Tribu Masai au Kenya. Cliquez pour agrandir


Bienvenue au 1928737 ème voyageur depuis Jan 04. Connecté : 1
Retour de Sicile en Octobre 2007, les photos !!

Laguna Verde a la frontière chili-bolivie - Cliquez
Page des Nouveautés sur le site
Qui sommes nous?
Albums tour du monde et précédents voyages
Carnet de voyage
Infos pour le tour du Monde : Objectifs, Itinéraire, Budget, Billets d'Avion, Formalités, Assurances, Internet
Infos pour préparer un voyage : Equipement, Santée, En cas de Besoin, Garder contact, Visas, Sécurité, Santée
Bilan de notre tour du Monde, notre retour en france, Partage de notre experience des voyages
Iles Uros sur le lac Titicaca (pérou) - Cliquez
Invitation aux voyages - Infos générales sur la culture de différent pays
Accueil
Nos pays, sites, endroits préférés, Nos coups de coeur, les meilleurs moments et les piresCartes, plans, informations des parcs NationauxNotre récits de Week-end autour de NiceNotre retour du de voyage du Tour du Monde, Installation à Nice, premiers mois, Changement de personnalitésInternet, Ordinateurs : cybercafés pour garder contact, stockage des photos numériques, comment créer et mettre à jour son site Internet?Livre d'or - Ecrivez nous un mot!Budget par pays pendant un tour du MondeComment voyager dans le Monde, la meilleure façcon
Chercher dans le site

Carnet de voyage : Argentine

Buenos Aires, un petit Paris sous un air de Tango Argentin 10/01/2005

Buenos Aires, un petit Paris sous le tango argentin, Un air d Asie dans le bordel des extérieurs des stations de bus. Pas de doute, Buenos aires non a beaucoup plu. Des avenues bordées d arbres, rues commerçantes animées, des bâtiments historiques de l époque du 19ieme, des parcs pour se reposer a l ombre des arbres, Des couples font des shows de tango, des musiciens jouent, le soleil et la chaleur sont bien la, plus de 30 degrés, ça nous change du zéro de l antarctique. Un petit air de Paris en été qui par moment vous ferait vraiment croire a Paris si tout n était pas écrit en espagnol et si on pouvait voir RATP sur les bus.

Dans certains autres quartiers, la réalité de la crise argentine est pourtant bien visible, mendiants dans tous les coins de rues, même au resto en terrasse où vous ne passez pas 5 min sans qu un mendiant vienne vous voir. C est souvent des gosses qui crèvent de faim et demandent du pain. Devant le congrès, des clochards dorment sur des vieux matelas. Des gouttes d eau des clim tombent sur le visage (assez déplaisant). Les poubelles restent en rade et pire, elles sont fouillées de toute part. On a même vu un flic dans le métro fouille dans une poubelle, on en revenait pas!!!!  Ensuite, en Allant plus vers la grande station de bus, la plus grande station que nous avons jamais vu!, 72 quais de bus avec sur chaque quai un départ de bus toutes les 20min... quand il n y a pas de train ou juste pour les banlieues... juste dehors, c est la désolation, rues sales remplies de petites baraques vendant tout et n importe quoi, briquet, ciseaux, alarme, comme en Asie!! On s’y croirait!
Déjà, en arrivant de Ushuaia en avion le dimanche 9 au soir a minuit, le taxi nous emmène a 100 a l heure dans le coeur de la ville près du congres sous une musique de tango, en passant les grandes avenues, les grattes ciel, ... L avion pour 300 pesos pour 3000km, ça vaut vraiment le coup, a moins que vous préfériez payer au moins 200 pesos en bus avec plus de 30 heures de bus. Control des bagages a l aéroport (pour éviter que vous preniez celui du voisin), et taxi a 22 pesos, ce n’est pas cher pour un tarif de nuit. Notre Hôtel Sportsman est rien de plus rustique, mais propre, très bien situe, et pas cher, 45 pesos pour une chambre matrimoniale avec salle de bain prive. A Ushuaia la première fois, on payer 60 pesos pour une salle de bain commune.
Le temps est magnifique, ciel bleu constant avec une température qui grimpe tous les jours de 23 a 35 degrés, donnant une tendance orageuse qui n est pas venu finalement. Premier jour, visite d extérieur du congres, avenue de mayo, plazza de mayo et la belle cathédrale metropolitana, et une balade dans la rue pietone florida. Sitôt que vous quittez votre conjoint, on vous saute dessus pour vous proposez sexe, cocaïne et marijuana, que l embarras du choix. Tout le monde vous laisse un papier de pub pour tout type de chose comme plus particulièrement des blousons en cuir que vous pouvez acheter. On termine la journée au ciné (ou il fait froid avec la clim), avec Ocean eleven II.
Le resto? Pas cher du tout, vous en avait pour moins de 10 pesos même pour une bonne pièce de boeuf (biffe de chorizo, 400gr). D’autres resto vous font un prix d appel a 5 pesos, mais leur carte ensuite ne comporte rien a moins de 10 pesos et vous devez rajoute 2 pesos pour les couverts, on est parti du coup. On rencontre un couple de Français parti pour 18 mois et pour les premiers 7 mois, ont parcouru en camping car l Europe de l est jusqu a l egypte. Il partait t la pour 6 mois en vélo dans les andes.
Le mardi 11, on part dans le quartier recoleta, la aussi, on se croyait à Paris, visite du cimetière père Lachaise de Buenos aires, le cimetière de la recoleta ou en autre des personnes célèbres en Argentine, Evita Peron est enterrée. Visite d une petite église et galerie marchande, puis au resto, c est la que nous nous faisons vole comme des glands notre sacs a dos. Rien d important a part les lunettes de vue de lise (mais elle a une paire de rechange), et mon zoom que j avais pris exceptionnellement pour prendre des photos de personnes de rue et un polariseur. Même si le zoom grinçait lors de la mise au point depuis qu il avait prix l eau de mer a Huayine en Polynesie français, il mettait encore utile. Ca sera une opportunité de plus pour m acheter un objectif unique 28-200 depuis que j en voulais un!!. le vol  s est passe a une terrasse de resto ferme par des fleurs, La personne assise juste 2 min a la table a cote a sûrement profiter de notre distraction lorsqu on discutait avec la serveuse. Un excès de confiance a nouveau pour nous dans la ville qualifiée d une des plus sur du monde. Y a des voleurs partout et je suis sur que ça aurait nous arrive a Paris aussi. Difficile de garder le moral après cela. Après un peu de repos a L hôtel, nous sommes allés a la Boca, endroit ou a commence le tango et les maisons ont gardes toutes leurs couleurs de l epoque près du port. Mais c est aussi réputé comme l un des endroits les plus dangereux car les plus pauvres (surtout en s écartant des ruelles principales), Un policier a chaque coin de rue, ça rassure a part après 19H ou comme les commerçants ferment, les flics disparaissent, on a pas fait de vieux os, on est vitre parti ensuite pour San telmo.
LE TANGO  est ne dans les bordel de Buenos Aires à l'époque où les matelots arrivant d Angleterre, loin de leur famille , attendait leur coup dans ces maisons closes, et invitaient les filles a des danses les plus érotiques ce qui a donne le tango. Cela n a pas pris dans les classes supérieures et il a fallu que le tango ait fait un tour du monde en Europe et a new York pour que a son retour, ce soit le succès. Et aux shows que nous avons assistes, nous ressentons bien cette atmosphère du début du siècle. Déjà a San Telmo, après avoir pris un verre a la place Dorrego, nous sommes allés au bar sur, ou chaque soir, chantent dansent et jouent des adeptes du tango. L atmosphère est la, petites tables entourant la scène ou vous prenez un verre en même temps que vous regardez les shows de danses. Que c est frénétique et langoureux, un contact jambes entre jambes, 5mn lèvre entre lèvre, et une rapidité de la danse. C est très impressionnant et ça vaut le coup pour 85 pesos. Le service du bar est par contre lamentable, pas un sourire, il faut demander 2 fois pour avoir un verre (prix exorbitant), un des serveurs part réparer la poignée de la porte principale. Aucun effort pour parler plus lentement espagnol, c'est juste à l'addition où elles ont pu nous sortions en Anglais que le pourboire n était pas inclus en me demandant si jamais bien compris.
Le jour suivant au soir (mercredi), nous avons assiste au théâtre a u tango solo.  C est moins l atmosphère du petit bar tranquille mais les danses sont encore plus impressionnantes, plus rapide, plus érotique pour certain ou le danseur parcours des mains la poitrine et l entre jambe de la fille. Avec les décors, vous ressentez bien l atmosphère de l époque, on s y croyait!!!
Le mercredi, lever assez tard (10H), on s était couche a 2H du mat la veille. (Même les autres jours où on se levait entre 9 et 10H après la fatigue de l antarctique).Lise part faire des courses. On a décidé d envoyer un colis. C est un peu plus cher qu en Asie: 300pesos pour 14kg mais vu le prix des vêtements ici a Buenos Aires (surtout que c est aussi la période des soldes), Lise craque sur tout ce qu il y a en Vitrine, plus de 1000 pesos : Jupes haut, pulls, chaussures, sacs, ....On rachète aussi un sac a dos pour 25pesos. On se demander combien de temps aller durer la fermeture Eclair, mais en fait, c est une lanière qui lâchera le lendemain, et l autre le vendredi. Pas de bol. C'est difficile de trouver quelque de bonne qualité tout de même (comme en Asie!). On visite le palais de la Casa Rosada où le président vient par moment (difficile de comprendre en Espagnol). On a pu s apercevoir que l argentine a bien été influence par le style européen par l'architecture e des bâtiments, peintures, sculptures (plus que les Etats-Unis et l'Australie). Avant le show du tango solo, nous allons chercher les billets de bus, peut être un peu tard complet jusqu au 20 (1 semaine plus tard) ?? Janvier et février est comme juillet août en Europe, c est les vacances scolaire et tout est plein bien a l avance, mais quelle galère! Je vous conseille plutôt de voyager en Argentine en décembre (ou même fin novembre) où c'est beaucoup plus tranquille, pas besoin de planifier à plusieurs jours a l avance votre itinéraire!on a réussi a se trouver quand même 2 places. De retour a l hôtel, nous buvons notre bouteille de champagne (17pesos) que nous devions ouvrir au nouvel an. Nous fêtons juste notre arrivée a Buenos aires et l ambiance qui s en dégage. Le métro, sur la ligne A, un métro intérieur bois donnant l impression du début du siècle, les connexions entre lignes vont font penser au métro parisien, escalator dans des longs tunnels, guichets et tourniquets a la parisienne, long couloirs avec pub, seul le bleu remplace le vers de la RATP.
Le dernier jour, Jeudi, Mission, envoyer le colis, Déjà, faire les CDs de l'Antarctique en double n est pas une mince affaire, la plupart sont encore a Win98 et graver 5 CD peut vous prendre beaucoup de temps ici. Internet est assez lent j ai trouve. Lise en profite pour une coupe de cheveux. Moi, j'y étais allée le mardi pour une boule à zéro (la dernière de l'année avant la rentrée). Taxi pour 7 pesos jusqu'à la poste internationale juste derrière le port pour l envoyer en bateau.
On termine de se promener dans les rues commerçantes. On a pas beaucoup d'appétit du a la chaleur. On mange en terrasse à l'extérieur mais c'est plutôt des mauvais choix, mieux prendre l air frais à l'intérieur. Taxi de l hôtel a la station de busa 9H30 pour le bus de nuit a 22H20 (60 pesos). 10 min de retard, on est au premier rang devant la fenêtre en cama (double étage), arrivée prévue a 9H mais finalement, on arrive a 7H10 du mat, dans les vaps.

A bientôt
Lise et Nicolas
Recit précédent - Recit suivant
Un commentaire sur la page? Un conseil à donner? N'hésitez pas!
Envoyez moi un petit mot et je l'insérerai dans la page. Ou Signez le livre d'or !!!
Optionnel : Nom Email  

Last modified : December 16, 2005 18:37


Divers : Liens vers autres sites, Webmasters, échange de liens, FAQ, Nous écrire
- S'inscrire à la mailing liste