Mo) que tout notre voyage autour du monde.

Voici la carte de notre expédition (j ai photographie celle du comandant avec plus de détails mais elle n est pas encore en Ligne)
. Notre croisière nous a emmenés aussi aux Iles Britanniques des Falkland, escarpées, sans un arbre, refuges d oiseaux comme les albatros, cormorans et pingouins royaux. Ces îles nous ont étonnés à la fois par la faune et la vie de ces habitants si reculés et vivant principalement des moutons.
Une idée du tour, directement sur la compagnie canadienne :
http://www.gapadventures.com/tour/APF

Tout avait parfaitement bien commencé, pas d attente au check in (contrairement au Navimag). L'équipage nous vous invitent tout de suite dans le salon et après avoir payer la dernière formalité administrative (300 dollars en cash), il nous montre notre cabine (pas de lit matrimonial, à part dans la suite Marco polo). Nous avons même récupéré une cabine supérieure du boat deck qui donne sur le pont. Par contre, aucune clef, toutes les chambres sont libres d accès pour sécurité.
Nous quittons Ushuaia à 20 heures et une demi-heure plus tard, nous avions notre premier, non dernier et excellent dîner. Les repas et le service sur le bateau sont irréprochables. Par contre, pas assez de pain en général surtout pour les Français qui demandent tous les soirs un plat de fromage en plus. Les boissons sont hors de prix, 5 dollars mini pour un verre de vin, mais nous avions fait nos provisions : 2 bouteilles de rouge, une de blanc, une liqueur de chocolat et une bouteille de champagne que nous n'avons bue qu'à Buenos Aires!!!
Le soir, canal de beagle sous les nuages et Puerto William sans route ni rien (dernières habitations de l'Amérique du sud, détrônant Ushuaia qui garde son statut de dernière ville).

Lise est couchée avec une pilule contre le mal de mer. Effectivement, la mer s'agite, et l'effet soporiphique de la pilule est belle et bien un bon remède contre le mal de mer !! (Qui a déjà eu le mal de mer en dormant??). Pour ma part, je n'en aurais pris que 4 moitiés sur 5 jours de mer, juste pour me sentir mieux quand on est tout juste. Mais qu'est ce que ça donne envie de dormir!
Pas beaucoup de monde aux repas pendant les traversées surtout pour les Falkland, la moitié du bateau est malade. Ca bouge dans tous les sens même pour un bateau de 75 mètres de long.
On profite d'un prêt gratuit d'appareil Fuji S5000, opt 6x, 6M de pixel, très performant. Du coup, on se lâche pour les photos et vidéo (d'où le nombre de Cds). La vente à 500 dollars à la fin est très intéressante. L'achat vaut le coup, mais notre appareil n'a que 2 mois, on va attendre un peu
. Le spectacle de oiseaux de mer à l'arrière du bateau pendant les longues traversées est tout à fait impressionnant. Les Giant pétrel (pétrel géante) viennent intimider les Albatros dans un spectacle (pour mon avis) de toute beauté. 1.5m-2.1 d envergure pour les premiers, 2.1m-2.5m pour les Black Brown Albatros, mais les plus magnifiquess sont bel et bien le Wandering Albatros et le Royal Albatros de 2.9 à 3.5 m, soit deux fois la taille de Lise. Ils jonglent et s' amusent avec le vent et les vagues rasant à 60 à l'heure l'eau et s'approchant par moment à 5 mètres du pont du bateau. Tout à fait spectaculaire ! Nous n avons pas été radin en finançant chacun 5 dollars pour le secours des albatros massacrés par les filets de pêche au cours de la loterie pour gagner la carte du commandant et le drapeau gap. Le plus assidu sur le pont est probablement Dale (puis moi, :-)), spécialiste de biologie sur les chouettes à Seattle. Il est imbattable pour reconnaître à 100m n'importe quel oiseau! Il m'apprend à en reconnaître. Malheureusement pour lui, il aura vu tous les oiseaux d'Antarctique, sauf le pingouin empereur et l antartic pétrel (je crois).

L'Explorer, notre bateau russe, est le premier à avoir emmené des touristes en Antarctique il y a longtemps de cela. Depuis, le bateau a été racheté par Gap en mai dernier qui , à cause de vols complets sur Buenos Aires, a été obligés de brader les places aux voyageurs moins fortunés ou backpakers comme nous, à 2500 dollars au lieu de 5000 pour 14 jours. Ca vaut le coup. Du coup, 75% des passagers ont bénéficié d un rabais a 2500 dollars. Autre bon plan pour nous : en partant le 17décembre, nous aurions eu seulement 10 jours pour le même prix, nous avons donc décidé d'attendre le 27 dec pour aller aux Falkland en plus. Les membres de l équipage ne se sont pas attendus à une moyenne d'âge beaucoup plus jeune que la normale.

Notre programme :
Nous visitons le premier jour aux Falkland, des sites de nids de black browned albatros, cormorands royaux, rockhole pingouins, et nous sommes même invite a prendre le thé dans une ferme locale (le site des nids sont généralement sur propriété privée). Dommage que le landing de l après midi soit trop similaire et moins bien que celui du matin. Mauvais choix de l expédition leader ou politique financière?
Standley, deuxième jour aux Falkland, Impossible de voir des pingouins royaux d après l expedition leader?? C est justement pourquoi nous sommes venu la. Soit il est incapable après 25 ans d expérience, ou alors, son agent touristique ne lui propose pas et il ne veut pas prendre d argent a proposer autre chose. Quoi qu il en soit, il a suffit d aller a l office du tourisme pour nous organiser un tour pour les pingouins royaux. Les propriétaires de la ferme sont extrêmement sympathique et je recommande leur tour : allowe@horizon.co.fk , certes un peu onéreux 70 dollars négociés par mes soins a 60 car on était en groupe, ça valait vraiment le coup pour ce qu on a vu et aussi, on est encore en Angleterre!! Je dis bien encore car d après les argentins, on est bien en Argentine (depuis la guerre des malouines dans les 80s) et on n'a même pas eu de tampon de sortie d argentine !! (Ni d entre du coup).
Ils sont venus nous chercher a 11H, (1 heure de route, il auraient pu venir nous chercher depuis le bateau si le responsable de Gap avait été un peu plus dégourdi!!), soit disant, personne du bateau n était intéressé lorsqu ils ont téléphoné la veille mais la moitie du bateau voulaient voir les kings!!). On était 9 a partir dans les 2 jeeps conduites par le couple a travers les pâturages a moutons des Falkland, aucune route, il faut même traverser des bras de mers et on en a jusqu au radiateur!! Heureusement que nous ne sommes pas à Fraser Island!! ;-)
Apres la ferme, il y avait encore 45 min. Les gentoos pingouins entourent les 2 magnifiques pingouins royaux, impossible de ne pas les reconnaître, 75cm de hauteur, ils sont comme des rois autours des autre couples et jeunes pingouins qui se font la course pour récupérer de la bouffe des adultes. C est trop marrant. On y reste 1H20. 2 sites comme cela sont devant nous et à 1 mile de la cote (quelle distance à parcourir pour ces petits pingouins). 2 royaux couvaient des oeufs sur leurs pieds (comme les pingouins empereurs). Certains pingouins reviennent de la pêche, d autres sont plutôt curieux et s approchent à 1 mètres de vous (mais vous n avez pas le droit de vous approcher a moins de 5 mètres d eux!
Discussion très intéressante avec les propriétaires, 50-70 fermes au Falkland vivant principalement des 2500 à 6000 mouton/ferme et de sa laine. 9/12dollars, 3kg de laine par mouton par an, 50-60 milles hectares, ils possèdent tout de même des chevaux (blancs), quelques vaches pour le lait, les montons ne sont pas effrayes comme en nouvelle Zélande, on reçoit du thé bien Anglais et des bon biscuits. Le fils est adorateur de Korn pour ceux qui connaissent.
leur adresse email dans le cas ou vous voulez les contacter : Adrian et Lisa Lowe, allowe@ horizon.co.fk (en retirant l 'espace), tel 500 31001, Murrell Farm, P.O Box 165, Standley, Falkland Islands Le matin de cette journée, j avais passe mon temps a visiter les quelques bâtiments historiques de la villes, 2 églises (magnifique pour une petite ville comme Stanley), mairie, musée et monuments commémoratifs de la guerre argentine qui a laisse en plus des dizaines de milliers de mines sur les îles tant dis que Lise a du retourne au bateau cherche une ID pour retirer des Livres des Falkland a la banques. Heureusement qu une navette était mise a dispo.

Retour au bateau a 17H. Au soir du Départ des Falkland pour L Antarctique, nous voyons des Commerson dolphin dans la baie sous une lumière étincelante du soleil. Des bateaux échoués jonchent les cotes. Puis Une baleine est venue nous dire bonjour a 50 mètres pendant le discours du responsable de l expédition, tout le monde était aux fenêtres!
Ce soir, le repas du capitaine a été annule le 30 dec pour cause du mauvais temps, nous l aurons au retour, rien de particulier en faite, le commandant vient manger a une des vingtaine de table du resto. La cocktail party du commandant n est pas contre pas annulée, mais a part son discours, ne vous attendez pas a un verre gratuit!.
Pendant les longues traversées, Le staff nous propose des "lectures" afin d améliorer nos connaissances historiques et naturelles de l antarctique et c est plutôt intéressant.
Soirée du nouvel an très long et appétissant dîner, coupe champagne a minuit (nous n avions même pas besoin d ouvrir notre bouteille), puis soirée dans les calles du bateau avec l équipage de bateau jusqu a 3h40 du mat. Steve, un ancien français du lonely planet, voyageurs depuis 11 ans est la pour arranger un peu la musique. Je loupe la converge (a 4h du ma), la ou les eaux chauds et froides de l antarctique se rencontrent, mais rien a voir, a par de savoir que nous sommes maintenant belle est bien en Antarctique en voyant la température de l air et surtout de l eau chuter.
premier Iceberg tabulaire de plus de 20km de long aperçu au matin par Dale, et les falaises de l antarctique en début d après midi, que c est impressionnant, que voir?, de la glace sur falaise. Des pingouins se reposent sur les icebergs, mais n ont il pas le mal de mer sur ces petits blocs de glaces ondulant dans la pleine mer?

Elephant Island, première Ile de l antarctique, on fait une sortie le soir du premier jour de 2005, cela nous fait gagne 1 jour grâce aux bonnes conditions moto. Les zodiacs sont a l eau, nous sommes du premier tour (mais je ferai aussi le second car il reste de la place de libre dans l un des Zodiacs du 2ieme tour même si la personne âgée ayant du mal a marche et surnomme la baleine par certains prend la place pour 2!! cape pétrel, storm petrel, avec leur petits sur la falaise, des phoques, et un léopard des mers (qui mangent les petits gentoo pingouins). Les falaises de la mer sont saisissantes, sans parler des glaciers tombants. Il fait sombre (9H du soir), pas beaucoup de lumière pour les photos). bcp de vagues, ca secoue pour embarquer les zodiacs. Je profite de la salle du commandant juqu au 11h30 avec Yarcoof, un finnois.

Arrivée a Esperanza base (argentine en début d après-midi du 2ieme jour), a 14H17 exactement le 2 jan 2005, c est un petit pas pour l humanité mais un grand pas pour nous, le dernier et 7 ieme continent est a nous sur la péninsule de graham. Des dizaines de milliers d adélie pingouins et même une piste de ski de pingouins qui remontent et partent a la mer en traversant un névé. Les pingouins sont probablement les créatures les plus drôles au monde. Impossible de vous en lasser, même après en avoir vu pendant 5 jours!
Des dizaines traverses allègrement la base, ou il y a même un musée, une église, et une salle commune ou certains jouent au billard pendant que d autre attendent pour téléphoner et poster du courrier d antarctique!
Nous tapons a la cabane de la radio et météorologie ou on nous explique brièvement ce qu ils font comme études. L organisation du bateau pour nous expliquer leur étude n est pas faite. Il n y a que Marco, membre du staff qui se vante d avoir pu porter un pingouin avec des chercheurs de la base, mais pour nous rien, cela énerve les passagers. Nous voyons un beau léopard seal sur son glaçon au retour.
De safety et une démonstration de sauvetage au départ. Tant dis que de 12H a 4H, c est un très sympathique navigateur français au commande, Laurent, désireux d un tour du monde. Le capitaine est plus réservé et son anglais de l Europe de l est est difficile a comprendre.
Je ne vais pas raconter tous les landing (débarquement) sur l antarctique. Certains étaient plus historiques, d autres plus paysage, d autres encore plus faune. En continuant vers le sud après Snow hill, nous avons été bloque entre 2 îles par une énorme quantité de glace, marche arrière pour contourner snow hill island mais le vent soufflant a plus de 11 en rafale, on a du s abriter dans une baie, martha cove. Je n ai loupe le magnifique couche de soleil ce soir mais en me réveillant a minuit , j ai pu assister au superbe lever de soleil a 2H30 du mat, en compagnie de Laurent le navigateur s occupant de la tenue de l ancre qui glissait a cause du vent.
Notre quête vers le sud n est arreté à ce stade pour cause du vent et du manque de temps. Le capitaine ne voulant pas se faire bloquer par les glaces. Nous ne verrons donc pas les pingouins empereur malheureusement.

Les autres passagers sont de toutes nationalités, bcp parlent Français, Anne-Marie, prof de math a Buenos aires, Marc et xx hydro géologues sur l étude de l enfouissement des déchets nucléaires) qui ont réservé le jour x , Mégane, journaliste canadienne qui écrit un article pour un journal, Steve, des allemands canadiens ages qui ont enchaînes avec un deuxième tour pour l antarctique, Judith, une licencié d une PME en France, des chinoises de Hongkong, et Japonais , un photographe/espion, une américaine de sans Diego impossible a comprendre, ... la liste est longue, 90 passagers. L équipage est des philippines, Beaucoup moins cher pour la compagnie gap, ils doivent compter principalement sur les pourboires, de 10 à 15 dollars par jour par passagers est demande, c est beaucoup, on ne laissera que 40 dollars comme bcp de pauvres backpakers comme nous!!.Même si Rosalina, notre stewardess s est bien occupe de la chambre et les serveurs du resto, presse mais sympathique. Le cuistot allemand était très doue.

Le retour dans le Drake passage était très calme, nous sommes même revenu la veille a 16H au lieu du matin a 8H (je pense que le capitaine vise toujours la veille au soir même au cas ou la météo serait moins favorable. Seulement la fin de la nuit était très mouvemente, Sur le pont a 5H30 afin de voir le cap Horn a 6H du mat, sous un vent violent, des vagues gigantesques (pour nous), mais aussi des éclaircie pour admirer le bout de terre le plus au sud de l Amérique du sud!!.

Moins de baleine au retour qu a l aller, même on en a vu au moins une par jour. Pour les plus rares, le bateau fait demi tour pour courser la baleine, ce fut le cas le jour de l arrivée en antarctique Du fait d un niveau anormale de glace et d un encombrement des zones de landing a l ouest de la péninsule, nous avons opter pour la partie Est, aussi, pour Explorer, pour aller la ou les autres ne vont pas, et battre des records comme le mois précèdent ou ils ont amené les premiers passagers dans la wedell sea et vu des empereurs , oiseaux qui vivent le plus au sud a 100km des cotes dans les conditions de froid incroyable. Dommage pour nous que le vent s est levé juste au moment ou nous nous apprêtions à y aller.

Retour à Ushuaia avec un gros pincement au coeur surtout avec les journées chiantes que nous avions passes avant le départ. Une croisière exceptionnelle, qui vaut vraiment les 2500 dollars. Contacter Rambo sur ou toute autre agence de voyage a Ushuaia pour obtenir un prix dernière minute a 2500USD et ne passez pas par Internet ou les prix sont explosifs. Nous avons été chanceux d avoir un prix exceptionnel, moins d offres de ce type seront dispo les prochaines années malheureusement (mais qui sait?)

(Désolé pour les fautes)

A bientôt
Lise et Nicolas
Recit suivant
Un commentaire sur la page? Un conseil à donner? N'hésitez pas!
Envoyez moi un petit mot et je l'insérerai dans la page. Ou Signez le livre d'or !!!
Optionnel : Nom Email  

Last modified : December 16, 2005 18:37


Divers : Liens vers autres sites, Webmasters, échange de liens, FAQ, Nous écrire
- S'inscrire à la mailing liste