Tribu Masai au Kenya. Cliquez pour agrandir


Bienvenue au 1943590 ème voyageur depuis Jan 04. Connecté : 1
Retour de Sicile en Octobre 2007, les photos !!

Laguna Verde a la frontière chili-bolivie - Cliquez
Page des Nouveautés sur le site
Qui sommes nous?
Albums tour du monde et précédents voyages
Carnet de voyage
Infos pour le tour du Monde : Objectifs, Itinéraire, Budget, Billets d'Avion, Formalités, Assurances, Internet
Infos pour préparer un voyage : Equipement, Santée, En cas de Besoin, Garder contact, Visas, Sécurité, Santée
Bilan de notre tour du Monde, notre retour en france, Partage de notre experience des voyages
Iles Uros sur le lac Titicaca (pérou) - Cliquez
Invitation aux voyages - Infos générales sur la culture de différent pays
Accueil
Nos pays, sites, endroits préférés, Nos coups de coeur, les meilleurs moments et les piresCartes, plans, informations des parcs NationauxNotre récits de Week-end autour de NiceNotre retour du de voyage du Tour du Monde, Installation à Nice, premiers mois, Changement de personnalitésInternet, Ordinateurs : cybercafés pour garder contact, stockage des photos numériques, comment créer et mettre à jour son site Internet?Livre d'or - Ecrivez nous un mot!Budget par pays pendant un tour du MondeComment voyager dans le Monde, la meilleure façcon
Chercher dans le site

Carnet de voyage : Chine

Du Tibet aux plus profondes Tiger leaping gorges du monde - 11/05/2004

Bonjour à tous!

Nous pensions que la route entre Xiangcheng et Zhongdian était la plus belle de toutes celles faites depuis Chengdu. Le trek dans les "tiger leaping gorges" où coule la rivière du Yangse s'est avéré être encore plus exceptionnel... Reconnues les plus profondes du monde avec 3000 mètres de profondeur, ces dernières offrent une grande variété de paysages.

Pour ceux qui veulent nous envoyer un mot, il est tout à fait possible de faire reply sur ce mail sans envoyer un message à toute la liste de diffusion ;-))

Après Xiangcheng (lors de notre dernier mail), départ pour Zhongdian. Le trajet a tenu ses promesses dans tous les sens du terme. La route n'est quasiment qu'un chemin. Du coup, pour 250 kms, nous avons encore mis presque 10 heures (7 heures à 16H30) pour 70 Yuans. Nous sommes surpris de nous retrouver avec 6 autres touristes : un Français qui, après 12 jours de vélo, abandonne, une Coréenne, un Chypriote pas très sympa, et trois singapouriennes embarquant avec elles leur tente. Nous retrouvons aussi nos 2 locaux qui voulaient prendre le taxi avec nous la veille en nous arnaquant. Leur colis bouchent complètement le passage. Nous sommes tous du mauvais côté du bus, c'est-à-dire à gauche, tandis que du côté droit défilent de superbes paysages.

Nous traversons plusieurs grandes vallées en montant jusqu'à 5000 mètres. Les paysages sont splendides. Nous nous sommes rapprochés des sommets rocailleux enneigés. Sous le soleil, c'est fantastique! Nous commençons ensuite la descente. Nous retrouvons les sapins et les fleurs. Cette journée était notre préférée, peut-être parce qu'elle nous a ramenés un petit peu dans les Alpes. Nous sommes contents d'être arrivés en apprenant que, quelques temps auparavant, un touriste est resté cooooooincé dans la montagne pendant trois jours suite à une tempête de neige. Il a partagé son sac de couchage avec les autres voyageurs et il a dû se contenter de neige pour manger. La haute montagne reste la haute montagne, même près des tropiques!!

Zhongdian : nous avons quitté le Sichuan pour entrer dans le Yunnan. La ville n'est à première vue qu'une nouvelle ville moderne à la chinoise, mais certains bâtiments ont réussi à garder une certaine particularité. Le style est un peu different et les couleurs ont même leur place. Notre hôtel est en bois de type tibétain. Normal, c'est le Tibet Hôtel! Les chambres basiques le sont, les toilettes boff. Nous aurions peut-être dû investir dans les chambres rénovées.

Notre première activité aura été d'aller au PBS en taxi (seulement 5 Yuans!). A 17H00, ils sont encore ouverts et incroyables ils sont à la fois sympatiques et compétents. En moins d'une demi-heure, nous avons notre prolongation de visa (160 Yuans, soit 16 euros par personne pour un mois supplémentaire après la fin de validité du premier, ce qui nous donne jusqu'au 14juin! Mais nous serons partis avant).

Nous prenons un taxi (10 Yuans) avec Jessica, une Canadienne de notre hôtel, pour Ganden Sumtseling Gompa, LE monastère le plus important du sud-ouest de la Chine. Situé sur une colline, il est constitué de plusieurs bâtiments (ressemblant à celui de Lhassa) entourés de maisons à l'ancienne. C'est joli. Les bâtiments sont neufs : le monastère, construit en 1679, a été détruit en 1959 avant de ne réouvrir qu'en 1981.
Nous sommes déçus : ils sont presque tous fermés. Nous ne visiterons qu'une seule salle à l'intérieur, mais la salle de prière est beaucoup moins impressionnante et surtout beaucoup moins lumineuse que celle de Xiangcheng. De même, les couleurs des peintures murales sont moins fraîches. Nous rencontrons un moine qui craque sur la Canadienne. Du coup, il veut plein de photos!

Nous passons une agréable soirée au Tibet Cafe avec Jessica, qui profite de 5 mois de voyages et deux nouvelles connaissances suédoises, Anna et Marcus qui sont partis depuis 7 mois. C'est bientôt la fin pour eux... Nous mangeons... tibétain : la viande de Yack est tendre, le lait de Yack est très sucré, mais le fromage est assez acide. Nous évitons le Yack Butter Tea : tout le monde nous a dit que c'était imbuvable. Nous craquons sur le délicieux gâteau au chocolat avec sauce au chocolat!
Nous sommes revenus sur la route touristique : les prix ont augmenté et on ne nous offre plus le thé en arrivant...

Samedi matin, après tant de journées de bus avec départ à 7H00 du matin, nous nous offrons une grasse matinée suivi d'un petit déjeuner tranquille avec un incontournable pancake au chocolat! Nous prenons ensuite un bus pour Quiaotou (2 heures sur une route encore très scénique) et les Tiger Leaping Gorge. De gros travaux sont en cours ici aussi pour la construction d'une nouvelle route. Zhongdian semble être dans les priorités touristiques du gouvernement. La région est censée être le Shangri-La, région mythique pour certains et le fleuron est le glacier de Deqin (où nous n'allons pas, car il faut encore deux jours entiers de bus).

Premier constat à Quiatou: nous sommes beaucoup plus bas, vers 2000 mètres. Sous le soleil de cette journée, le T-shirt est de trop, surtout après le froid de Zhongdian...

Pour suivre notre parcours, allez regarder la Map sur le site de Sean :
http://www.tigerleapinggorge.com/enter.html
(c'est la carte que nous avons utilisée pour le trek!)

Nous déposons le plus gros de nos affaires au village chez Margo, l'Australien, connu depuis des kilomètres (on nous en avait parlé à Songpan) et nous commençons notre grimpette vers le Upper Trail. Le chemin après le ticket office (30 Yuans) n'est pas très bien indiqué pour l'école, mais il suffit de demander. Nous avons très, très chaud. Heureusement, toutes les 30 minutes, nous trouvons un endroit où acheter de l'eau.
Les Jade Snow Mountains sont imposantes avec leurs pics enneigés. Nous traversons des champs de blé. Ici, fini la culture du riz, c'est le blé qui prédomine. Le chemin serait facile sans la chaleur.
Nous pensions aller jusqu'à la Tea Horse Guest House, mais après 2h30 sous cette chaleur, nous stoppons à la Naxi Family. Nous nous trouvons alors dans un village que la modernisation chinoise n'a pas touché. Le village est bucolique avec ses maisons de pierre typique de la minorite Naxi qui habite la région : une ferme avec une cour intérieure. Notre chambre est au-dessus de l'étable. on peut entendre le cheval manger son foin. Et on n'a même pas les odeurs!! Tout est très propre et nous avons même une délicieuse douche chaude. L'accueil est très chaleureux et on nous offre le thé et des pommes. Le dîner est également très bon avec notamment des Baba, le pain local en forme de galette.
A tout cela, ajoutez une vue splendide sur les montagnes. Il ne reste qu'à admirer le coucher de soleil en sirotant son thé. Le prix est à défier toute concurrence : 50 Yuans (5 euros) pour deux, nuit, repas du soir et petit déjeuner compris! (nous pensons qu'ils ont oublié de nous facturer la nuit à 20 Yuans). Le bonheur...

Nous rencontrons à cette occasion un Japonais bredouillant anglais, une Slovène avec un fort accent d'Europe de l'est, et un Allemand à fort accent aussi, tous les 3 voyageant ensemble. L'Allemand et la Slovène nous racontent leur voyage en Ecosse qui, faute d'argent, consistait à faire du stop et à dormir sous les ponts (le terme n'est pas faible).

Le lendemain, dimanche, nous prévoyons de nous arrêter chez Tina. Nous n'avons donc pas beaucoup à marcher, mais nous partons à 8H00 pour éviter la chaleur. Toutefois, le soleil jouera à cache-cache avec les nuages, qui n'arrivent pas à dépasser les 5600 mètres des montagnes. Les 28 premiers lacets pour monter à 2800 mètres sont une dure mise en jambe le matin. Le reste de la marche sera du plat. Ambiance méditerranéenne avec les bonnes odeurs de sapins, les fleurs de printemps et les grillons.

Nous surplombons toujours la gorge d'où on entend l'eau rugir! Nous nous arrêtons à toutes les "guesthouses" : Tea Horse pour manger pain et omellette. Nous rencontrons une Anglaise et un New-Zélandais avec qui nous sympatisons. Ils nous invitent même dans leur future maison en Nouvelle-Zélande lorsque nous y seront en octobre prochain!.

Goûter 2 heures plus loin à la Half Way Guesthouse : pancake et apple pie avec vue 5 étoiles, et les toilet scenic view, en français, les toilettes avec la plus superbe vue des gorges. Nous sympatisons ici avec un couple de Chinois de Shangaï : le monde est vraiment petit. Le mari a travaillé un an chez Schlumberger (sur les cartes sim) à Montrouge, soit à 500 mètres de notre appartement à Paris, Porte d'Orléans!!! Ils parlent très bien anglais, c'est agréable de pouvoir dire autre chose que bonjour à un Chinois! Ils nous racontent qu'un de leurs amis travaillant à Motorola en Chine gagne vers les 20 000 Yuans le mois avec 3 ans d'expérience dans la boîte et 10 ans en tout. C'est moins qu'en France mais en fait, en comparaison avec le niveau de vie : de 1000 à 3000 Yuans pour se loger à Shangaï, soit 3 fois moins cher qu'à Paris. Il gagne mieux sa vie sauf que les prix des voitures et téléphone portable sont à peu près les mêmes qu'en France.

30 minutes plus tard (mais vers 16H30, après tant de rencontres), nous nous arrêtons à la Five Fingers Guesthouse : la ferme est un peu moins jolie et les aménagements pour touristes moins au point (ce qui n'empêche pas d'avoir une douche chaude). Mais la famille est très chaleureuse.
La grand-mère est un phénomène à elle tout seule. A 78 ans, elle est toute petite et se déplace très doucement. Mais son sourire est à craquer et la voir fumer sa pipe est tout un spectacle! La famille se décarcasse pour faire à manger. Je déguste leur jambon fumé et leurs noix avec miel maison. Le tout nous coûte 75 Yuans pour l'ensemble (nuit, repas du soir/matin) pour deux. La grand-mère, qui a du mal à marcher et à faire avancer son âne, a 78 ans.
La cuisine possède de grands woks de 80 cms de diamètre. Nous passons encore une fois une agréable soirée avec notre couple de midi ainsi qu'une Française en stage à Canton, qui en a marre de la pollution et qui vient respirer ici. Elle s'émerveille de voir les étoiles ici!! L'autre couple américano-allemand (bien que l'on ne soit pas sûr qu'ils soient ensemble) a suivi à peu près nos traces à 2 semaines près (Thaïlande, Cambodge, Vietnam), sauf qu ils ont fait l'Inde et le Népal en plus.

Lundi matin, le temps est de plus en plus mauvais sur les gorges et notre envie de grimper au sommet de Haba Mountain (5400 mètres) diminue, ainsi que les chances d'aller jusqu'à baishuitai (http://www.fr.yunnantourism.com/destina/deqen/baishuitai.htm).
A notre départ, nous ne savions pas encore ce que nous allions faire et surtout que ça allait être la plus belle de nos journées dans les gorges, bien que le temps soit le pire.
Nous ne trouvons pas la bifurcation entre la forêt de bamboo et le chemin le long de la rivière. Du coup, nous retombons sur la grande route près de Tina guesthous et nous tentons de descendre le long de la rivière à partir de Zha guesthouse. Le sentier est très, très pentu, mais les vues rapprochées sur la rivière du Yangze de plus en plus magnifiques. Arrivée en bas, une petit cabane vend des nouilles en pot genre bolino en France. Nous avons faim et nous sautons sur l'occasion. Bien que ce ne soit pas le meilleur des repas, cela nous rassasie. C'est très peu cher : 5 et 2 Yuans.
Nous stoppons ensuite quasiment à chaque rocher qui nous offre un bonne vue sur les chutes d'eau puissantes de la rivière. Et c'est très impressionnant! Les remous qui se forment sur plus de 20 mètres après la chute font des remontées d'eau de plus de 2 mètres. Il n'est vraiment pas recommandé de se baigner ou de faire du rafting (il y a déjà eut des morts).
Contrairement à la partie haute où nous rencontrions beaucoup de "backpackers", cette partie du chemin semble être connue que par les Chinois et en particulier les guides qui emmènent les Chinois (ils ont tous un guide que je trouve inutile pour ma part, peut-être pas pour la leur).

Nous rencontrons à nouveau un guide le matin dans la partie haute (emmenant des Chinois) dans le sens inverse de la veille puis, une troisième fois, encore dans l'autre sens, avec d'autres clients chinois. A croire qu'il a fait 3 fois le chemin que nous avons pris pendant les 3 jours!!

La rivière est coincée entre deux falaises de plus de 400 mètres de haut. Les gorges sont si étroites qu'un tigre, poursuivi par des habitant du village, aurait sauté par-dessus la rivière, donnant le nom de Tiger leaping gorge (to leap = sauter). Le chemin est payant : 10 Yuans, mais vu les travaux pour le construire et les sensations lorsque vous le prenez, ça vaut vraiement le coup : celui-ci est creusé à 200 mètres au-dessus de la rivière, dans la falaise, formant toît sur plus de 200 mètres de long, ce qui le rend très impressionnant. Interdit d'avoir le vertige. Nicolas n'était pas très rassuré pour une fois.
Le sentier monte ensuite régulièrement pour rejoindre la route et la Sean ghesthouse qui fait un peu usine comparée aux précédentes : plus chère (le thé, gratuit aux 2 autres, est à 2 Yuans), moins familiale, et située dans un endroit moins scénique. La chambre coûte 40 Yuans. C'est vraiment la Naxi Family ghuesthouse qui nous aura laissé la meilleure impression. Par contre, les pizzas et omelettes sont délicieuses, mais un peu longues à venir : 2 heures pour la deuxième pizza, je la refuse... je suis prête à aller au lit!

Nous rencontrons un couple de retraités des Pays-Bas, encore très sportif. Ils nous accompagneront jusqu'à Lijjiang. L'Américaine qui s'est faite avoir avec ses visas et ses permis pour aller au Tibet (6000 Yuans au lieu de 1000 pour un Européen) nous gonfle. Lise n'est à nouveau pas très bien cette journée et surtout le soir, problème d'estomac et d'intestin. Mais cela passe le lendemain matin. Pour ma part, j'ai un mal de gorge qui part et revient depuis le début du trek.

Le lendemain, il pleut. C'est décidé, on arrête et on rentre à la ville : départ vers 9H30 en taxi collectif : 10 Yuans chacun pour Qiaotou puis 15 Yuans (2 heures) pour Lijiang. Une constatation : le bus (comme les bus précédents) est principalement rempli d'hommes (9 personnes sur 10). A croire que ce ne sont qu'eux qui se déplacent! Les Hollandais nous accompagnent. Nous retrouvons notre Australienne très sympa, qui nous a gardé le gros sac de Nicolas (nous a laissé 15 kilos à la Tiger leaping gorge café Qiaotou. Nous refaisons par la route du bas les 23 kilomètres le long de la gorge que nous avions par le trail du haut les jours précédents.

Arrivés à Lijiang, premières impressions : magnifique, la plus belle ville de notre voyage!! Petits canaux entre maisons anciennes de type chinois. La chambre proposée à l'hôtel des Hollandais ne nous plait pas, trop chère et trop sombre. Nous optons pour un petit hôtel. Notre chambre avec terrasse donne sur les canaux et un pont du centre ville!! Magnifique! 140 Yuans tout de même, cela va plomber le budget de nos derniers jours.

Le midi (enfin à 15H00) nous tentons un resto qui fait aussi japonais et korean. Nicolas mange des suchis pour 18. Cela est bon mais sans plus, de même pour les spaghetti carbonara de Lise, qui sont en fait de la crème blanche avec des lardons. Le gâteau au chocolat nous plaît mais à nouveau, ce n'est pas du vrai chocolat. Je crois que nous sommes en manque de chocolat et de Nuttela. Impossible à trouver ici... Nous achetons aussi des fraises : 3 Yuans pour 250 grammes.

Nous avons essayé de trouver un cyber cafe avec fast connexion mais en vain. Toujours pas de photo disponibles.
Nous restons dans cette ville ravissante quelques jours.

A bientôt.

Lise et Nicolas.


Recit précédent - Recit suivant
Un commentaire sur la page? Un conseil à donner? N'hésitez pas!
Envoyez moi un petit mot et je l'insérerai dans la page. Ou Signez le livre d'or !!!
Optionnel : Nom Email  

Last modified : December 16, 2005 18:37


Divers : Liens vers autres sites, Webmasters, échange de liens, FAQ, Nous écrire
- S'inscrire à la mailing liste