Tribu Masai au Kenya. Cliquez pour agrandir


Bienvenue au 1928400 ème voyageur depuis Jan 04. Connectés :3
Retour de Sicile en Octobre 2007, les photos !!

Laguna Verde a la frontière chili-bolivie - Cliquez
Page des Nouveautés sur le site
Qui sommes nous?
Albums tour du monde et précédents voyages
Carnet de voyage
Infos pour le tour du Monde : Objectifs, Itinéraire, Budget, Billets d'Avion, Formalités, Assurances, Internet
Infos pour préparer un voyage : Equipement, Santée, En cas de Besoin, Garder contact, Visas, Sécurité, Santée
Bilan de notre tour du Monde, notre retour en france, Partage de notre experience des voyages
Iles Uros sur le lac Titicaca (pérou) - Cliquez
Invitation aux voyages - Infos générales sur la culture de différent pays
Accueil
Nos pays, sites, endroits préférés, Nos coups de coeur, les meilleurs moments et les piresCartes, plans, informations des parcs NationauxNotre récits de Week-end autour de NiceNotre retour du de voyage du Tour du Monde, Installation à Nice, premiers mois, Changement de personnalitésInternet, Ordinateurs : cybercafés pour garder contact, stockage des photos numériques, comment créer et mettre à jour son site Internet?Livre d'or - Ecrivez nous un mot!Budget par pays pendant un tour du MondeComment voyager dans le Monde, la meilleure façcon
Chercher dans le site

Carnet de voyage : Senegal
Itineraire, Carnet de route : Les récits - - Photos

Tous Nos Récits ou à nos Albums Photos.

 

Ci-dessous la carte du pays avec notre itinéraire. Suivez-nous jour après jour!

Arrivée tardive à Dakar – 29 octobre 2005

Bonjour à tous,

Me voici maintenant au Sénégal avec Julien, un copain que j ai retrouvé à l’aéroport. Une heure et demi de retard au départ de Milan, et seulement une demi-heure à l’arrivée au Sénégal, soit vers une heure du matin (3H heure française). Tout aurait pu bien commencer si j’avais eu mon sac à dos. Moi qui étais assez fier de n’avoir que 7Kg (+3kg de bagage à main) pour partir, me voilà presque sans rien.

... EN LIRE PLUS

Journée à Dakar, Arnaques en tout genre ! – 29 octobre 2005 – Ecrit au retour

Plus vous êtes proche de Dakar, plus vous devez vous méfier de toute personne qui vous accoste de la manière la plus amicale. Elle veut à coup sur vous alléger de quelques billets.

A l’arrivée à l’aéroport, le samedi tot dans la nuit, nous avions changé juste 20 euros. Une bande de jeunes nous montrant le bureau de change fermé, ils s’était proposé à changer à un très bon taux, d’après eux ; c’est à dire, 12000CFA au lien de 13000CFA pour 20 Euros. Le policier à la sortie de l’aéroport nous aida plus gentiment à faire un change plus exact à 13000CFA.
L’épreuve du taxi : normalement, c’est affiché 4000CFA pour le tarif de nuit, mais la, aucun taxi veut nous prendre. 4000CFA c est OK au début mais quand vous étés dans la voiture, ça redevient 5000CFA. Conseil : bien prendre les taxis jaunes à droite en sortant de l’aéroport et non les faux attendant en face et se prétendant taxi officiel.

... EN LIRE PLUS

Trajet en Bus, Dakar -> Tambacounda, 450Km - Ecrit au retour

Une Journée en enfer !!
On loupe le réveil de ma montre. En voyage j’ai pris l’habitude de dormir avec boules quies et masque surtout en ville pour mieux dormir. Et Julien qui ne se réveille pas non plus !!

Nous voulions partir à 6H du mat, on nous avait prévenu que pour les transports, il faut partir tôt, entre 6H et 7H du matin pour Tambacounda. Il est déjà 7H10, pas de petit dej, Un taxi pour la gare routière qui s’appelle pompier. Dans la précipitation, j’oublie de demander le prix, et dés partir, je demande le prix, 5000CFA , c est hors de prix, ; mais nous étions déjà pressé et nous ne savions pas la distance du garage (aussi appelé aussi de cette manière au sénégal). Finalement, c’est 5 fois plus près que l’aéroport, quelle arnaque à nouveau !! Tant pis, on demande le bus pour Tambacounda, et la aussi, quelle erreur !
Un conseil, lisez bien les généralités sur les transports avant de partir (surtout les conseils sur le Lonely Planet).

... EN LIRE PLUS

Journée à Tambacounda – 31/10/2005 – Ecrit au retour

Vu l’heure du couché de la veille, nous n’allions pas nous levé aux aurores. Trop Tard pour partir au parc Niokolo koba aujourd’hui, Nous pensions partir à Dar Salam à 80 km situé juste à l’entrée pour dormir ensuite dans le parc une nuit ou 2, puisque nous n’avions pas de moyen de locomotion. Malheureusement, les campements dans le parc et le grand, seul, hôtel est fermé d’après l’hôtel annexe à Tambacounda. Le seul moyen de visiter et de prendre un 4x4 à la journée. En fait, on se rendra compte que l’on peut tout de même dormir avec les gardiens dans la parc mais, le problème reste le même, comment y aller puisqu’il n y a pas de transport ?

On se renseigne pour un 4x4 à partir de Dar Salam, il n’est pas là, il faut rappeler plus tard. Finalement, on saura ensuite qu’il n y a pas de 4x4 mais juste une voiture normale. Un peu juste pour visiter le parc avec les routes inondées. Et comme c’est le même prix, on se renseigne sur la location de 4x4 sur place à Tambacounda pour une visite dans la journée . En plus, on gagne un jour puisque l’on pourrait partir dès le surlendemain pour la Casamance.
Les prix partent de haut, 80000CFA juste pour le véhicule, location disponible dans tous les hôtels de Tambacounda, hôtel annexe Simenti, hotel Niji (sauf a cette saison où ils ne font pas de départ) où l’hôtel Asta Kébé, le plus luxueux de la ville (avec piscine à 1500CFA). C’est là où on négociera pendant une heure et demi avec Mr Diouf pour obtenir le 4x4 à 35000CFA, et 76000 CFA tout compris pour la journée (17000 d’essence, 4000/personne d’entrée dans le parc, 5000 pour le véhicule, 6000 pour le guide, 3500 /pers (4 picnics, assez cher). Ca fait cher pour 2, 380 Francs par personne pour la journée, mais on n’est pas venu la pour ne rien faire !? Mission de la journée : trouver d’autres backpakers comme nous pour diviser par 4 le prix total. Peine perdue, c’est vraiment la basse saison encore et très peu de touristes sont présents à part pour le pays Bassari. En effet, ce n’est vraiment pas la bonne saison pour explorer le parc, Hautes herbes de 2 mètres de haut qui cachent les animaux, encore trop de points d’eau qui empêchent les animaux de se rassembler au même endroit. Tant pis, nous verrons demain ! D’après Mr diouf, il peut nous faire une bonne réduction car ce qu’il veut en priorité « c est qu’on lui fasse une bonne publicité par la suite, c’est pas vraiment l argent »… quel baratin à nouveau !! ;-) et puis les 4x4 sont en très bon état, c’est ce qu’on verra demain…

.

... EN LIRE PLUS

Trajet vers l’ouest et le parc de Niokolo Koba – 31 octobre 2005

Bonjour à tous,

Nous voici à Tambacounda, à 450km de Dakar. Notre voyage en bus s’avérera particulièrement pénible car au lieu des 6-8 heures de prévu, c’est 14h de bus sous une chaleur intense dans un bus non climatisé où aucune fenêtre ne s’ouvre et même pas un rideau n’existe pour se protéger du soleil (c est un vieux bus anciennement de Cambrai dans le Nord. Je prenais ce type de bus au collège ;-) ).

... EN LIRE PLUS

Une Journée de Safari dans le Parc de Niokolo Koba – 01/11/2005 – Ecrit au retour

Départ prévu à 06h30, le guide est déjà là !! mais pas le 4x4, il part le chercher. Maintenant, le 4x4 arrive, mais où est le guide maintenant ? 10 min à le chercher, ça laisse le temps à Diouf et au chauffeur d’aller chercher le picnic bien que normalement tout devait être prêt pour 6H30.

Pas de bol pour nous, le guide est Sambu, l’ivrogne qui nous a accosté hier, et il a encore l’haleine qui put l’alcool. Il raconte un peu tout et n’importe quoi. D’abord, il veut s’arrêter pour prendre son café. Mais même s’il trouvera du nescafé, il ne trouvera pas d’eau chaude, ensuite, il veut nous faire visiter son village, probablement pour dire bonjour aux copains et draguer quelques filles. C’est pas prévu au programme, mais le village est sympa et pittoresque quand même. Il y a un baptême de prévu ce matin, L’imam et le Marabout (qui choisit et donne le nom au bébé) sont là, ainsi que les hommes et femmes du village. Les enfants accourent de toute part pour être pris en photos.

Le matin est brumeux, D’après Sambu, elle ne disparaît pas avant 13H, et impossible de voir les animaux avant. information confirmée par le poste de garde, donc « inutile de se presser, on aurait même pu partir à 8H30 » d’après lui, quel baratineur à nouveau ! ça sera le matin où nous verrons le plus d’animaux et la brume se dissipera vers 9/10H.

Au poste de garde, « votre véhicule n’est pas habilité pour transporter des touristes » disent-il au guide. C’est pas la première fois qu ils préviennent pourtant… on passera tout de même. Cependant, je croyais que le 4x4 était impeccable, d après Diouf !??

Le chauffeur ne conduit pas vite, 70km/H. je discute avec le guide qui me répond, c’est un Bassari, il a la trouille, en descendant du 4x4, il me dira « quel con celui-la ! » vis-à-vis du chauffeur, apparemment, en plus d’être alcoolique, notre guide Sambu est raciste en plus !! Je demande si le chauffeur parle Français. « Oui, je parle Français me répond t-il d’une petite voix ».

... EN LIRE PLUS

Nuit à Tambacounda et trajet vers Cap Skirring en Casamance– 02/11/2005 – Ecrit au retour

Le soir de notre safari dans le parc de Niokolo Koba, Diouf nous propose d’aller en Taxi Brousse privé en Casamance avec 2 filles flamandes, afin d’aller plus vite et d’une manière plus confortable à Ziguinchor. Par contre impossible de les voir , elles reviennent du Mali et elles se lavent et sont trop fatigues d’après lui. Le soir, je croise le chauffeur, mais impossible de négocier avec lui, il faut discuter avec le patron, Diouf qui lui, s’annonce comme un intermédiaire, sans intérêt là-dessus, bizarre à nouveau. On retrouve les flamandes à l hôtel, surprise, elle ne se reposait pas, elle était à la piscine et justement voulait discuter avec nous, mais fait bizarre, on était pressé d’après Diouf qui apparemment, ne voulait pas que l’on discute ensemble. 8000CFA , le prix d’une place, et si je sais bien compter, en tout, ça fait 56 000 pour le taxi brousse, mais le chauffeur en veut 64 000. On coupe la poire en deux, ça nous coûte tout de même 15 000CFA par personne pour aller à Ziguinchor. Mais le Chauffeur s’arrêtera pour prendre des personnes sur le trajet et l’argent ira dans notre poche.. Gros mensonge aussi… Le lendemain, quand on lui demandera de s’arrêter, il prétextera qu’il ne comprend pas le Français…

La nuit chez Dessert a été assez pénible : on a une moustiquaire, mais les criquets, grillons et cafards sont aussi avec nous (dans la chambre), Et ils font énormément de bruit, De plus, je n’avais pas mis les boules Quies pour entendre le réveil cette fois-ci.

A Tambacounda, il fait beaucoup plus chaud la journée que sur la cote, mais la nuit, il fait bien plus frais, je suis obligé, pour la première et seule fois du voyage de mettre ma laine (en plus du drap).

... EN LIRE PLUS

Balade sur la plage jusqu’à Kabrousse et la Guinée Bissau, en Casamance– 03/11/2005 – Ecrit au retour

Levé à 9H30, bon petit déjeuner, on prend notre temps, difficile de démarrer la journée, c’est vraiment tranquille ici. Sur la plage, on négocie ferme pour 5000CFA le tout, un masque pour Julien et un visage de l’homme et de la femme a accrocher. EN fonction de la position des visages, différentes significations sont possibles : fiances, maries, l un dominant sur l’autre, ou fâchés, etc…

On remonte pour porter ceci à la chambre, Julien se fait piquer par une guêpe et a peur que le dards soit rester dans la peau, Cela nous permet de rencontrer Daniel, Un homme de 55ans, extrêmement sympathique. Il a beaucoup de répondant sur tous les enquiquineurs africains, Il connaît bien l’Afrique puis qu il a vécu 17 ans au Cameroun dans une exploitation forestière. Il est très calé pour la flore. Il parle du Cameroun, pays d origine du Père de Julien comme une passion, ça donne envie de visiter ce pays encore très peu touristique. On parle aussi du palu, très intéressant (il a été touché plusieurs fois), et de la qualité de l’eau. Il cherche quelque chose à acheter pour terminer de payer pour sa retraite et passer ses vieux jours au Soleil tranquillement.

On marche sur la plage en regardant les hôtels, pas encore ouvert, mais les locaux en train de tout nettoyer. UCPA propose aussi des séjours ici, dans des campements, les sorties, jet ski, quad, voile me semble pourtant hors de prix pour les backpackers (aussi cher qu en France ou presque, par exemple le tour a cheval de ¾ d heure a 14 000CFA).

... EN LIRE PLUS

VTT de Cap Skirring à Djembering, en Casamance– 04/11/2005 – Ecrit au retour

Levé vers 9H-9H30, ce jour-là aussi nous prenons notre temps. Repos sur la plage mais nous sommes tout de suite accosté par Bernis et Zacharias qui reviennent nous voir, toujours pour le tour en pirogue.

Il y a peu d’ombre sur la plage, la baignade est très bonne, autour de 27 degrés pour la température de l’eau. On rencontre Elie et Elia, un couple français qui vient de s’installer à Dakar. Le tour en pirogue les intéresse mais malheureusement, par faute de temps, ils ne pourront pas venir, On mangera tout de même avec eux ce soir chez Mbalo. On part louer des VTT à la paillote, Pap, le responsable des vélos n’est pas la, c’est l’heure de la prière surtout le Vendredi. On attend 20-30 min. On négocie les vélos, le reste de l’après midi (jusqu a 18H) pour 3 heures (soit 4500CFA), en fait, on rentrera bien plus tard avec 1H30 de retard, mais on avait payé d’avance.

La piste ensablée pour Diembering est assez difficile. Nous mettons 1H20 à l’aller, Tout le monde nous passe le : «  bonjour, ça va ? ». Nousn longueons la mangrove et les bolongs à droite. On se fait un ami qui revient d’un chantier pour la construction d’une maison pour un blanc.

Visite du village, le Fromager (grand arbre) se tient toujours sur la place des fêtes. Visite d’une coopérative de femmes qui fabriquent et vendent des poupées pour 6500CFA. On boit un verre dans un café. Passage près la mosquée et discussion avec l’Imam de la mosquée (l’équivalent du curé dans nos églises) en train de lire le Coran, mais il n’est pas bavard, il ne veut pas me traduire quelques phrases de sa bible.

... EN LIRE PLUS

Tour En pirogue en Casamance, Elinkine et L’ile de Karabane – 05-11-2005

Apres une courte nuit, on se réveille à 7h10 pour prendre un pti dej et être prêts à partir avec le guide Zacharias rencontré la veille (RDV à 7h50) pour le tour en pirogue.

Dommage, il n'arrive pas ! Au bout de 30minutes on se décide à partir à pied pour trouver un piroguier par nous même. Le guide, Zacharias, nous rattrape plus tard en voiture, en fait il a eu le réveil difficile car il a passé la soirée au disco 'les paletuviers' à chasser la gazelle à 2 pattes (sans succès d'ailleurs).

On rejoint l'emplacement de départ des pirogues (plus loin que prévu, il faudra rajouter 2400F CFA de taxi aux 35000 du tour) pour (enfin) embarquer vers 9h. On apprend qu'en contactant les piroguiers directement sans rabatteur on pouvait négocier le tour pour 25000F CFA …Bref …

... EN LIRE PLUS

Retour à Cap Skirring à l’Hôtel Perroquet – 06-11-2005

Dernier jour à Cap Skirring, Nous voulons partir tôt demain matin pour le Sine Saloum et beaucoup de kilomètres nous attendent. Par conséquent, on se propose de rejoindre Ziguinchor dans l’après midi.

Après le couché la veille vers 5 Heures du matin, il ne fallait pas s’attendre à un levé matinal. Notre Ami Zacharias qui nous accompagnait hier, encore moins. Tranquille matinée sur la plage, nous refaisons un tour jusqu’au club Med. Une dernière baignade, juste en face du Club Med. Pendant que Julien est à L eau, J’en profite pour me reposer sur les transats du clu. Ca ne sera pas pour longtemps, il est autour de Midi et un gardien vient m’interpeller me demandant si je fais parti de la maison, « bien sur que oui, je lui repondit, » et lorsqu’il me demanda mon numéro de chambre, je feignais de pas comprendre. Mais ma technique n’a pas marchée, IL fallait que je déguerpisse car les clients allaient bientôt revenir du déjeuner selon lui. Pas très aimable mais bon, j’avais tord…

Retour chez Madame MBalo, une douche, et on commande un taxi pour le garage de Cap Skirring

Beaucoup de taxis brousse pour Ziguinchor, on a même pas eu besoin d’attendre plus de 15 min !!. Dans le Taxi, des jeunes retournant à l’école après le long WE ferrié de 4 jours. Une fille à coté de moi nommée, Soukeyna. Très sympa, elle me raconte un peu de sa vie, et de la vie au Sénégal. Elle est au lycée. Beaucoup de Similitude avec la France au niveau de l’école, les types de diplôme, et même l’administration des régions, départements, et villes. Les sénégalais restent très proche de la France, et sont l’écoute de la politique et des Problèmes français, même si dans notre pays, on a pas l’impression de s’occuper beaucoup du Sénégal.

Nous retirons à nouveau de l’argent, 250 000 avec ma carte. Cette fois, j’ai pu correctement faire le retrait. On décide d aller a l’Hôtel le Perroquet, (recommandé par le Lonely et routard). Il est très bien situé, et les chambres au premier ont une très belle vue sur le fleuve Casamance. Il est déjà 18H et pour le temps que nous allions y rester, ça ne valait pas forcément le coup de payer plus cher. On prendra donc la chambre dans la cour, et la différence de prix nous payera la bière dans le bar avec là aussi, une superbe vue sur le fleuve.

... EN LIRE PLUS

De Ziguinchor au Sine Saloum par la Gambie– 07/11/2005 – Ecrit au retour

Levé vers 6h20, douche puis départ de l’hôtel vers 6h45, il fait encore quasiment, nuit. Pas de taxi, nous sommes obligés de marcher jusqu’au rond point principal. Ville tranquille, 7H au garage, à 7H10, départ en taxi brousse (5500+500) pour Kaolack (le chauffeur voulait 1000 pour les bagages ce qui est un peu excessif).
On est les derniers, donc on a les plus mauvaises places : à l’arrière, le plus serré et le plus chaud dans la voiture pendant la journée. Une femme et un enfant à coté vont nous accompagnait pendant les 9 h de transport. Un Iman (ou marabout) prie pour notre salut sur le bord de la route, Tout le monde lui donne une pièce.

Notre Peugeot 505 break (voiture typique Taxi brousse) n’avance pas très vite. Le chauffeur est sympa mais on se fait doubler par tout le monde.
Arrivée en Gambie vers 9H45. Passage de la frontière sans encombre. Le douanier nous demande même si c’est bien nous sur la photo des passeports, et demande 1000 CFA à l’entrée comme à la sortie de la Gambie.

Enormément de trous dans la chaussée, on doit pas dépasser les 20km/h, du coup, c’est très très long pour faire le peu de kilomètres jusqu’au bac du fleuve Gambie.

... EN LIRE PLUS

Tour en pirogue dans le delta du Sine-Saloum, Pointe de Sangomar, Djifer et arrivée à Joal – 10/11/2005 – Ecrit au retour

On a réservé (et marchandé) un tour pour 2 à 46000F CFA avec les repas.

Le guide arrive bien à l'heure prévue mais ce n'était pas le guide rabatteur de la veille qui a malheureusement eu une attaque de paludisme pendant la nuit (oh oh oh). Le nouveau guide nous apprend qu'il n'était pas au courant de l'itinéraire. On ne pourra pas faire une expédition aussi longue que prévu et le tour de l'île de Sangomar (ah ah ah). Et d'ailleurs le moteur de la pirogue n'est pas non plus un 40CV comme on nous l'avait vanté (uh uh uh).

On attend juste un peu que Nicolas recupère ses batteries qu'il avait données à charger la veille au village. On avance pendant un bon moment en pirogue, avant de se faire déposer pour une première escale dans les bolongs (mangrove) où l'on va marcher dans la boue bien humide.

Excellent !

... EN LIRE PLUS

L’ile aux coquillages de Fadiout et arrivée à Saly – 10/11/2005 – Ecrit au retour

L’île de Joal est une île uniquement constituée de coquillages. Les femmes ramassent les coquillages au loin pendant les marées basses. L’accumulation des crustacés par les habitants de l’île ont crée cette île.

Au lever à 8H, petit déjeuner sur le bord de mer avec vue sur la Mangrove. Visite de L’Ile, Beaucoup de vendeurs de souvenirs, Normalement, ça devient très touristique dès que les tours opérateurs débarquent. Normalement, ils font payer un guide à l’entrée mais nous sommes arrives tard la veille (20H), on en a été exempt.

Visite de la petite et grande mosquée, de la petite église Saint François-Xavier. , du cimetière mixte Musulman/Chrétien sur une autre petite Ile reliée par un pont. Les greniers à Mill sont maintenant à l’extérieur du village depuis le dernier incendie dans l’île qui n’a épargné ni les maisons, ni les greniers. Maintenant on les voit sur des pilotis au dessus de la mer. Les coquillages une fois mangés serviront pour continuer a étendre l’île. En dehors du circuit touristique, nous avons trouvé la ville assez sale avec les détritus de ci de là. C’est dommage. D’après eux, ils les ramassent tous les mois, puis nous disent-ils, quand la haute saison touristique arrivent. J’ai du mal à les croire.

Joseph, notre ami d’hier nous rejoint. Il a été averti par ses copains que nous avions commencé la visite sans lui et il a peur de louper son pourboire probablement .

Nous partons pour Saly, Un petit différent encore sur le prix pour le Taxi à Joal mais c’est pas bien grave. Dans le Taxi Brousse pour Mbour, nous sommes encore à l’arrière et bien qu’il fasse très très chaud, il y a trop de vent quand les vitres sont montées, donc ils les gardent quasiment fermées. Ca m’énerve un peu...

... EN LIRE PLUS

L’île de Gorée et Yoff – 10/11/2005 – Ecrit au retour

Depuis Saly, matinée tranquille à l’hôtel, J’étais assez fatigué et on se lève vers 9H, Taxi pour Mbour puis taxi brousse pour Dakar. Puis taxi pour l’embarcadère où nous attendons une heure pour le prochain ferry. On en profite de visiter une petite boutique où les prix sont affichés!! Exceptionnel, Ouf, les objets que nous avions négociés fermes sont identiques à ceux affichés ici, enfin presque, on s’est pas trop fait arnaquer.. ! Par contre, les vendeurs en commençant par des prix exorbitants, je ne les appelle pas des vendeurs mais des arnaqueurs, et même des fouteurs de gueule!!, en proposant des prix aussi cher. Julien et moi feront quelque emplettes au retour, inutile d’acheter tout de suite. Nous reviendrons.

Bateau pour l’île. Beaucoup de Touristes "noirs", appareil photo, bien habillés, et très joyeux, (beaucoup plus que les touristes blancs). ET aussi des nouveaux copains... des sénégalais " comment ça va? Les vacances se passent bien? Serre moi la main". La aussi, je me demandais quelle arnaque il y avait en dessous de ca. mais j’ai compris assez vite ensuite. Il nous tachte, Bien sur, le gars est guide officiel ce que je m’empresse de vérifier non pas par sa carte bidon, mais à l’office du tourisme en arrivant. Le prix, visite de l’île pour 8500CFA, non , les musées ne sont pas inclue mais ils ne coûtent rien, « juste 200CFA en plus c’est tout », (à multiplier par 5 cependant).

Ce qui est bien, c’est qu’il nous aide à trouver une chambre pas cher chez l’habitant, après avoir fait plusieurs maisons, on s’arrête chez une très gentille dame (dont le mari est maçon à Paris). Chambre petite, douche dans une autre chambre, WC à moitié cassée, mais ça ne coûte que 10000CFA (bien moins cher que le reste). Notre futur hypothétique guide s’appelle Ibrahim, il veux à tout prix nous vendre ses tickets à 8500. Nous lui disons que nous ne sommes pas pressés. On rentre dans son jeu car souvent, c’est leur réponse favorite de dire de ne pas être pressé quand on est en vacances, lorsque on leur répond "on a pas le temps" (à éviter). Ce qui me donna la puce à l’oreille est que dans le bar ou nous sommes arrêté, déjà, ça le Fait Ch... qu’on demande les prix, puis, il nous raconte que son copain est gendarme alors que celui ci venait de nous dire que le T shirt de gendarmerie lui avait été donne par son frère qui lui est gendarme !! Dommage pour lui...

Visite de l’île en solo du coup. Très bon musée historique de l’IFAN, sur l’histoire du Sénégal, visite commentée et exagéré de la maison des esclaves. Diviser les chiffres des nombres d’esclaves qui ont vécu et transité ici par 100 ou 1000. Cf vos guides.

... EN LIRE PLUS

Un commentaire sur la page? Un conseil à donner? N'hésitez pas!
Envoyez moi un petit mot et je l'insérerai dans la page. Ou Signez le livre d'or !!!
Optionnel : Nom Email  

Last modified : December 16, 2005 18:37


Divers : Liens vers autres sites, Webmasters, échange de liens, FAQ, Nous écrire
- S'inscrire à la mailing liste