Tribu Masai au Kenya. Cliquez pour agrandir


Bienvenue au 1947775 ème voyageur depuis Jan 04. Connectés :2
Retour de Sicile en Octobre 2007, les photos !!

Laguna Verde a la frontière chili-bolivie - Cliquez
Page des Nouveautés sur le site
Qui sommes nous?
Albums tour du monde et précédents voyages
Carnet de voyage
Infos pour le tour du Monde : Objectifs, Itinéraire, Budget, Billets d'Avion, Formalités, Assurances, Internet
Infos pour préparer un voyage : Equipement, Santée, En cas de Besoin, Garder contact, Visas, Sécurité, Santée
Bilan de notre tour du Monde, notre retour en france, Partage de notre experience des voyages
Iles Uros sur le lac Titicaca (pérou) - Cliquez
Invitation aux voyages - Infos générales sur la culture de différent pays
Accueil
Nos pays, sites, endroits préférés, Nos coups de coeur, les meilleurs moments et les piresCartes, plans, informations des parcs NationauxNotre récits de Week-end autour de NiceNotre retour du de voyage du Tour du Monde, Installation à Nice, premiers mois, Changement de personnalitésInternet, Ordinateurs : cybercafés pour garder contact, stockage des photos numériques, comment créer et mettre à jour son site Internet?Livre d'or - Ecrivez nous un mot!Budget par pays pendant un tour du MondeComment voyager dans le Monde, la meilleure façcon
Chercher dans le site

Carnet de voyage : Senegal

Balade sur la plage jusqu’à Kabrousse et la Guinée Bissau, en Casamance– 03/11/2005 – Ecrit au retour

Levé à 9H30, bon petit déjeuner, on prend notre temps, difficile de démarrer la journée, c’est vraiment tranquille ici. Sur la plage, on négocie ferme pour 5000CFA le tout, un masque pour Julien et un visage de l’homme et de la femme a accrocher. EN fonction de la position des visages, différentes significations sont possibles : fiances, maries, l un dominant sur l’autre, ou fâchés, etc…

On remonte pour porter ceci à la chambre, Julien se fait piquer par une guêpe et a peur que le dards soit rester dans la peau, Cela nous permet de rencontrer Daniel, Un homme de 55ans, extrêmement sympathique. Il a beaucoup de répondant sur tous les enquiquineurs africains, Il connaît bien l’Afrique puis qu il a vécu 17 ans au Cameroun dans une exploitation forestière. Il est très calé pour la flore. Il parle du Cameroun, pays d origine du Père de Julien comme une passion, ça donne envie de visiter ce pays encore très peu touristique. On parle aussi du palu, très intéressant (il a été touché plusieurs fois), et de la qualité de l’eau. Il cherche quelque chose à acheter pour terminer de payer pour sa retraite et passer ses vieux jours au Soleil tranquillement.

On marche sur la plage en regardant les hôtels, pas encore ouvert, mais les locaux en train de tout nettoyer. UCPA propose aussi des séjours ici, dans des campements, les sorties, jet ski, quad, voile me semble pourtant hors de prix pour les backpackers (aussi cher qu en France ou presque, par exemple le tour a cheval de ¾ d heure a 14 000CFA).

Nous allons par la plage, jusqu en Guinée Bissau (prenez votre passeport au cas ou), délimitée par un vieux phare mirador, rouille, On continue encore 100M pour passer le cap et observer la magnifique plage et vue sur la guinée. L’eau est magnifique, pas un détritus et un habitant, c’est la plus sauvage plage que j’ai vue.

Retour au village de Kabrousse, on crève de soif et on s’arrête au bistro du village, des jeunes ont des foulards d’Asie, que j essaye d acheter en plaisantant, mais ils ne veulent pas en dessous de 1500CFA, dommage. Les jeunes de Kabrousse organisent une soirée a la discothèque les palétuviers le Vendredi soir, impossible de ne pas être au courant.

Retour a Cap Skirring, impossible de trouver un Taxi, la fête du Ramandan est bien le Jeudi. De retour au centre, Julien et moi nous renseignons pour les pirogues, 40 000, voir 35 000 CFA mais difficile de descendre en dessous. Comme pour le 4x4, on essayera, le soir et même le Vendredi de trouver d’autres backpackers pour partager les frais de pirogues. Malheureusement, nos voisins chez Mbalo (de Quiberon) préfèrent les demi journées de pêche. Et les autres n’ont ni le temps, ni l’envie. Tant pis

Avec Daniel, on a récupéré un nouveau guide-copain. On part vers le petit port de pêche, bateaux colorés comme tous les autres ports, puis le club Med. Ils ont une pêche belle plage, les bungalows sont perchés sur les côtes de la plage. 256 bungalows en tout, facturés 10 fois plus cher que notre bungalow, le club Med doit lui seul ramener autant d’argent que tous les autres hôtels réunis. 300 agents personnels y travaillent. Les locaux l’appellent la prison touristique car, les touristiques du club Med restent la totalité des vacances à peine une ou 2 sorties sur la semaine qui leur sont facturées quelque chose comme 50 000 pour une demi journée par personne en pirogue.

La nuit tombe et on traverse la grande plage pour reprendre le centre par la paillote, là aussi, bungalows à 50 000-80 000 la nuit, tenus par un blanc qui doit s’en mettre plein les poches. En tout cas, ça me plait même plus que le club Med.

On mange en ville, dans un bon resto touristique, plat de spaghetti au fruits de mers à 3000 CFA.
On retourne à notre bungalow, pour prendre une bonne douche et se reposer un peu, avant de sortir le soir. 11H, on retrouve notre ami Zacharias qui nous propose toujours un tour en pirogue à 35000. Nous retournons en ville boire un verre, il est 11H et c’est comme en France, il n’y a personne avant minuit. Du coup, on retourne se coucher, nous irons à la discothèque les palétuviers demain soir.

Quelques prix dans les bistros pour locaux  (sinon, comptez le double de prix dans les endroits touristiques) :
Fanta, Sprite, 300 à 500CFA
Gazelle de 600 à 1200CFA

Recit précédent - Recit suivant
Un commentaire sur la page? Un conseil à donner? N'hésitez pas!
Envoyez moi un petit mot et je l'insérerai dans la page. Ou Signez le livre d'or !!!
Optionnel : Nom Email  

Last modified : December 16, 2005 18:37


Divers : Liens vers autres sites, Webmasters, échange de liens, FAQ, Nous écrire
- S'inscrire à la mailing liste