Tribu Masai au Kenya. Cliquez pour agrandir


Bienvenue au 1928241 ème voyageur depuis Jan 04. Connectés :2
Retour de Sicile en Octobre 2007, les photos !!

Laguna Verde a la frontière chili-bolivie - Cliquez
Page des Nouveautés sur le site
Qui sommes nous?
Albums tour du monde et précédents voyages
Carnet de voyage
Infos pour le tour du Monde : Objectifs, Itinéraire, Budget, Billets d'Avion, Formalités, Assurances, Internet
Infos pour préparer un voyage : Equipement, Santée, En cas de Besoin, Garder contact, Visas, Sécurité, Santée
Bilan de notre tour du Monde, notre retour en france, Partage de notre experience des voyages
Iles Uros sur le lac Titicaca (pérou) - Cliquez
Invitation aux voyages - Infos générales sur la culture de différent pays
Accueil
Nos pays, sites, endroits préférés, Nos coups de coeur, les meilleurs moments et les piresCartes, plans, informations des parcs NationauxNotre récits de Week-end autour de NiceNotre retour du de voyage du Tour du Monde, Installation à Nice, premiers mois, Changement de personnalitésInternet, Ordinateurs : cybercafés pour garder contact, stockage des photos numériques, comment créer et mettre à jour son site Internet?Livre d'or - Ecrivez nous un mot!Budget par pays pendant un tour du MondeComment voyager dans le Monde, la meilleure façcon
Chercher dans le site

Carnet de voyage : Chine

Les beautes du parc Jiuzhaigou et 3 jours de trek a cheval dans la haute montagne - 01/05/2004

Bonjour a tous

Nous sommes revenus de trois jours de balade dans le parc Jiuzhaigou, tout a fait exceptionnel par la beaute de ses lacs d emeraude, de ses pics eneiges et ses cascades. Ensuite, nous avons enchaine par 3 jours de trek a Cheval dans la montagne (4800m) au pied du sommet culminant de la region. Nous partons demain pour chengdu en direction du tibet vers de plus haute altitude encore (extreme est de l Himalaya)

Le parc de Jiuzhaigou est absolument superbe, a couper definitivement le soufle!! Nous n avions jamais vu un site aussi magnifique lors de nos precedents voyages . Meme la laguna verde en Bolivie, le site que nous metions en premiere position par son etonnante beaute, est depassee. Le parc de Jiuzhaigou est constitue de 3 vallees verdoyantes de sapins ou coule une riviere d une eau parfaitement limpide. Des lacs bleu d emeraude sont entrecoupes de cascades s etalant sur plusieurs metres. Le bleu s etalant du clair au fonce en fonction de la profondeur est eclatant, a croire qu ils ont mis du colorant! La limpidite de l eau permet de voir les arbres morts au fond des lacs. En arriere plan, les sommets eneiges offrent un cadre splendide. On a l impression que tout a ete fait pour rendre l ensemble en harmonie la plus complete.
http://www.travelchinaguide.com/attraction/sichuan/jiuzhaigou/page1.htm

Pourtant, Dimanche dernier, tout avait mal commence avec une journee de 14h de bus (92 yuans, normalement 10h de prevu a cause de nombreux travaux sur la route pour l ameliorer). A nouveau, nous avons les dernieres places dans le bus du coup, nous avons toutes les bosses et nids de poules amplifies par deux. il y a beaucoup de touristes dans le bus. Pas d etranger, a part un anglais, mais des chinois avec des appareils photos. Anglais, nomme Stefan est tres sympathique, il fait aussi un tour du monde mais avec un parcours different. il a commence il y a trois mois d inde et a traverse le nepal et Tibet. Il nous acompagnera les 3 prochains jours.

Arrivee avec la nuit a Jiuzhaigou vers 20H45 . Nous pensions arriver dans un petit village de montagne (2000m), nous arrivons dans une ville remplie de trois etoiles pour loger les touristes chinois !!! Nous trouvons une guesthouse (40 yuans negocie a 30, 3euros ) sans eau (ou presque) et nous n osons pas marcer par terre et ni mettre les peids sur la moquette. nous dormons avec nos sacs de couchage par prevention.
La meteo annoncait mauvais pour le lendemain! Mais non lendemain grand beau temps, on se depeche d aller au parc. L entree est exorbitante (145 Yuans pour l entree auquel il faut rajouter 90 pour le bus) pour une journee!!! mais nous allons en profiter trois jours pour le meme prix car nous sommes reste dans le parc pour deux nuits. Normalement c est interdit de se loger dans le parc mais les tibetains des villages proposent tout de meme des chambres (30 yuans par nuit par personne, 10 par repas) . Du coup, on tente le coup, nous rentrons avec tout nos sacs. Le bus est rempli de chinois a nouveau. Sur 3 jours, nous rencontrons qu un francais expatrie en chine. On demande de nous arreter au village et nous trouvons une guesthouse.
Les maisons des tibetains sont extrement decores, et tres jolis a regarder. a la fois a l interieur que l exterieur, je suis etonne de voir que certain ont meme la parabaole. La maisons ou nous etions avaient television et lecteur DVD.. Ils ne sont pas si pauvres que ca. Probablement grace au revenu des touristes etrangers.

Le premier jour, le temps de poser les sacs dans la guesthouse du parc, la journee etait deja entame, mais comme le temps etait magnfique, nous en profitios pour visiter la plus belle partie. Nous voulions prendre le bus, mais celui ci ne s arrete qu au endroit touristique. peux etre ne payons nous pas encore assez cher? nous remontons toute la vallee (18km) que nous descenderons a pied (les chinois reprenent le bus pour gagner du temps). On nous controle le ticket de bus. Bizarrement, les chinois ne sont pas controlles?!! les blamcs seraient reputes pour grugger?? heuresement que c etait le premier jour et que notre ticket de bus etait valable pour ce jour.
Le deuxieme jour, nous prenons le bus pour la deuxieme valle, celle ou est notre village. Le fond de la valle est une merveille, Un lac de montagne bleu fonce entoure de sapins avec pics eneiges en arriere plan. Je ne le repeterai jamais assez, c est magnifique! Ensuite, nous reprenons le bus pour la 3ieme vallee qui est en faite celle la plus proche de l entree. Nous montons jusqu a 3010 metres comme la veille. (La gueshouse est a 2500m)
Le troisieme jour, nous remontons a nouveau la premiere valle que nous avions visites le premier jour tant cela nous avait plus.
Le soir dans la guesthouse, l electricite ne fonctionne que sur groupe electrogene. Nous mangeons quasiement comme des rois bien que le repas est basique : omelette, pomme de terre assaisonnes, et legumes. Lit vers 20Heures, les occupations du soir sont assez rares, nous discutons principalement avec Stephane, l Anglais; la discussion avec les tibetains est assez difficile.
Le matin, debout vers 8H, quasiement un grasse matinee pour eux, Le breakfast est plus dur a avaler : un plat de noodle (sortes de nouille), mais nous nous en contentons fort bien.

Contrairement a Emei shan ou nous trouvions une bouteille d eau tous les 400 metres, ici, c est moins sur. Nous sommes obliges de prendre l eau de la riviere et de la purifier par pastille. Nous nous sommes mal debrouille, en evitant la foule des chinois, nous evitions aussi les stalles d eau et de biscuits. Nous tapions sur les biscuits achetes du matin. Le seul restaurant se situe a l intersection des 3 valles la ou les chinois s arrete le midi.
Nous quittons le parc vers 13H le troisieme jour en esperant attarper un bus pour songpan. Les renseignements du parcs nous avaient dit que les bus partaient le matin mais cela nous semblait extrement bizarre donc nous tentions notre chance pour l apres midi et il n y a pas eu de probleme. APres 20 min d attente le bus passait (2H30, 20Yuans), la route est une vrai nationnale francaise depuis qu il y a l aeroport a Songpan pour amener les touristes dans le parcs plus rapidement.
La route est magnifique. Bien differente du parc, beaucoup plus desertique, le col monte a 3500 metres. Le soleil et les nuages jouent a cache cache donnant un caractere tres jolie et austere sur les somments eneiges.

Arrivee a Songpan a 16h, nous prenons un bel hotel : le traffic hotel qui est en fait le nouveau hotel de la station de bus. Un peu de luxe ne fait pas d mal apres trois jours en conditions basiques et trois jours qui se preparent
egalement. Pourtant, bien que tout soit neuf, la finition est deplorable. L eau n arrive pas a s ecouler de la baignoire et du plastique reste encore coller parci par la.
Nous cherchons desesperemment un cyber cafe avec une connexion rapide pour mettre nos photos sur notr site, mais decidemment, la Chine n est pas encore a l heure d internet compare a ses voisins sud asiatiques: connexion tres lente, windows 98 uniquement (pas suffisant pour brancher notre appareil photo) . Par contre, les jeux sur ordi font bien recette : on a des coups de baston ou de fusil de tous les cotes!

Notre recherche nous a amenes a visiter la ville. Un seul mot : modernisation. Songpan profite de l aeroport. le centre ville est entoure d une jolie muraille comme dans les films chinois. A l interieur, le plan d urbanisation prevoit d installer l eau courante (eau chaude) et les egouts, tandis que les facades doivent faire honneur a la chine. du coup, il n y a plus de rue, juste des trous et de la poussiere. Les vieilles maisons sont rases ou les facades renoves, mais nous n avons pas encore d apercu du futur Songpan. nous avons un peu peur que cela ressemble aux villes modernes sans cachet. les neons sont prevus, ne vous inquietez pas. heureusement a l extereur des remparts, des maisons typiques restent: armature en bois, murs en pierre et toit en ardoise, le tout formant un joli ensemble.

Malgre les previsions de pluie sur internet, jeudi matin grand beau temps. nous partons pour nos trois jour de trek a cheval vers ice moutain. nous sommes en compagnie d un jeune couple chinois, de deux soeurs australiennes et de nos guides:
- les chinois viennent de Shangai : 33h de train suivi de 10h de bus. trois jours de trek et ils font la memme chose en sens inverse! ils sont fous ces chinois! ils partent a l aventure; ils ont achete leur tente et leur sac de couchage par internet; ils ont meme la casserole!
- les soeurs ont l exhuberance australienne, a chanter tout le temps, elles mettent l ambiance le soir autour du feux. Elles sont en chine pour quatre mois. mais une fait un an de tour du monde, l autre 6mois.
- A l agence, les patrons parlent bien anglais, par contre nos guides ne parlent qu un anglais tres sommaire : good, hungry et later sont les principaux mots qui reviennent. Dommage car nous avons un guide par personne. On aurait pu bien discute. Mon guide yung est sympa et prend soin de moi. Par contre, le guide de nicolas ne decroche pas un mot et tombe malade le deuxieme jour. pas de chance.

Nous partons en veritable expedition. Nos chevaux ressemblent assez a des anes et il vaut mieux : ils sont charges omme des mulets! "nous" transportons tout : les tentes, les couchages, la nourriture pour nous et les chevaux et le necessaire de cuisine. ca fait vraiment beaucoup. le cote mulet se confirme : les montees sont vraiment raides et les descentes aussi (mais alors nous les faisons a pied!). nous souffrons pour les chevaux.
Le trekking a cheval s apparente a une suite de touristes a chevaux suivis chacun par sont guide qui fait avancer le cheval de son touriste grace au lancer d une corde sur son cul ou au contraire, de le ralentir en faisant tut tut tut. C est dommage, on n avons pas un vrai controle sur le cheval comme, je me rapelle a Tupizza en Bolivie. Certes, ils faut manager le cheval mais nous aurrions pu faire tout de meme une ou deux fois du galop sur 3 jours. Le petit trot est juste pour rattrapper le cheval de devant.

les paysages sont evidemment moins impressionnants qu a juzhaigou. Les deux premieres vallees sont seches : pas d arbres, seulement des broussailles seches et des champs qui attendent la pluie pour etre ensemences. La vallee suivante nous plonge dans la foret. on se croirait revenu en france, meme si les vallees sont en dimension superieure. Apres 6heures de cheval quasi non stop, nous nous arretons enfin a 15h. les guides installent le camp. J ai cru comprendre que celui ci etait a 3800m. Nous pensions nous retrouver au milieu de nul part, mias en fait nous sommes juste a cote d un village. nous nous demandons pourquoi nous sommes si charges, surtout pour le couchage! Le village nous fait payer 10 chacun pour dormir. Juste le temps de monter les tentes et la grele commence a tomber. nous l avons echape bel! nous avons droit a des manteaux tibetains qui tiennent vraiment bien chaud. Nous mangeons du pain avec des tomates. nous avons l apres midi pour nous, nous faisons une petite marche.
le lendemain, depart tardif pour ice moutain. les guides ont du mal a retrouvre leur chevaux qu ils ont laisses aller brouter dans la montagne. la montee est encore bien raide. Apres 1h30, nous sommes au niveau de la neige a 4800m. Nous sommes au pied du sommet culminant de la region :5588m. Les sommets nous entourent, un peu caches par les nuages. nous faisons une petite balade rendue difficle par le manque d oxygene. nous redescendons ensuite a pied une bonne partie du chemin.

Dernier jour : reveil matinal pour les guides qui doivent demonter le camp. pour la derneire fois, nous mangeaons des patates au petit dej. si les autres fois, elles etaient un peu cuisines, pour notre dernier petit dej, ce sera patate a l eau! nous partons a 8h30 sous un grand beau temps. Nous empruntons un chemin legerement different par les vallees pour eviter les grosses descentes. ce coup ci, nous avons droit a un arret a midi : pain et the a manger, nous ne sommes pas gates! les guides nous pressent pour visiter un monastere (seulement 5 min de temps mort) pour ensuite nous faire attendre 20min pendant qu ils papottent avec d autres guides qui nous ont ratrappes. no comment. Nous repartons pour notre dernier col. Les chevaux doivent sentir que l on est bientot arrives : ils sont presses et partent souvent en trot. Nous arrivons finalement a Songpan vers 15h.

Notre premier bonheur est de prendre une douche chaude : se laver avec l eau glacee du torrent n etait pas la panacee. notre deuxieme bonheur est d aller manger autre chose que des patates. spaghetti et boeuf aux champignons nous regalent.

En conclusion, nous sommes un peu decus par la balade : pas de galot, tres peu de trot. Nous avions plus des anes que des chevaux. la montagne est trop raide pour des cheveaux. La comparaison avec notre magnifique balade a tupiza est diffcile.
Mais surtout c est le manque d efficacite dans l organisation. On ne voit pas les 14 ans d experience : pas d arret pendant les 6h de marche le premier jour, un dejeuner tres tardif, l apres midi laisses a soi meme sans conseil de balade, depart tardif le lendemain, repas un peu trop similaires et tres basiques, arret lunch du dernier jour avec du pain a manger, des guides qui nous pressent de faire le tour du village quand on a ensuite a les attendre. Un manque d information sur les horaires exasperant. Notre campement est pres d un village qui demande 10yuan en droit de campement, toutefois pas de toilette. Tout le monde part dans la foret environnante. les balades etant populaires, je vous laisse le soin d imaginer les papiers toilettes tout autour. nous utilisons egalement beaucoup de bois pour le feu (qui brule toute la nuit pour les guides qui n ont pas de tente, seulement une bache). Un peu domage quand il y a tant de facilites juste a cote... Le cote positif : des guides parfois au petit soin, notamment pour le couchage (on ne risque pas d avoir froid avec toutes les epaisseurs que l on a) ou pour vous faire manger, des guides avec qui on a bien chante le soir autour du feu, mias tout de meme il manque un gros quelque chose : le temps de profiter de sa balade a cheval. Tout ca pour 32euros par personne (pour 3 jours) (le double du prix indique dans le guide).
Les conditions sanitaires pendant le trek nous fait peur. Je ne suis pas maniaque de la propretes mais la, c etait un record. Ils preparent la cuisine dans des casseroles noires de la derniere guerre, avec leurs mains non laves. cela ne me derange pas encore lorsque ensuite, la nouriture est bouilli : les germes sont ainsi tues, par contre, lorsque c est pour nous donner ndu pain ou les baguettes pour mager ses differents. Aussi, et entre autre : vetements a tenir debout tout seul, les guides se reniflent tout le temps car leur nez coule, ils crachent par tout. Par contre, ils sont juste avec une petite veste (et la plupart un vieux costume) alors que nous sommes avec nos grosses polaires, la veste coup vent et leur pardessus tibetains. une particularite: ils ont amenes la farine pour faire eux meme le pain, des sortes de nouille et un gateau sucre (pas tres suculent tout de meme).

A notre retour, les prix des chambres ont augmente a notre retour a Songpan: la semaine du 1er mai est semaine de vacances nationales! nous allons rencontres encore plus de touristes chinois!!!!!

Contrairement au minorites etniques dans le Vietnam, les Tibetains n aiment pas se faire photographer, C est dommage, cela ne m empeche pas d utiliser mon zoom pour leur voler quleques photos sans qu ils s en appercevoivent (je ne transporte pas mon zoom pour rien tout de meme ;-)) De plus, En chine, comme au vietnam ou cambodge, tout le monde participent les travaux de voirie : les femmes et les hommes. Souvent les femmes ont les taches les plus ingrates: a deplacer les cailloux ou amener du sable tant dis que les hommes controllent les rouleurs compresseurs ou autres. C est tout de meme plus flagrant au vietnam et Cambodge qu en chine. Aussi, ils travaillent la plupart en costume, et leur chaussure de ville. En particulier, vous pouvez appercevoir des femmes a chaussures a talon trvailler le goudron le ciment ou jouer de la pioche..

Ici , dans le nord de la chine, il n y a plus de culture de riz, bien trop froid a cause de la latitute et de l altitude. A guillin, les paysans faisaient deux recoltes par ans (de avril a Juillet et d aout a oct.)

Demain, pour la premiere fois depuis notre debut, nous ammorcons notre decente vers le sud en direction de la chine du sud ouest puis vers le laos que nous attendrons dans 2-3 semaines , nous l esperons. Nous reprenons le bus pour chengdu : 10h de montagnes russes. Vivement arrives!

A bientot
Bisous a tous

Lise et Nicolas

Recit précédent - Recit suivant
Un commentaire sur la page? Un conseil à donner? N'hésitez pas!
Envoyez moi un petit mot et je l'insérerai dans la page. Ou Signez le livre d'or !!!
Optionnel : Nom Email  

Last modified : December 16, 2005 18:37


Divers : Liens vers autres sites, Webmasters, échange de liens, FAQ, Nous écrire
- S'inscrire à la mailing liste