Tribu Masai au Kenya. Cliquez pour agrandir


Bienvenue au 1943612 ème voyageur depuis Jan 04. Connecté : 1
Retour de Sicile en Octobre 2007, les photos !!

Laguna Verde a la frontière chili-bolivie - Cliquez
Page des Nouveautés sur le site
Qui sommes nous?
Albums tour du monde et précédents voyages
Carnet de voyage
Infos pour le tour du Monde : Objectifs, Itinéraire, Budget, Billets d'Avion, Formalités, Assurances, Internet
Infos pour préparer un voyage : Equipement, Santée, En cas de Besoin, Garder contact, Visas, Sécurité, Santée
Bilan de notre tour du Monde, notre retour en france, Partage de notre experience des voyages
Iles Uros sur le lac Titicaca (pérou) - Cliquez
Invitation aux voyages - Infos générales sur la culture de différent pays
Accueil
Nos pays, sites, endroits préférés, Nos coups de coeur, les meilleurs moments et les piresCartes, plans, informations des parcs NationauxNotre récits de Week-end autour de NiceNotre retour du de voyage du Tour du Monde, Installation à Nice, premiers mois, Changement de personnalitésInternet, Ordinateurs : cybercafés pour garder contact, stockage des photos numériques, comment créer et mettre à jour son site Internet?Livre d'or - Ecrivez nous un mot!Budget par pays pendant un tour du MondeComment voyager dans le Monde, la meilleure façcon
Chercher dans le site

Carnet de voyage : Laos

Vientiane-Bangkok : que de contrastes entre les deux capitales - 30/05/2004

Bonjour à tous!

Retour à Bangkok.
On a l'impression que c'était hier, et pourtant, il s'est écoulé 3 mois et 10 jours depuis notre arrivée à Bangkok pour le début de notre tour du monde. Et que d'aventures. Pourtant, nous voudrions bien recommencer cette boucle en l'Asie du sud Est et en Chine. Un peu de nostalgie déjà (je suis très nostalgique), au moment où nous parcourions les ruines sous la chaleur accablante de la Thaïlande, où nous traversions le pays pauvre du Cambodge et les enfants qui nous courraient après. Bangkok n'a pas changé... toujours aussi chaud, toujours aussi animé.

La Thaïlande nous a ramené à une connection rapide et pas chère. Du coup, PLEIN DE NOUVELLES PHOTOS dans plusieurs répertoire, la plupart sur la Chine!
http://lemondenphoto.free.fr/

Vientiane : notre journée de visite nous a moyennement réconcilé avec la ville. Nous avons commencé notre parcours par une négociation de tuk tuk. La guesthouse nous le proposait à 15 000 kips (1.5 dollar), nous en avons trouvé un à 8 000 kips (0.8$). Nous prenons ensuite les Champs Elysées locaux, le Thanon That Luang, qui joint le palais présidentiel, le Patuxai, qui s'inspire de l'Arc de Triomphe de Paris (mais on ne peut pas s'y tromper, nous sommes en Asie) pour se terminer au symbole national, le Pha That Luang. C'est un stupa datant de 1566, tout doré, dont l'architecture est liée à un symbolisme bouddhiste qui nous échappe. Nous nous attendions à quelque chose de plus grandiose, nous sommes un peu déçus.

Nous visitons quelques temples qui entourrent le sutpa. Dans l'un d'eux, une fête à l'occasion d'une récolte de fonds se prépare. Un novice engage la conversation. Il nous invite à venir manger avec les Laotiens et à parler un peu religion. Nous acceptons. Nous devons d'abord attendre que les moines aient fini de manger les plats préparés par les femmes avant de manger avec ces dernières. La nourriture est très bonne, mais la chaleur nous coupe l'appétit.

Nous faisons ensuite le tour du temple où sont peintes des scènes de vie de Bouddha. Le novice parle un anglais limité, c'est dommage, mais nous apprenons des choses, notamment que Bouddha peut aller et venir entre le monde des vivants et le paradis!

Nous revenons au centre ville pour nous promener au Talat Sao. Pas de tentations au milieu de tous ces souvenirs, nous n'avons plus de sous (7$ pour toute la journée) et les banques où nous sommes allés sont fermées. Il vaut mieux, sinon on aurait encore dû envoyer un paquet!

Nous nous dirigeons ensuite vers le Wat Si Saket. Construit en 1819-1824, c'est le seul temple qui n'ait pas été détruit par l'invasion siamoise de 1827 et le déplacement de population qui a suivi et qui a conduit à l'abandon de Vientiane. Et en effet, c'est le seul batiment qui trouve grâce à nos yeux. Il est en plus très spécial, car c'est le premier temple dont le sim (sanctuaire) est entouré d'un cloître. Les murs de ce dernier sont percés de petites niches contenant des milliers de statues de Bouddha, évoquant le grand miracle de Sravasti, un épisode de la vie de Bouddha Gotama. celui-ci, contraint d'affronter des sceptiques, multiplie à l'infini sa propre image sur des fleurs de lotus.

Les murs du sim (sanctuaire) sont converts de peintures relatant les exploits du héros Pookkharat et de son éventail magique. L'état de dégradation des peintures nous empêche cependant de suivre l'histoire. A l'extérieur du cloître, on peut encore voir la bibliothèque, le ho tai, qui contenait les livres sacrés, deux stupa (ou that), mais aussi un kouti, un ancien logement de moines dont les murs relatent l'histoire de Pha Vet, un des jutaka (10 dernières vies de Bouddha), où le prince Vessatara fait l'experience du don ultime, mais là aussi les peintures sont très dégradées.

Achevés par la chaleur, nous cherchons la fraîcheur le long du Mekong et en buvant à une terrasse. 16H30 : il est temps de se préparer, notre bus est à 17H00. Mais avant, profitons de l'influence française très marquée de la ville pour manger un éclair au chocolat et un croissant. Je n'aurais pas acheté mon fromage (je n'ai pas trouvé de bons marchands ici), tant pis, j'irai faire mes courses chez Carrefour à Bangkok! (vive les expats!)

La traversée de la frontière est encore très spectaculaire. Nous traversons le Mekong par le Friendship Bridge : d'un côté le Laos avec les rives calmes de la capitale et de l'autre, la Thaïlande avec ses néons et ses immeubles! Incroyable! Notre stop diner nous confirme le changement de pays : Nicolas ne manque pas de remarquer que les jupes des serveuses se sont raccourcies! Enfin, les routes possèdent des feux et des panneaux de signalisation et il y a des autoroutes...

Bangkok. 5H30 : arrivée à Khao San Road, la rue des backpackeurs. Il fait déjà bon à cette heure là à Bangkok. Comment supporterons nous la journée? Nous trouvons assez difficilement une chambre. Des guesthouses affichent complets. Pourtant, nous sommes en basse saison! 250 baths (6$) pour une chambre basique avec douches communes (une première depuis longtemps!).

Après le petit dej', nous prenons le bateau sur le Mae Nam Chao Phraya (8 baths) pour nous arrêter à Chinatown. Chinatown, une ville dans la ville. Nous n'avons pas l'impression de nous trouver dans la Chine que nous avons visitée : en Chine, les avenues sont bien plus grandes, les trottoirs plus propres, mais ici impossible tout de même de se tromper, c'est Chinatown. Tout est écrit en chinois.

La visite vaut le coup. Nous traversons d'abord le marché au gros où nous pouvons quand même acheter quelques petites choses au détail. Les rues sont si emcombrées de marchandises et d'acheteurs qu'il est difficle de se frayer un chemin. Il faut dire que les vendeurs se mettent dans les rues étroites pour avoir un maximum d'ombre. Nous traversons ensuite de nombreux étals de nourriture. Je ne connais pas le tiers des aliments exposés, mais on se régale avec des petits plats chinois que nous n'avions jamais vus quand nous y étions, mais il paraît que c'est plutôt typique de Hong Kong.

Nous passons en quelques mètres du quartier typiquement chinois au quartier indien : des saris de tous les côtés!

Nous finissons par une visite au Wat Traimit (20 baths) qui abrite le plus grand Bouddha en or (5.5 tonnes! 3 mètres de haut) avant de retourner nous reposer. Nicolas vous envoie les photos et moi... je vais au salon de beauté...

Nous allons voir un combat de boxe thaïlandaise.

A bientôt.

Lise et Nicolas.


Recit précédent -
Un commentaire sur la page? Un conseil à donner? N'hésitez pas!
Envoyez moi un petit mot et je l'insérerai dans la page. Ou Signez le livre d'or !!!
Optionnel : Nom Email  

Last modified : December 16, 2005 18:37


Divers : Liens vers autres sites, Webmasters, échange de liens, FAQ, Nous écrire
- S'inscrire à la mailing liste