Tribu Masai au Kenya. Cliquez pour agrandir


Bienvenue au 1928426 ème voyageur depuis Jan 04. Connectés :3
Retour de Sicile en Octobre 2007, les photos !!

Laguna Verde a la frontière chili-bolivie - Cliquez
Page des Nouveautés sur le site
Qui sommes nous?
Albums tour du monde et précédents voyages
Carnet de voyage
Infos pour le tour du Monde : Objectifs, Itinéraire, Budget, Billets d'Avion, Formalités, Assurances, Internet
Infos pour préparer un voyage : Equipement, Santée, En cas de Besoin, Garder contact, Visas, Sécurité, Santée
Bilan de notre tour du Monde, notre retour en france, Partage de notre experience des voyages
Iles Uros sur le lac Titicaca (pérou) - Cliquez
Invitation aux voyages - Infos générales sur la culture de différent pays
Accueil
Nos pays, sites, endroits préférés, Nos coups de coeur, les meilleurs moments et les piresCartes, plans, informations des parcs NationauxNotre récits de Week-end autour de NiceNotre retour du de voyage du Tour du Monde, Installation à Nice, premiers mois, Changement de personnalitésInternet, Ordinateurs : cybercafés pour garder contact, stockage des photos numériques, comment créer et mettre à jour son site Internet?Livre d'or - Ecrivez nous un mot!Budget par pays pendant un tour du MondeComment voyager dans le Monde, la meilleure façcon
Chercher dans le site

Carnet de voyage : Chili

La mythique et magnifique Carretera Australe Chilienne - 23/12/2004

Bonjour a tous

Entre splendeur et galère, que restera-t-il de cette route qui nous aura cause tant d émotions. A la découverte d une région que le tourisme n a pas encore surexploite. Mais que de stress pour en profiter.

  Une des plus belles parties de la cordillera Chilienne, la carratera australe, dernière vraie aventure pour le voyageur. et pour cause, la ou en Indonesie, vous ne partez que lorsque le bus est plein, ici, vous ne partez pas car le bus est plein!!! ou alors, vous ne partez pas car le bus n est pas plein. du non sens? on s est retrouve le bec dans l eau dans les 2 cas...

  Tout commence à Ushuaia. Notre plan initial était de remonter d Ushuaia au glacier Perito Moreno, puis de randonner au Fitz Roy, remonter la mythique Route40 en Argentine avant de retourner au Chili pour remonter par une autre route mythique la Carratera Austral pour ensuite retourner sur la cote argentine. Mais voila, nous réservons le 14dec notre fameux tour au départ d Ushuaia pour le 27dec. Pas question de rester à Ushuaia autant de temps. Nous décidons de suivre notre plan, comme vous avez pu le voir.

MAIS il faut être sur d être a Ushuaia disons le 25dec, sachant que le 20dec vous êtes a Los Antiguos. Tout devait pourtant être si simple! A 1h de Los Antiguos, un aéroport qui a une connexion avec Ushuaia, nous indique notre guide. Mais la crise est passée. L aéroport est fermée! Début du stress. Aller à Ushuaia a Noël?!? MISSION IMPOSSIBLE commence. Pour vous compliquer la tache, organiser tout ça depuis Los Antiguos, une ville loin de tout et la vous rigolez et surtout vous passez du temps au téléphone! Entre les bus pleins ou les bus qui ne vont pas jusqu a Ushuaia mais s arrêtent 5h avant, les avions qui normalement volent tous les jours, mais qui a cette période sont réduits a 2 par semaine, on s accroche. Finalement après 15euros de téléphone (oui ici ce n est pas donne de téléphoner) et pas mal d heures a discuter en espagnol (pour rappel nous n avons jamais appris l espagnol), nous avons organise : un bus de nuit mercredi soir suivi d un vol le jeudi soir. Nous arriverons donc le 23dec à Ushuaia. Si quelque chose loupe, plus possible de rejoindre Ushuaia a temps! Nous avons les tickets de bus, mais il a fallu faire la désespérée au bout d u fil pour que nos places d avion soient réservées jusqu au mercredi, car évidemment impossible de payer par carte de crédit au téléphone si peu de temps avant et pas d agence de voyage en ville, ni d agence Aerolinas Argentinas a moins de 15h de bus!

Nous respirons, nous pouvons rejoindre Ushuaia a temps pour prendre notre bateau, si tout se passe bien. OUFF! Il ne reste plus qu à profiter de la carratera austral. Nous traversons la frontière avec un des nombreux minibus qui font la connexion Los Antiguos-Chile Chico. No problemo.
Nous nous renseignons pour les minibus qui nous permettraient de faire un joli tour du lac General Carera. lundi après midi, minibus pour longer la cote sud du lac. Mardi matin, minibus pour la cote ouest.
mercredi matin, minibus-bateau pour revenir vers 15h à Chile Chico, retraverser la frontière et sauter dans le bus de nuit. Pas de problème pour els places dans les minibus. Il suffit d acheter le billet pour le bateau, et c est dans la poche nous confirment plusieurs personnes dont la fille de l office du tourisme. Nous sommes tout heureux. Mais plus pour longtemps...

Notre minibus du lundi part à 16h. Le guichet pour les billets de bateau a 15h. Parfait! Oui mais voila, ici 15h c est "mas o menos" et plutôt "mas" que "menos". 15h30 toujours personne. Nicolas part au minibus pour réserver les places. Lise attendra jusqu à 15h50 sans voir personne. Retour au minibus pour apprendre que le minibus est complet! Non mais c est quoi cette blague!!!!!!!!!! Dans notre malheur, positivons, je n ai pas acheté les billets de bateau. Maigre consolation. Notre visite de la carratera austral semble tombe a l eau. Nous n avons tout de même pas fait tant de kilomètres pour rester dans cette ville qui commence a nous sortir par les yeux Chile Chico (chico, ça c est sur) Et la, nous voyons une agence de voyage qui propose de louer une voiture. Sauve? peut être. Déjà le prix est de 400FF par jour, ce n est pas donne. Et il faut revenir a l agence a 18-19h. Encore 4-5h a attendre dans cette ville. Nicolas a beau faire le tour de la ville, impossible de trouver une voiture. Evidemment 18-19h se transforme en 19h30. La voiture est dispo. OUFF! Le temps de faire des provisions et à 20h nous voila parti de cette ville. OUFF! Nous prenons la voiture pour deux jours, retour prévu mercredi vers 14h-15h.

Nos efforts sont récompensés par une route vraiment très scénique, mais aussi très sport a conduire ; non goudronnée, très étroites par endroits, mais aussi vertigineuses! pourtant n espérez pas que les locaux roulent prudemment ici. Il vaut mieux être hyper prudents dans les virages en épingle! Nous prenons trois jeunes en stop qui attendent depuis deux jours d être pris en stop. C est pour vous dire les problèmes de transport ici. Nous nous arrêtons assez vite, car il commence à faire nuit. le lendemain nous pouvons profiter a fond de notre journée. Réveil matinal. nous roulons plus vite que prévu, nous décidons de poursuivre plus loin que Cochrane et d aller jusqu à Caleta Tortel au bord du fjord. la route est splendide. Parfois très encaisses avec des rivières d un bleu incroyable et parfois plus large. La végétation évolue rapidement le long du parcours, entre un climat assez sec et chaud et sa végétation désertique pour atteindre un climat plus frais et plus pluvieux avec de belles forets. Les paysages changent vite. Les lacs se succèdent. Vraiment beau! Et quel plaisir de se balader a caleta Tortel. pas de voiture, tout en passerelle et un cadre vraiment sympa au milieu des fjords entre les "Campo de Hielo", des étendues de glace de plusieurs centaines de km2 autour! Le troisième jour est plus pluvieux, mais c est une autre facette du paysage! A 14h30 nous voila de retour a Chile Chico, rassures d être rentres sans problème dans cette ville et avec beaucoup de marge pour attraper notre bus a 18h de l autre cote de la frontière. Nous devons attendre 1h que le gars de l agence revienne pour lui rendre les clés! ça y est, le cauchemar de Chile Chico recommence! Un bus doit partir à 16h pour Los Antiguos. Normalement. A 16h30 toujours rien. Peut être 17h nous dit on. A 17h, peut être à 17h30 ou peut être pas du tout! il n y a pas assez de monde pour remplir le minibus, alors il ne part pas. Non mais c est trop fort ici. la dernière fois, nous ne sommes pas partis car le bus était complet et aujourd hui nous ne partons pas car le bus est vide!!!!! On peut toujours acheter toutes les places, nous propose amicalement le chauffeur de bus. Mais il revient dans 5min. 5min après toujours personne, nous faisons du stop! Nous tombons sur un canadien-chilien qui habite près de la frontière. on saute dessus. Il faut juste attendre qu il fasse ses courses. Nous voyons les minutes passes sur notre montre avec une vitesse alarmante.

17h10 nous voila à la frontière. déjà un pas de fait! nous demandons à deux gars de nous emmener de l autre cote. ils acceptent gentiment. Nicolas va s occuper des papiers, Lise transfère les sacs a dos. Je remercie notre canadien-chilien qui rentre chez lui. Nicolas sort et me demande "ou est mon appareil photo?" évidemment il est reste dans la voiture de l autre gars. Nous n avons plus le temps de faire le tour de la ville pour le chercher et impossible de louper le bus sous peine de louper notre croisière d Ushuaia. Je commence vraiment à craquer, même si ce n est pas la fin du monde.

Et voila le rayon de soleil de la journée : nos nouveaux chauffeurs sont ... policiers chiliens ET ils savent ou habite notre premier chauffeur. Et c est parti pour un nouvel arrêt. Nous n avons aucun mal a récupérer l appareil, quel soulagement, (on récupère aussi notre poche d eau qui fuit) mais il est déjà 17h30! nous n avons plus tant de kilomètres à faire mais il faut encore passer l autre frontière! Comme c est notre jour de chance, une voiture est arrêtée sur le bord de la route : panne d essence. Nos gentils policiers ne peuvent que s arrêter et commencent a siphonner leur réservoir pour dépanner les filles! trop c est trop. je me résigne. je rigole! Nous atteignons enfin la frontière. Une petite verif sur l ordi, Nicolas est passe. Et moi on attend. Moment de stress, ne me dites pas que je vais rester coince a la frontière pour un problème d ordinateur! OUF soulagement. 17h45 nous embrassons nos policiers (qui nous réconcilient avec les chiliens) et nous voila dans le bus! J en pleurerais tellement j en ai marre de cette journée enfin terminée.

La Carratera Autral est donc inoubliable sous tous les aspects : autant par le stress que nous a cause Chile Chico (le plus gros stress du voyage : finis les voyages réservés a l avance a la période de Noël!) que par la beauté des paysages dans une région si peu touristique.

A bientôt

Lise et Nicolas
Recit précédent -
Un commentaire sur la page? Un conseil à donner? N'hésitez pas!
Envoyez moi un petit mot et je l'insérerai dans la page. Ou Signez le livre d'or !!!
Optionnel : Nom Email  

Last modified : December 16, 2005 18:37


Divers : Liens vers autres sites, Webmasters, échange de liens, FAQ, Nous écrire
- S'inscrire à la mailing liste