Tribu Masai au Kenya. Cliquez pour agrandir


Bienvenue au 1943491 ème voyageur depuis Jan 04. Connectés :5
Retour de Sicile en Octobre 2007, les photos !!

Laguna Verde a la frontière chili-bolivie - Cliquez
Page des Nouveautés sur le site
Qui sommes nous?
Albums tour du monde et précédents voyages
Carnet de voyage
Infos pour le tour du Monde : Objectifs, Itinéraire, Budget, Billets d'Avion, Formalités, Assurances, Internet
Infos pour préparer un voyage : Equipement, Santée, En cas de Besoin, Garder contact, Visas, Sécurité, Santée
Bilan de notre tour du Monde, notre retour en france, Partage de notre experience des voyages
Iles Uros sur le lac Titicaca (pérou) - Cliquez
Invitation aux voyages - Infos générales sur la culture de différent pays
Accueil
Nos pays, sites, endroits préférés, Nos coups de coeur, les meilleurs moments et les piresCartes, plans, informations des parcs NationauxNotre récits de Week-end autour de NiceNotre retour du de voyage du Tour du Monde, Installation à Nice, premiers mois, Changement de personnalitésInternet, Ordinateurs : cybercafés pour garder contact, stockage des photos numériques, comment créer et mettre à jour son site Internet?Livre d'or - Ecrivez nous un mot!Budget par pays pendant un tour du MondeComment voyager dans le Monde, la meilleure façcon
Chercher dans le site

Carnet de voyage : Senegal

De Ziguinchor au Sine Saloum par la Gambie– 07/11/2005 – Ecrit au retour

Levé vers 6h20, douche puis départ de l’hôtel vers 6h45, il fait encore quasiment, nuit. Pas de taxi, nous sommes obligés de marcher jusqu’au rond point principal. Ville tranquille, 7H au garage, à 7H10, départ en taxi brousse (5500+500) pour Kaolack (le chauffeur voulait 1000 pour les bagages ce qui est un peu excessif).
On est les derniers, donc on a les plus mauvaises places : à l’arrière, le plus serré et le plus chaud dans la voiture pendant la journée. Une femme et un enfant à coté vont nous accompagnait pendant les 9 h de transport. Un Iman (ou marabout) prie pour notre salut sur le bord de la route, Tout le monde lui donne une pièce.

Notre Peugeot 505 break (voiture typique Taxi brousse) n’avance pas très vite. Le chauffeur est sympa mais on se fait doubler par tout le monde.
Arrivée en Gambie vers 9H45. Passage de la frontière sans encombre. Le douanier nous demande même si c’est bien nous sur la photo des passeports, et demande 1000 CFA à l’entrée comme à la sortie de la Gambie.

Enormément de trous dans la chaussée, on doit pas dépasser les 20km/h, du coup, c’est très très long pour faire le peu de kilomètres jusqu’au bac du fleuve Gambie.

Arrivés au bac, des échoppes de partout, un vrai petit commerce qui s’est cré et ça risque de durer car le pont prévu n’est pas pour tout de suite. Du coup, 2H30 d’attente, un seul bac sur 3 fonctionne. Mais nous avons de la chance, il y a une semaine au plus, la traversée de la Gambie était interdite aux locaux ce qui nous auraient compliquée la tache. Les locaux, eux, étaient obligés de passer par Tambacounda.

Une façon pour éviter l’attente (puisque c’est principalement du au trop grand nombre de véhicules) est d’abandonner son taxi brousse au niveau du bac, et d’en prendre un autre de l’autre coté, c’est un peu plus cher, mais ça fait gagner du temps. Certains le font.

Pendant l’attente, j achète 2 morceaux de tissus pour 4000 CFA, (je ne sais pas vraiment pourquoi), et une casquette (car j’ai paumé la précédente). En Gambie, c’est bien moins cher et les locaux ont l’habitude de venir en Gambie pour acheter leur bien.
Nous en profitons pour manger, 1000CFA pour viande avec baguette. Quant au bac, il coûte 200CFA.
A l’arrière, il fait extrêmement chaud, 38 degrés, et la dame devant moi qui ne veut pas ouvrir entièrement la vitre à cause du vent (c’est souvent le cas même dans les autres taxis brousse). Il faut dire que les sénégalais ont moins chauds que les blancs en général, certains portent même des bonnets avec cette chaleur. Incroyable !! C’est quelque chose que je n’arrive pas comprendre.

A Kaolack vers 16H, changement de garage en taxi (700), puis bus Mercedes 15 places pour Mbour mais on s’arrête a Ndiosomone. Pour un autre mini bus pour Fimela. Le conducteur, un peu fou se fait quelques frayeurs avec des ânes et des vaches, du coup, il se calme un peu. Il faut dire que ses feux n’éclairent pas très loin. Puis, enfin, un taxi-collectif à 500 pour Ndangane. Il nous demanda bien plus finalement vu qu’il nous accompagnera à plusieurs hôtels mais on payera finalement le prix initial : il n’avait qu à le dire avant !!. En tout, 6 transports pour 13H30 de trajet

On négocie avec le patron français pour la chambre à 12 000 au lieu de 16000, même si c’est bien, c’est un peu cher pour rester juste la nuit sans en profiter. Il accepte, surtout qu’au bilan, il est gagnant vu que l’on prend le dîner dans son hôtel. Ca nous coûtera 23 000 la nuit+repas+petit dej+ vin pour 2.

Arrivés à Ndangane, nous rencontrons que des piroguiers !!Et ils s’insistent ; Et oui, on est dans le Sine Saloum, bien plus touristique que la Casamance, même si c’est moins bien. Tout ceci promet pour la suite de la visite dans le Sine saloum.
Quelques idees des prix :
eau minerale : 500CFA
eau du robinet fraiche : 100

Recit précédent - Recit suivant
Un commentaire sur la page? Un conseil à donner? N'hésitez pas!
Envoyez moi un petit mot et je l'insérerai dans la page. Ou Signez le livre d'or !!!
Optionnel : Nom Email  

Last modified : December 16, 2005 18:37


Divers : Liens vers autres sites, Webmasters, échange de liens, FAQ, Nous écrire
- S'inscrire à la mailing liste