Tribu Masai au Kenya. Cliquez pour agrandir


Bienvenue au 1943491 ème voyageur depuis Jan 04. Connectés :5
Retour de Sicile en Octobre 2007, les photos !!

Laguna Verde a la frontière chili-bolivie - Cliquez
Page des Nouveautés sur le site
Qui sommes nous?
Albums tour du monde et précédents voyages
Carnet de voyage
Infos pour le tour du Monde : Objectifs, Itinéraire, Budget, Billets d'Avion, Formalités, Assurances, Internet
Infos pour préparer un voyage : Equipement, Santée, En cas de Besoin, Garder contact, Visas, Sécurité, Santée
Bilan de notre tour du Monde, notre retour en france, Partage de notre experience des voyages
Iles Uros sur le lac Titicaca (pérou) - Cliquez
Invitation aux voyages - Infos générales sur la culture de différent pays
Accueil
Nos pays, sites, endroits préférés, Nos coups de coeur, les meilleurs moments et les piresCartes, plans, informations des parcs NationauxNotre récits de Week-end autour de NiceNotre retour du de voyage du Tour du Monde, Installation à Nice, premiers mois, Changement de personnalitésInternet, Ordinateurs : cybercafés pour garder contact, stockage des photos numériques, comment créer et mettre à jour son site Internet?Livre d'or - Ecrivez nous un mot!Budget par pays pendant un tour du MondeComment voyager dans le Monde, la meilleure façcon
Chercher dans le site

Carnet de voyage : Bresil

Les chutes d Iguacu (ou Iguazu), coté brésil - (Ecrit au retour)

Arrives au bresil pas sous la meilleure humeur. Le bus qui fait la liaison entre les 2 villes frontieres n attend pas l imigration au paraguay sous pretexte qu il y a trop de monde. Ce n est pas vrai, ca nous prend juste 5 min le temps de remplir les papiers de douanes. On est oblige d attendre une heure pour le bus suivant (40min selon le chauffeur), un bus d une autre compagnie ne s arrete pas car je lui montre les billets. 40 min plus tard, un autre bus aussi d une autre compagnie, nous prend mais il faut repayer le ticket de bus: 3 pesos. nous ne ferons pas la visite du barage cette apres midi alors quee l on s etait depecher au dernier moment pour partir pour prendre la derniere visite. Derniere chose, 1 heure de decalage horraire, plus que 3 heures de differences avec paris.
Le chauffeur, tres sympathique tout de meme, nous conseille le san remo hotel. On verra qu il est recommande par le routard, mais les prix ont augmente : 55 au lieu de 35 reals, 1 pesos vaut a peu pres 1 real soit 2 francs. Le receptionniste nous demande comment nous avons connu l hotel car un rabateur est venu nous accoste juste avant l entre a l hotel et nous proposer de se faire rabattre dans ce meme hotel afin qu il touche une com. En disant que c etait le chauffeur de bus, c eet nous qui avont eu la ristourne. Hotel pas tres luxueux bien qu il y ai l aclim (mais les temperatures ont chute un peu et on a plus besoin d aclim), une vielle TV de 8 chaines dont seules 3 fonctionnent en protigais, un frigo, 4 murs bien blancs sans deco, et un plafond de salle de bain avec beaucoup de taches.
Le gars de la petit agence dans l hotel est tres sympa et nous forunit plein d infos interessant. de plus, il a un guide du Bresil , c est le routard!!! (aussi un guide lonelyplanet south america que l on aurait du peut etre emprunter aussi. Belle aubaine depuis que nous cherchions en vain un guite touristique sur le bresil en Anglais. Je voulais changer du lonely planet qui me fatigue enromement en ce moment pour un manque d information de temps en temps mais je ne penais pas changer pour le routard qui en 480 pages te decrit un pays comme 16 fois la France!!. on fait des photocopies des parties qui nous interessent pour 14 reals.
On achete aussi par l agence les billets de bus pour curitiba pour demain soir pour 69 reals. J hesite de prendre mon appareil photo dans cette ville frontiere peu sure et bcp plus developpe que puerto Iguazu en Argentine. Ciudad del este est juste derriere la frontiere avec le paraguay la ou se vend tout type d eltronique de contrefacon ou de nom proche de parque connue. Avant le controle a la frontiere, bcp de bresilien faisaient leur marche au paraguay puis revendait leur bric a braque partout au bresil.]
A peine 10 min de sortie, un gars au ecouteur mate mon appareil photo. On s approche d un ATM mais finalement, je n entre pas, le gars qui nous suit n est pas tres malin et je le surveille en train de s approcher de moi . Il fait semblant de regarder dans la piece avant de fait denmi tour, ayant compris que je l avais capter puis s en va. Bonne presentation du Bresil, ca nous refroidit tout de suite, on devient quasi parano a surveiller tout le monde et moi, a m accrocher a mes 2 appareils photos. On mange au roi de la pizza, appelee par Lise, buffet de pizza pour 7 reais et 5 reais pour une carafe d une Litre de jus d orange presse. On se gave de pizza mais la qualite n est pas tres bonne, bacp de pate et pas trop de garniture, toutes les 2 min, un serveur s approche en vous proposant 3 nouveaux types de pizza . on goute meme une pizza au chocolat!

Nous nous levons a nouveau tot le lendemain pour profiter a nouveau des chutes sans la chaleur et l afflux touristique. 6H50, Le petit dej de l hotel est tres copieux, vous prenez ce que vous voulez. La cuisiniere a prepare 36 sortes de gateaux, fromages, Jambons. Au brésil, Tous les hotels et auberges de Jeunesses (poussadas) propose le cafe de mana (quelque chose comme cq en portugais, en fait, un petit dej. En general leur gateau sont assez sucré mais il n ont plus l horrible gout de l argentine ou Chili du duche de Leche ou creme de lait.
Le bus pour le parc est regulier mais comme il ne venait toujours pas a la station du bus pres de l hotel, nous sommes aller au terminal des bus locaux, et nous avons encore attendu. Dommage, on a du en loupe un. Arrives a l entrée du parc qui est un peu moins cher qu en argentine. on prend un autre bus du parc pour acceder au chemin de 1,2km pour les point de vue sur les chutes. Pas de plce sur le toit du bus a double etage, on monte la ou c est climatise.
Dommage que tout le monde a la meme idee de perndre le chemin que nous au meme moment. on prend un peu plus de temps que les qutres pour etre tranquille pour les photos. Du cote Bresiliens, on a une idee plus generales des chutes,une vue plus d ensemble meme si on est plus loin. Les point de vue sont magnifique surtout avec le soleil qui donne de jolies arc en ciel dans les embruns. Le clous du spectale est a nouveau le point de vue sur les gorges du diable, cette fois ci, on est a l inage intermediare de la cascade. On achete plusieur posters des chutyes d Iguazu pour peu cher (1 gand et 2 petit pour moins de 15 Reais). Malheuresement, Lise l oubliera dans un bus local dans l apres midi. Meme si on arrive a le reprendre 10 min plus tard, les posters sont deja partis.

On mange a une table du resto surplombant les chutes et , contrairement aux autres visiteurs qui reprennent le bus de la, Nous décidons de reprendre le chemin en arriere pour un dernier coup d oeil. Les nuages sont deja en partie arrives et la lumiere ne donne deja plus pareil. Bcp de fourmilier a nouveau qui trainent le long du chemin.
Nous revenons pas tres tard, juste une demi journee suffit pour la visite du cote brésilien. Du coup, on reprend un bus pour le gigantesque barrage Itiapu. Au bus terminal, nous loupons a nouveau le bus de peu, nous retrouvons les 2 Francais que nous avions vu a Puerto d Iguazu , et notre copain, ou soupsonné voleur. Toujours tou seul et a regarder plus les gens que les parties a Visiter. Il y a enormement de monde, on a la visiste de 16H, et on a droit a une video elogieuse mais tres interessant sur les chiffre du barage: Premier barage au monde avant que la chine ne cosntruise un encore plus, grand, 12xxx MWATT, a partager a 50 % avec la paraguay, ils avait fait des polemique a son epoque de construction car bien cher et non necessaire. maintenant, il fournit toute l eletricité du paragyay et 25% du Brésil.

Une heure et demi en bus pour nous amener au point les plus spectaculaire du site/ le lacher d eau qui pourrait rivalise avec les chutes d Iguzu, la longueur du barage; nous passons meme en bus au dessus, c est enorme.

Nous copain est avec nous dans le meme bus, je l ai a l oeil. On le retrouve a nouveau a la station de bus pour rentrer sur Foz. C est la que Lise oublie ses posters.

Le soir meme, nous avons un bus de nuit pour Curitiba vers 21H. Cela nous laisse le temps d aller au resto. On en choisit un presque au pif. Sans clim, on s assoit a la terasse mais on continue a transpirer pendant le repas. 40Reais pour le tout alors que le boeuf n est vraiment pas exceptionnele, lae coktail margarita est bon, mais vraiment petit. Mes lasagnes sont tout de meme bonne. On prend le bus local, il faut demander au Brésil, la Rodoviaria, on a mis 2 semaines a le retenier et le prononcer correctement. 300m a marcher jusqu a la station, heuresement qu il ne faisait pas encore completmeent noir. Lise se renseigne pour la platform du bus et se prend la tete avec une serveuse peu aimable pour un jus d orange qu elle avit oubliee. Le bus de nuit est plutot confortable, mais court!! arrivee a 6H20 du matin a Curitiba.


Recit précédent - Recit suivant
Un commentaire sur la page? Un conseil à donner? N'hésitez pas!
Envoyez moi un petit mot et je l'insérerai dans la page. Ou Signez le livre d'or !!!
Optionnel : Nom Email  

Last modified : December 16, 2005 18:37


Divers : Liens vers autres sites, Webmasters, échange de liens, FAQ, Nous écrire
- S'inscrire à la mailing liste