Tribu Masai au Kenya. Cliquez pour agrandir


Bienvenue au 1928355 ème voyageur depuis Jan 04. Connectés :2
Retour de Sicile en Octobre 2007, les photos !!

Laguna Verde a la frontière chili-bolivie - Cliquez
Page des Nouveautés sur le site
Qui sommes nous?
Albums tour du monde et précédents voyages
Carnet de voyage
Infos pour le tour du Monde : Objectifs, Itinéraire, Budget, Billets d'Avion, Formalités, Assurances, Internet
Infos pour préparer un voyage : Equipement, Santée, En cas de Besoin, Garder contact, Visas, Sécurité, Santée
Bilan de notre tour du Monde, notre retour en france, Partage de notre experience des voyages
Iles Uros sur le lac Titicaca (pérou) - Cliquez
Invitation aux voyages - Infos générales sur la culture de différent pays
Accueil
Nos pays, sites, endroits préférés, Nos coups de coeur, les meilleurs moments et les piresCartes, plans, informations des parcs NationauxNotre récits de Week-end autour de NiceNotre retour du de voyage du Tour du Monde, Installation à Nice, premiers mois, Changement de personnalitésInternet, Ordinateurs : cybercafés pour garder contact, stockage des photos numériques, comment créer et mettre à jour son site Internet?Livre d'or - Ecrivez nous un mot!Budget par pays pendant un tour du MondeComment voyager dans le Monde, la meilleure façcon
Chercher dans le site

Carnet de voyage : Perou Bolivie

Lun. 15.07 Après le lac Titicaca, la Bolivie

Hello to All,
Sorry not having giving news before but the computer broke down last Time (In Puno) and we lost all the mail we were writting.
We are now in Bolivia in La Paz, after much adventure between here and Cusco...
We met lots of travellers people, hello to peter, The two hollandaises, Saskia and anne maryke, Helene and Christophe, Dania and Mitel, Jean Michel and Anne , dan Zelter, Capucine and Philipine. Hey, Do not forget to tell us where you are now!!!



Do not hesitate to follow us on the map below.
We left Cuzco on Friday at 12am, to Puno, on the Titicaca lake. the weather were too bad in Cusko and its neighbours. Famous Inca Treks to go to Machu Picchu were cancelled, It was rainning half the time and there were even snow in PUno, some road were closed. Only 7 seven hours between Cuzco and Puno, not so long time, we could appreciate the beautiful landscape between these two cities.. A very large plains with mountains with snow below... the bus is never too long for this.



Puno, still higher then Cusco in Altitude (3800m instead of 3200m), chaque petite montee d escalier nous fait soufler.. it is even colder there where temperature goes below 0 degrees during the night..
We got a two days trip on the lake, visiting Uros Island, Amantani and Taquile Island.



Uros Island is a floating island, made by local people with plants from the lake making the island floating. Taquile and amatani islands are typical island on the Titicaca lake, where local people has kept there traditions and clothes. we stayed there for a night, sleeping in a family, (Sara , Denys, nous étions hébergés par la même famille que vous! Nous avons vu votre mot dans le customer book).This was saturday night. A party organized by the village abled us to discover their tradition, music and way of dancing which is a litlle bit different from Rock and salsa in paris !

             

                 

Le lac Titicaca est le plus haut lac navigable au monde, très étendu, peut-être comme le lac Léman mais beaucoup plus escarpé. Peu d'arbres arrivent à pousser car il fait assez froid (3800m). Les sommets toujours enneigés derrière ajoutent un certain charme, mais assez répétitif.
Mais la plus grande attraction là-bas sur le lac est Copacabana, située en Bolivie... et la fameuse île du Soleil et de la Lune... tellement enjolivées par le Lonely Planet que des tonnes de touristes affluent là-bas. Déjà sur les îles Taquile et Amantani, nous avions du mal à apprécier à cause du trop grand nombre de touristes. Nous préférons directement tracer sur La Paz,
    

Ce matin, nous avons donc quitté Puno vers 8H, longé le lac Titicaca pendant plus de 5 heures, passé la frontière vers 11H, mangé à Copacabana (halte d'une heure et demi), traversé le lac en bateau (car c'est plus court pour rejoindre La Paz), et enfin, nous sommes arrivés à La Paz vers 5pm. Le trajet n'est jamais trop long en admirant les paysages par la fenêtre...

En Bolivie, seulement 6 heures de décalage au lieu de 7 au Pérou.
Le grand beau temps est revenu. Enfin, il faut dire que c'est la saison sèche et en une journée, il pleuvait plus que la moyenne mensuelle... Les gens ont peur du retour de el nino qui avait déjà frappé il y a quelques années des villes comme Nasca, Arequipa.



Maintenant La Paz (3200m), capital non officielle du pays, (la capitale officielle est Sucre que nous devrions visiter plus tard si nous avons le temps), très joliment située. Beaucoup de balade possible la bas. Demain, nous allons au Nord dans la cordillera dont j'ai oublié le nom à 4600m près d'un lac. Puis La route de la Mort (probablement en VTT) et Rurrenabaque pour l'Amazonie et ses Piranhas, mais ce sera encore une autre histoire.
Il est deux heures du matin ici, impossible de dormir pour moi à cause de la musique du resto d'à côté. Pas étonnant pour un hôtel à 20Frs en plein centre ville.
Quelques ordres de prix : 5frs l'heure pour la connection internet, le menu au restaurant entre 10 et 20frs, la chambre entre 40 et 80frs...
Thanks to all people you give us their comments. Merci Guillaume, Sara pour vos conseils. Difficile de répondre à tout le monde, mais je lis bien tous vos mails...
Pour finir, pour ceux que ça intéresse, un peu de Culture inca, (merci encore, Guillaume, notre guide touriste à distance...)

SUR LES ROUTES INCAS :

- le chemin des incas ou plutot les chemins des incas, vu que c'est une reseau dense qui va de l'Equateur jusqu'au Chili se repartit en trois routes paralleles à la cote, une au bord de l'eau passant par Nasca et Arequipa et continuant ensuite, l'autre au niveau de Cusco allant vers Puno et la troisieme au niveau de la vallée sacrée allant dans la jungle apres le machupichu et vers le chemin des incas dans la cordilliere des andes au nord de La Paz en Bolivie.
Ces trois avenues principales etaient reliées entre elles par nombre de transversales tres efficace de sorte qu'il est avéré que le poisson péché dans la mer arrivait encore frai a la table de l'empereur a Cusco.

Cet ensemble de route est le plus long, le mieux fait et le plus impressionnant de l'epoque (en europe on a encore des chemins de terre emplis de brigands). Le seul comparable est le réseau des voies romaines, lequel etait environ trois fois plus petit avec des routes d'espagne en italie essentiellement.

Les routes des incas etaient gardées par des soldats, c'etaient des chemins privés réservés aux messagers de l'empereur et à l'armée. Le peuple y avait pas droit sauf a acquiter des droits de peage comme sur nos autoroutes. Tous les 3 kilometres le long des routes il y avait des tempu, des petites baraques avec une garnison et des coureurs (les incas ne connaissaient pas les chevaux, les messages etaient relayés par des coureurs qui changeaient tous les 3 kilometres).

Ces routes etaient essentiel car le pouvoir etait tres centralisé, l'inca etait tenu au courant de tout et prenait toutes les decisions, d'ou l'importance de passer rapidement les messages.

Ces routes etaient construites par des esclaves, ceux capturés lors des guerres incessantes, les incas etant avant tout un peuple conquerant.


SUR LA NAISSANCE DE L'EMPIRE INCA

L'empire Inca est né d'un grand peuple vivant sur les rives du lac Titicaca. Vous verrez entre Puno et La Paz une tres ancienne cité, encore impressionnante avec les restes d'immenses pyramides et de structures de temples bizarres. C'etait la capitale d'une des trois grandes nations conquerantes de l'histoire de l'amerique du Sud, je me souviens plus laquelle. M'enfin bon, ces gens la ont perdus peu à peu de leur pouvoir, menacés par la révolte des tribus, et une partie de sa population a fuit vers le Nord Est et est arrivée à Cusco où il y avait un peuple inférieur. Ils leur ont mis la patée et se sont installés là, profitant de ce qui y etait deja, et direct ils ont mis en place les racines de leur empire : l'esclavage et la spération en castes. EN gros; les descendants des conquerants initiaux forment la caste des Incas, ils sont tout puissants, possèdent les terres, une sorte de noblesse medievale. A la tete de cette caste, l'Inca qui n'est rien moins qu'un dieu vivant. Il decide de tout et a pouvoir sur tout. Il est tres riche et puissant. ca empechera pas les conflits de succession et les rebelles...

Mais la grande majorité des habitants de l'empire Inca sont des peuples conquis, lesquels n'ont pas beaucoup de droits, beneficient de l'influence civilisatrice des Incas et travaillent pour eux en echange.


SUR L'ORGANISATION DE L'EMPIRE
La puissance des Incas repose sur leur armée et leur religion mais aussi sur leur organisation. De peur que les peuples conquis, bien supérieurs en nombre (ils ont quand meme conquis depuis Cusco tout le Perou, l'Equateur, la Bolivie et le Chili et autres petits pays) se revoltent, les Incas n'hesitent pas à les deplacer en masse tout en separant les clans. Ils organisent totalement l'economie sur le modele des soviets : certaines villes Incas construites de toutes pieces en un coup se retrouvent conatonées à la fabrique de laine et de tissus, d'autres à la nourriture, d'autres à la fabrique d'armes. Les cités ne sont pas autosuffisantes, elles doivent recevoir les biens produits dans d'autres cités via les routes Incas pour survivre. C'est en grande partie le pourquoi du fait que certaines cités comme le machu pichu, avec une population estimée de 3000 personnes n'ont pas les champs necessaires pour nourir tout ce monde. D'autres cités le ravitaille. Par contre le machu est idéal pour la production de tissu.

Pisac par exemple est un grenier à ble, les champs sont tres importants pour la taille de la ville...

Il est tres possible que les cités Incas aient ete des sortes d'usines-prison ou les peuples conquis etaient surveillés et mis au travail. Le machu n'a qu'une porte apres tout...


SUR LA CHUTE DE L'EMPIRE

Incroyable quand on y pense un peu qu'un peuple de 10 millions d'habitants ait ete battu par 200 soldats espagnols. 200, pas plus...

Il faut reconnaite a Pisaro un certain genie, et beaucoup de chance.

Quand les espagnols arrivent par la mer, ca correspond exactement au retour predit d'un dieu monté sur des chevaux qui arriverait en bateau. Les Incas au lieu de les tuer tout simplement, decident donc de les amener devant l'Inca pour qu'ils soient jugés comme Dieux ou non. Au meme moment c'est la crise dans l'empire Inca, il y a deux pretendants a la succession, la guerre civile a fait rage, l'un des deux, celui de Cusco est mort assassiné, le suivant revient de sa capitale du Nord mais s'arrete en chemin pour prendre des bains magiques dans une petite cité. C'est la que sont conduits les espagnols. En chemin les espagnols violent 200 pretresses vierges dans un temple mais ne se font toujours pas massacrés, apres tout, si ce sont des dieux c'est un honneur pour elles, et puis c'est l'Inca qui doit decider de leur sort.

Ils arrivent donc dans la ville où reside l'Inca mais refusent de lui parler tout de suite, a la place ils se mettent a construire un fort ou ils s'enferment avec leurs armes. Il y a une armée de dix milles incas au minimum dans la ville contre 200 espagnols retranchés dans leur fort. Les espagnols exigent que l'Inca viennent les voir dans le fort, seul et sans armes. L'Inca accepte (le con !).

Un pretre catholique (les cons...) demande a l'empereur entré dans le fort de jurer sur la bible, l'Inca lui demande ce que c'est, le pretre lui explique, l'Inca voit d'un mauvais oeil le fait de jurer sur le texte sacré d'un autre dieu qui a l'outrecuidance de decalrer qu'il est le seul vrai dieu alors que l'Inca est un dieu aussi, ne l'oublions pas, il balance la biblr par terre. Les espagnols n'attendent que ca, ils arretent l'Inca pour outrage a la bible et le foutent au cachot. Hop ils menacent de le tuer si les autres ne leur livre pas des sommes astronomiques d'or.

Les incas privés de leur guide ne veulent rien faire qui riste de le faire tuer et obéissent a Pisaro qui se rend ainsi maitre du terrain.

Quand il arrive a Cusco avec l'Inca enchainé, il fait d'une pierre deux coups, les partisans de l'Inca de Cusco assassiné reconnaissent en lui une sorte de sauveur et lui donne les pleins pouvoirs, les partisans de l'Inca prisonnier n'osent rien faire qui puisse nuire a leur chef et sont peut-etre impressionnés par ce nouveau Dieu vivant qu'est Pisaro, bref la situation joue en sa faveur, les Incas restent divisés et les peuples soumis voient Pisaro presque comme un sauveur.

Par peur de perdre le controle les espagnols mettent a mort l'Inca malgre leurs promesses et le remplace par un Inca de papier qu'ils savent pouvoir manipuler. C'est le cas pendant 50 ans avant la revolte de cet Inca qui decide de se retirer dans la montagne pour resister aux espagnols avec une poignée de fidèles. Il y restera 50 ans dans des cités cachées du genre du Machu (meme si on est sur maintenant que ce n'etait pas au machu, mais plus loin encore dans la jungle, la vraie cité qui fut la derniere des capitales Incas est d'ailleurs retrouvée depuis 6 mois a peine, a moins de 100 km a vol d'oiseau du Machu.) Choquequirato pourrait etre un des dernieres villes de la periode de resistance du dernier empereur. Finallement la rebellion est terminée par la traitrise de transfuges espagnols agents doubles.

Une grande partie de la population de l'empire Inca est decimée par les maladies apportées par les espagnols (la variole en particulier tue presque la moitié de la population).

Et voila, Cusco prend sa figure actuelle, tout l'or des Incas finit en Espagne ou dans les églises de Cusco.


L'empire Inca n'a duré que 150 ans !

Recit précédent - Recit suivant
Un commentaire sur la page? Un conseil à donner? N'hésitez pas!
Envoyez moi un petit mot et je l'insérerai dans la page. Ou Signez le livre d'or !!!
Optionnel : Nom Email  

Last modified : December 16, 2005 18:37


Divers : Liens vers autres sites, Webmasters, échange de liens, FAQ, Nous écrire
- S'inscrire à la mailing liste