Tribu Masai au Kenya. Cliquez pour agrandir


Bienvenue au 1943495 ème voyageur depuis Jan 04. Connectés :3
Retour de Sicile en Octobre 2007, les photos !!

Laguna Verde a la frontière chili-bolivie - Cliquez
Page des Nouveautés sur le site
Qui sommes nous?
Albums tour du monde et précédents voyages
Carnet de voyage
Infos pour le tour du Monde : Objectifs, Itinéraire, Budget, Billets d'Avion, Formalités, Assurances, Internet
Infos pour préparer un voyage : Equipement, Santée, En cas de Besoin, Garder contact, Visas, Sécurité, Santée
Bilan de notre tour du Monde, notre retour en france, Partage de notre experience des voyages
Iles Uros sur le lac Titicaca (pérou) - Cliquez
Invitation aux voyages - Infos générales sur la culture de différent pays
Accueil
Nos pays, sites, endroits préférés, Nos coups de coeur, les meilleurs moments et les piresCartes, plans, informations des parcs NationauxNotre récits de Week-end autour de NiceNotre retour du de voyage du Tour du Monde, Installation à Nice, premiers mois, Changement de personnalitésInternet, Ordinateurs : cybercafés pour garder contact, stockage des photos numériques, comment créer et mettre à jour son site Internet?Livre d'or - Ecrivez nous un mot!Budget par pays pendant un tour du MondeComment voyager dans le Monde, la meilleure façcon
Chercher dans le site

Carnet de voyage : Malaisie

Malaisie : plongée, tortue, requin, Némo, les tours Petronas, la ville historique Melaka et les bus de nuit - 18/06/2004

Bonjour à tous!

De nouvelles photos disponibles sur notre site!

Grande nouvelle! Nous avons obtenu le niveau Advanced en plongée! Pour cela, nous avons passé 4 jours dans les îles Perhentian. Une journée pour se reposer après une mémorable nuit de bus, deux jours à plonger pour voir notre première tortue et aller chercher des Némos dans leur anémone et une journée de snorkelling où nous avons croisé la route d'un requin.
Passage dans la capitale très musulmane Kuala Lumpur pour se transformer en Catherine Zeat-Jones et Sean Connery dans les tours Petronas, avant de visiter LA ville de Melacca pour tout apprendre sur l'histoire de la Malaisie.

http://lemondenphoto.free.fr/index.php?album=Malaisie_KualaLumpur

D'autres photos des îles perhentian :
http://lemondenphoto.free.fr/index.php?album=Malaisie_Iles_Perhentian

et de melaka :
http://lemondenphoto.free.fr/index.php?album=Malaisie_Melaka

Beaucoup de photos de Chine et du Laos ont été rajoutées sur le serveur emprunté par Fred (merci Fred). Profitez-en, ce sont les plus belles, choisissez votre répertoire (à part translate) :
http://frederic.thepaut.free.fr/index.php

J'ai aussi rajouté des photos sur la Chine à :
http://decouvrirlemonde.free.fr/albums/RTW/index.php

Choisissez les répertoires commençant par Chine.

"Pas de problème! Vous êtes dans un bus supplémentaire qui vous conduit directement au ferry pour aller dans les îles Perhentian, le tout pour seulement 70RM (15euros)". Au final : RDV à 19H30 à la boutique d'où l'on paie un taxi pour la gare où on nous annonce qu'il faut payer 5RM supplémentaires pour avoir le bus direct. Certains ne veulent pas payer, du coup on se retrouve dans un bus qui arrivera à 45 minutes du ferry, à nous de payer le taxi à 5H00 du mat'.

20H30 : bus qui nous emmène à 15 kms où nous attendons 3 heures avant de prendre notre bus de nuit. Température : on se caille!!! Impossible de dormir convenablement. Réveil à 5H00 du mat' dans une rue de Kota Barhu. Négociations avec un taxi pour nous emmener au ferry (30RM). On crève en route. Arrivée au ferry, nous payons 10Rm chacun pour partir tout de suite.
8H30 du mat', nous sommes à Long Beach sur les îles Perhentian, complètement crevés.

Perhentian : deux îles sans route, juste des bateaux-taxis pour vous emmener d'une plage à l'autre par un sentier dans la jungle. De petites baies. Tranquille. Les îles sont beaucoup moins développées qu'en Thaïlande et beaucoup plus calmes : pas d'alcool ici (nous sommes dans un pays musulman!), seulement de la bière. Les sites de plongée sont très bien et on évite la foule de Koh Tao pour des prix similaires. Le snorkelling est aussi très bien, même depuis la plage : tortue et requin au RDV.

Islands perhentia iles map carte Matin : petite sièste pour récupérer, baignade dans l'eau hyper transparente et à peine rafraîchisante de la magnifique baie. Par contre, les guesthouses sont chères pour ce que c'est, par rapport à la Thaïlande. Du coup, nous passons sur la grande île de Perhentian (10RM le taxi en 10 minutes) pour trouver la ABC guesthouse avec vue sur la mer et le SeaHorse Diving Resort avec ses prix imbattables sur l'île : 550RM (120euros) l'Advanced et 260RM (56euros) les 6 Fun Dive.

Nous commençons à potasser notre bouquin pour apprendre les "trucs" des différents types de plongée que nous avons choisis :

- une plongée profonde à 28 mètres : et Lise n'a même pas de problème pour équilibrer les oreilles, un vrai miracle.
- une plongée naturaliste (pas de confusion avec naturiste SVP) pour apprendre à connaître les poissons. Un très beau site avec du corail et des poissons à profusion.
- une plongée épave : un bateau vietnamien coule depuis bien longtemps, recouvert de corail et où de gros barracuda aiment à se cacher. Et nous avons le bonheur de voir une grande tortue se régaler en mangeant le corail avant de partir "en volant". Magique.
- une plongée orientation : s'orienter et mesurer les distances sous l'eau, un vrai challenge!
- une plongée de nuit : les poissons dorment dans les coraux, tandis que d'autres se réveillent et que le plancton devient luminescent.

Les plongées nous ont vraiment enthousiasmées : après quelques plongées, il est plus facile de se concentrer sur les poissons et sur le corail et d'essayer de bien les différencier. Nous nous sommes vraiment régalés.

Une idée du monde sous-marin sur :
http://www.wgn.net/~fabio/gallery/

Nous avons fini par deux sites de snorkelling : à Shark Bay, nous avons bien vu notre requin, mais aussi des poissons peu farouches qui n'hésitaient pas à nous entourer et même nous suivre. Par contre, pas de tortue devant le Perhentian Resort et de moins beaux coraux.

"Pas de problème, vous êtes dans un bus VIP pour passer la nuit jusqu'à KL. Arrivée vers 5H30-6H00 du mat'". Du coup, nous sommes sur les places du fond où les dossiers ne s'abaissent pas et où on n'arrive pas à étendre ses jambes (même les miennes, pourtant pas bien grandes!). On se caille à nouveau à cause de la clim'. Et on arrive à 4H45 du mat'!!! Heureusement qu'à Jetthe, la où nous avons attendu le bus, le marché de nuit était bien, nous avions bien mangé et les gens étaient sympas. Sinon, je crois que je serais partie direct de Malaisie. Nicolas essaie de prévenir une guesthouse par téléphone, mais la numérotation a changé. Nous arrivons à joindre la Traveller Moon Guesthouse. Un nom prometteur, mais le taxi tourne 20 minutes avant de trouver la rue et les chambres se révèlent hyper basiques (25RM, 5euros). Tant pis, nous nous couchons, nous sommes crevés. Il est 6H30 du mat'.

Réveil à 11H00. Petit dej' sur la terrasse sans vue. Direction les tours Petronas. Nous sommes dans le Golden Triangle, le quartier des gratte-ciel que je trouve hyper design. Un peu de verdure ça et là, ça a de la gueule tout de même. Evidemment, il n'y a plus de ticket pour monter dans les tours. Nous nous contenterons du shopping mall hyper chicos avec Chanel, Hugo Boss et toutes les marques des Champs-Elysées.

Nous nous occupons également de notre visa pour l'Indonésie (160RM pour deux mois, 100RM de plus pour l'avoir en un jour au lieu de trois, ça fait un peu cher, mais nous ne nous voyons pas passer trois jours ici).

Nous passons la soirée dans Chinatown où nous mangeons dans un petit truc dans la rue : des nouilles avec des fruits de mer. Et des petits desserts...

Le lendemain, visite plus culturelle : la gare et les batiments administratifs construits par les Anglais dans un style très mauresque, la mosquée Masjid Negara très moderne, mais très sereine et très artistique avec de beaux jeux de lumière. Nicolas n'est pas très emballé par le musée des arts islamiques, mais je le trouve intéressant : l'intérieur est grandiose, de la lumiere et de l'espace, des commentaires en anglais. Des répliques de célèbres mosquées, le développement de l'écriture arabe, l'influence indienne et chinoise sur les arts malais. Nicolas préfère le musée d'histoire, moins classe mais où l'on apprend beaucoup. Je laisse au lecteur intéressé le soin d'aller à la fin du mail. Le musée fait partie des beaux batiments autour de Merdeka Square.

Kuala Lumpur nous laisse l'impression d'une ville très moderne, très active, très musulmane. Pas beaucoup d'histoire dans les batiments, même si au détour d'une ville avec des immeubles bien moches on tombe sur des immeubles plus vieux mais avec plus de style. Le tout entoure de grands buildings design et avec le plus grand nombre de voitures que l'on ait vu jusqu'ici (et même des BMW!).

2 heures de bus (10RM) et nous voilà dans la ville bien tranquille de Melaka. Autrefois port incoutournable d'Asie avec des relations dans le monde, c'est aujourd'hui une ville paisible avec son quartier historico-touristique assez intéressant, mais pas exceptionnel, entouré de shopping malls très américains, du Chinatown le plus paisible que l'on ait visité et d'ensembles de maisons hyper modernes. Tranquille et reposant apres KL. Toutefois, nous pensons partir demain pour Singapour, qui a l'air beaucoup plus excitant.

Notre guesthouse à Melaka est la Melacca Town Lodge 1 (18RM la chambre avec salle de bain commune). La proprio est vraiment hyper sympa, elle donne plein de conseils et on peut facilement discuter avec elle de la situation de la Malaisie.

L'apparence très propre et moderne de la Malaisie, le nombre important de voitures, nous avait donné une impression de richesse et de bien-être pour les habitants. Mais la situation est plus grise en parlant avec elle. Les taxes sont très importantes, surout sur les voitures importées, les cigarettes et l'alcool (plus chère qu'en France!!!) et comme dans le modèle américain, tout est payant y compris la sécurité sociale. De plus, la pression est grande sur les enfants pour les études et dès 7 ans, ils doivent apprendre le malais, l'anglais, mais aussi le mandarin. Tous les enfants prennent des cours supplémentaires (70RM pour un mois, ça revient vite cher pour les Malaisiens et ce ne sont pas des cours particuliers).

Quelques impressions sur la Malaisie par Nicolas :

La Malaisie, le contraste avec la Thaïlande est à nouveau saisissant (comme dans chaque pays d'ailleurs). L'Islam est la religion nationale. Dans le nord, 95% des femmes portent le foulard et cela ne semble déranger personne dans les services publics. A la poste, au guichet de bus, au restaurant, toutes ont le foulard. C'est à nous demander comment il peut y avoir des problèmes en France!?? Dans le sud, peut-être plus riche, dans les plus grandes villes, les femmes semblent être plus libres et ne décident pas toutes de porter le foulard.

La population est cosmopolite. En fait, il est difficile de donner un type précis tant les origines sont différentes. Beaucoup de personnes d'origine chinoise, donc Chinatown dans toutes les villes est prépondérant (impossible de ne pas trouver, ça prend un tiers de la ville). D'autres sont d'origine indienne, avec leur rond de couleur rouge sur le front. On en oublierait que nous sommes en Asie et on se croirait plus au Moyen Orient. Surtout avec les nombreuses mosquées.

La Malaisie diffère aussi beaucoup par la gentillesse et le sourire des habitants (y compris les serveurs), tous plus sympas les uns que les autres! Ca fait même bizarre, on se demande pourquoi ils sont si sympas. Dans les restaurants, les guesthouses, dans la rue pour demander un renseignement, ou même les gens qui nous accostent dans la rue pour discuter sans qu'il y ait l'argent derrière. Pas du tout comme au Vietnam et les autres pays.

La Malaisie se caractérise aussi par sa très bonne cuisine. Nous n'avons jamais aussi bien mangé pour si peu cher!!. Vous pouvez aller n'importe où (sauf les Mac Ds à 6-7 RG le menu, soit 1.5 euros), et demander n'importe quoi, c'est excellent. Il suffit d'aller dans les stalls ou petit restaurants pour manger pour 3 RM (0.5 euros).

La Malaisie se caractérise, comme on vous l'avait dit, par plus de voitures, par des parcmètres dans les centres villes, et aussi par plus de bouchons. D'ailleurs, les taxis en profitent bien dans ces cas-là. Soit ils vous annoncent un prix 2 fois plus élevé, soit, si vous prenez le mètre, c'est 3 fois plus cher que la course quand c'est fluide, bizarre.

Ici, comparé au Cambodge, Vietnam et même Thaïlande, les Malaisiens sont assez musique occidentale, comme la pop anglaise que l'on peut écouter sur les radios en France. Que ça fait du bien d'écouter quelques chansons préférées dans les resto, bus, et autres...

Les trottoirs sont propres, les grandes avenues sont bordées de palmiers. Cela donne l'impression d'être en Floride, mais les prix restent bien moins élevés! Pour la nourriture, le taxi (tout de même 2 x fois plus cher qu'au Vietnam ou en Thaïlande), les hôtels (5-6euros) même si l'on peut trouver le même prix qu'en Thaïlande ou au Vietnam, les chambres sont beaucoup plus basiques (douches sur le palier). Par contre, les appareils photos, j'ai regardé, c'est bien moins cher qu'à la Fnac (20% de moins), mais ça reste le même prix qu'un achat sur internet en France.

A bientôt.

Lise et Nicolas.

Je profite de la fin du mail pour faire un brin d'histoire :

La Malaisie n'a longtemps été connue que par le nom de Melaka, LE port du pays.

1403 : Parameswara développe le village de Melaka et se nomme sultan. Le sultanat durera jusqu'en 1511. Entre temps, les relations commerciales avec la Chine se sont fortement développées et Melaka est devenu un port incontournable de transit entre la Chine et l'Inde, dont dépend même Venise.
Les Portugais comprennent vite l'intérêt de posséder cette ville et la conquière en 1511. Les relations avec les Malais sont mauvaises : l'Islam est bien encré dans le pays depuis 1414. Les Portugais pensant croisades. Du coup, les Malais aident les Hollandais à renverser les portugais en 1641. De nombreux monuments de style hollandais restent présents. Mais les Anglais profitent du fait que la France ait envahi la Hollande pour prendre le contrôle de Melaka. La domination anglaise se passe plutôt mal.

Début 1900 : on constate le début du nationalisme. Tout est bouleversé par l'invasion japonaise en 1941. Les Malais aident les Alliés. Du coup, en 1946, c'est le début d'accord avec l'Angleterre pour l'indépendance, qui est acquise en 1957. Bornéo se joint un peu plus tard pour créer la Malaisie. Le modèle est proche de l'Angleterre. Un sultan choisi tous les 5 ans parmi tous les sultans (chaque province à son sultan) et un premier ministre qui a le vrai pouvoir.

De l'époque du sultanat, il reste des nombreux récits : les héros qui ont fait preuve d'une loyauté sans faille envers le sultan comme Tun Perak et Hang Tuah ou les héroïnes qui surent se sacrifier pour le sultan comme Tun Teja, Tun Kudu ou Wan Emapk. Il resta aussi les codes "législatifs". Et, à l'époque, ça ne rigolait pas. Voici un petit extrait : "Il y a plusieurs moyens de prouver la culpabilité ou l'innocence d'un témoin contre un accusé. Celui qui reste le plus longtemps sous l'eau est innocent, mais celui qui flotte le premier est coupable. Un autre moyen : plonger la main du témoin dans un pot rempli d'huile bouillante. Celui qui est innocent n'aura pas de brûlure!!" Il reste également la tradition du kris, un poignard typique malaisien et sa méthode très spéciale de la nettoyer avec de l'eau de coco.

Des sites internet : musée d'histoire national.
www.nationalhistorymuseum.gov.my ou www.jma.gov.my


Recit précédent -
Un commentaire sur la page? Un conseil à donner? N'hésitez pas!
Envoyez moi un petit mot et je l'insérerai dans la page. Ou Signez le livre d'or !!!
Optionnel : Nom Email  

Last modified : December 16, 2005 18:37


Divers : Liens vers autres sites, Webmasters, échange de liens, FAQ, Nous écrire
- S'inscrire à la mailing liste