Tribu Masai au Kenya. Cliquez pour agrandir


Bienvenue au 1939480 ème voyageur depuis Jan 04. Connectés :3
Retour de Sicile en Octobre 2007, les photos !!

Laguna Verde a la frontière chili-bolivie - Cliquez
Page des Nouveautés sur le site
Qui sommes nous?
Albums tour du monde et précédents voyages
Carnet de voyage
Infos pour le tour du Monde : Objectifs, Itinéraire, Budget, Billets d'Avion, Formalités, Assurances, Internet
Infos pour préparer un voyage : Equipement, Santée, En cas de Besoin, Garder contact, Visas, Sécurité, Santée
Bilan de notre tour du Monde, notre retour en france, Partage de notre experience des voyages
Iles Uros sur le lac Titicaca (pérou) - Cliquez
Invitation aux voyages - Infos générales sur la culture de différent pays
Accueil
Nos pays, sites, endroits préférés, Nos coups de coeur, les meilleurs moments et les piresCartes, plans, informations des parcs NationauxNotre récits de Week-end autour de NiceNotre retour du de voyage du Tour du Monde, Installation à Nice, premiers mois, Changement de personnalitésInternet, Ordinateurs : cybercafés pour garder contact, stockage des photos numériques, comment créer et mettre à jour son site Internet?Livre d'or - Ecrivez nous un mot!Budget par pays pendant un tour du MondeComment voyager dans le Monde, la meilleure façcon
Chercher dans le site

Carnet de voyage : Senegal

Une Journée de Safari dans le Parc de Niokolo Koba – 01/11/2005 – Ecrit au retour

Départ prévu à 06h30, le guide est déjà là !! mais pas le 4x4, il part le chercher. Maintenant, le 4x4 arrive, mais où est le guide maintenant ? 10 min à le chercher, ça laisse le temps à Diouf et au chauffeur d’aller chercher le picnic bien que normalement tout devait être prêt pour 6H30.

Pas de bol pour nous, le guide est Sambu, l’ivrogne qui nous a accosté hier, et il a encore l’haleine qui put l’alcool. Il raconte un peu tout et n’importe quoi. D’abord, il veut s’arrêter pour prendre son café. Mais même s’il trouvera du nescafé, il ne trouvera pas d’eau chaude, ensuite, il veut nous faire visiter son village, probablement pour dire bonjour aux copains et draguer quelques filles. C’est pas prévu au programme, mais le village est sympa et pittoresque quand même. Il y a un baptême de prévu ce matin, L’imam et le Marabout (qui choisit et donne le nom au bébé) sont là, ainsi que les hommes et femmes du village. Les enfants accourent de toute part pour être pris en photos.

Le matin est brumeux, D’après Sambu, elle ne disparaît pas avant 13H, et impossible de voir les animaux avant. information confirmée par le poste de garde, donc « inutile de se presser, on aurait même pu partir à 8H30 » d’après lui, quel baratineur à nouveau ! ça sera le matin où nous verrons le plus d’animaux et la brume se dissipera vers 9/10H.

Au poste de garde, « votre véhicule n’est pas habilité pour transporter des touristes » disent-il au guide. C’est pas la première fois qu ils préviennent pourtant… on passera tout de même. Cependant, je croyais que le 4x4 était impeccable, d après Diouf !??

Le chauffeur ne conduit pas vite, 70km/H. je discute avec le guide qui me répond, c’est un Bassari, il a la trouille, en descendant du 4x4, il me dira « quel con celui-la ! » vis-à-vis du chauffeur, apparemment, en plus d’être alcoolique, notre guide Sambu est raciste en plus !! Je demande si le chauffeur parle Français. « Oui, je parle Français me répond t-il d’une petite voix ».

Arrivé a Dar Salam. A la porte d’entrée, Sambu part acheter les billets pour nous, et le véhicule. Il revient un peu dans la Panique, « on ne peut pas rentrer, euh, c’est pas possible, ça vous dit d’aller à Kedougou !?? » puis il repart aussitôt. Il y a 250 kms pour aller à Kedougou, 5H de route, c’est le Pays Bassari et on y va quand on a 2 ou 3 jours, mais pas juste pour une journée. Le chauffeur arrive , toujours avec sa petit voix « … Mais , mais c’est très très loin, et on a pas assez d’essence, on a que 17 000 d’essence ». Je me souviendrais toujours de sa tête étonnée. Je vais voir dans le poste d’entrée, Il faut payer 12 000 d’après Sambu, EN fait, il ne disait pas tout, Il n’a plus sa licence officiel de guide, et on ne peux pas rentrer sans un guide officiel, il a laisse trainé les papiers pour renouveler sa carte et maintenant, il se retrouve sans rien… D’autre guides attendent à l’entrée, Dont un qui s’appelle Ibrahim, (différent de celui de Dakar ;-) ). 6000CFA le guide, OK, on le prend, en plus il est recommandé par le Lonely Planet, On laisse Sambu ici et on déduira 6000 CFA de la note finale.

Enfin la visite du parc peut commencer. Ca me plait bien, debout dans le pick up 4x4, à travers la savane de L’afrique, Ca me rappelle un peu le Kenya… On peut en profiter vraiment surtout que Ibrahim est très sympa et nous explique beaucoup de choses. On visite d’anciens villages qui ont été déplacés à la création du parc. On aperçoit, Singes, Macaques, des phacochères, plusieurs types d’oiseaux, des perdrix sauvages, aigles, 2 différents types d’antilopes (2 types), des varans (80cm), beaucoup de termitières. Beaucoup d étangs et de grandes herbes, ça n’aide pas pour voir les animaux. On longe plusieurs fois le fleuve Gambie, On passe une passerelle (à pied) au dessus d’un de ses affluents. Le niveau des eaux est encore trop haut pour traverser avec le véhicule et certaines pistes sont encore inondées. Nous mangeons à l’hôtel Simenti. Ibrahim , Musulman, nous laisse sa part, on est à 3 sur 4 gros morceaux de poulet, des frittes froides et de la sauce à l’oignon comme toujours, ainsi que des bananes et oranges en dessert.

L hôtel est désert, d’apparence abandonné mais juste pour la basse saison, il semble même y avoir des chauves souris au bar, des feuilles et branches traînent de ci, de la. Il n’y a plus d’eau dans les toilettes. Pas Hippopotame en vue, par contre, la vue de l’hôtel est magnifique, en face du Fleuve Gambie.
Nous verrons tout de même , un hippo plus tard dans l’après midi, mais vraiment de loin, heureusement que j vais mes jumelles. Dommage, en le savant a l avance, nous aurions pu faire un tour en pirogue pour 3000 chacun, et d en voir peut être plus, tant pis.

Retour de la journée, il faut quasiement une heure et demi pour retourner à l’entrée, et il est interdit de conduire après 18H dans le parc. On paye généreusement le guide, 1000 de plus pour le pourboire, on repart pour Tambacounda, Je discute avec le chauffeur, il ne touche que 40 000 par mois (400Frs), la plus grande partie part dans la poche de Diouf, le patron, comme à chaque fois. Nous revenons avec la nuit.


Recit précédent - Recit suivant
Un commentaire sur la page? Un conseil à donner? N'hésitez pas!
Envoyez moi un petit mot et je l'insérerai dans la page. Ou Signez le livre d'or !!!
Optionnel : Nom Email  

Last modified : December 16, 2005 18:37


Divers : Liens vers autres sites, Webmasters, échange de liens, FAQ, Nous écrire
- S'inscrire à la mailing liste