Tribu Masai au Kenya. Cliquez pour agrandir


Bienvenue au 1928064 ème voyageur depuis Jan 04. Connectés :3
Retour de Sicile en Octobre 2007, les photos !!

Laguna Verde a la frontière chili-bolivie - Cliquez
Page des Nouveautés sur le site
Qui sommes nous?
Albums tour du monde et précédents voyages
Carnet de voyage
Infos pour le tour du Monde : Objectifs, Itinéraire, Budget, Billets d'Avion, Formalités, Assurances, Internet
Infos pour préparer un voyage : Equipement, Santée, En cas de Besoin, Garder contact, Visas, Sécurité, Santée
Bilan de notre tour du Monde, notre retour en france, Partage de notre experience des voyages
Iles Uros sur le lac Titicaca (pérou) - Cliquez
Invitation aux voyages - Infos générales sur la culture de différent pays
Accueil
Nos pays, sites, endroits préférés, Nos coups de coeur, les meilleurs moments et les piresCartes, plans, informations des parcs NationauxNotre récits de Week-end autour de NiceNotre retour du de voyage du Tour du Monde, Installation à Nice, premiers mois, Changement de personnalitésInternet, Ordinateurs : cybercafés pour garder contact, stockage des photos numériques, comment créer et mettre à jour son site Internet?Livre d'or - Ecrivez nous un mot!Budget par pays pendant un tour du MondeComment voyager dans le Monde, la meilleure façcon
Chercher dans le site

Carnet de voyage : Vietnam

Retour sur la côte : Nha trang, balnéaire et ensoleillée - 25/03/2004

Bonjour à tous,

Ce matin, nous avons rejoint la côte vietnamienne pour Nha Trang, ville balnéaire bien plus ensoleillée qu'à Dallat, à l'intérieur des terres. Cet après-midi, nous avons profité de la plage et de la mer turquoise pour nous reposer un peu.
Départ à 7H00 ce matin de l'hôtel. La route pour rejoindre la côte est très belle, mais sinueuse : nous traversons des forêts de pins avec des points de vue sur des champs en terrasse. Par contre, bien que goudronnée, la route est en mauvaise état. Le bus ne roule qu'à 30 à l'heure sur les premiers 100 km. C'est la deuxième fois que nous prenons cette compagnie, et malgré sa soi-disant bonne réputation, c'est la deuxième fois que nous tombons en panne. D'ailleurs, ils sont toujours prévoyants, car ils prennent dans le bus un mécano (ou "assistant du chauffeur"). La première fois, c'était dans le delta du Mekong où la courroie de la climatisation s'était cassée. Cette fois, c'est l'arrière d'un pneu qui brûle (de la fumée en sort). Je ne sais pas trop comment ils ont réparé, mais une heure après, nous sommes repartis.
Nous arrivons à Nha Trang à 13H30. Le temps de prendre la chambre d'hôtel et de manger un peu sur le bord de la plage, il était déjà 16H00. Les moules frites que j'ai commandées se sont transformées en coquillages sans frites à la réception du plat. En effet, ils n'ont pas l'habitude de donner des légumes, riz ou frites avec la partie principale d'un plat "non vietnamien". Par contre, la traduction en français de leur carte a donné communément "moules frites" en français. J'avais beau expliquer à la serveuse que frites signifiait "French fries" (expression que les Vietnamiens comprennent parfaitement), elle ne voulait pas me croire. Du coup, j'ai du payer des frites séparément 1 dollar, ce qui est assez cher ici par rapport aux autres légumes comme les "noodles", ou riz. Ceci s'exlique par le fait qu'uniquement les touristes mangent des pommes de terre.
Nous retrouvons un Suisse qui avait passé la frontière du Vietnam avec nous par le Mekong. Il n'avait que 15 jours de visa, alors que nous avions 2mois. Il a du prolonger son visa, ce qui prend 7 jours à Saïgon (il voyage sans passeport).
Hier, nous avons visité une église lors de la messe. C'est surprenant de voir des personnes aux yeux bridés aller à l'église, alors que les principales religions ici sont l'hindouisme et le boudishme. Chose particulièrement intéressante : le déroulement de la messe. Des tableaux en bois retracent la passion (la vie du Christ) et sont accrochés sur les murs entre chaque pilier. Le prête fait le tour intérieur de l'église et passe 10 min à réciter des paroles en vietnamien sur chaque tableau en bois, probablement pour décrire la scène du tableau.
Un mot sur la grippe aviaire. Cette maladie est sur le point d'être maintenant écartée (officialisée pour le 28 mars normalement). Il était extrêmement difficile de trouver du poulet dans les restaurants, car les fermes d'élevage avait abattu leur stock. Seuls les poulets des familles paysannes avaient échappés à l'abattage, car la maladie ne touchait "soi-disant" que les élevages en masse. Dans les petits villages, il était facile d'appercevoir de près comme de loin des poulets allant dans les champs, dans la rue, en face des maisons, dans le centre ville, etc... Cependant, les pays d'Aasie et surtout la population, semblaient considérer cette maladie comme le cadet de leurs soucis, en comparaison du nombre de personnes tuées sur les routes. Par contre, les médias européens s'en sont donnés à coeur joie pour rendre l'événement encore plus dramatique. Quand je vois maintenant les menaces terroristes sur l'Europe, je me demande bien, entre la grippe aviaire en Asie ou les attentats en Europe, ce qui est le plus dangereux. A bon entendeur...
Demain, nous partons faire un tour en bateau au large de la côte pour admirer les différentes îles dans la mer de Chine et profiter du snorkeling. Demain soir, nous prenons le bus de nuit pour Hoi An (11 heures de route vers le nord).

A bientôt.
Nicolas.

Recit précédent - Recit suivant
Un commentaire sur la page? Un conseil à donner? N'hésitez pas!
Envoyez moi un petit mot et je l'insérerai dans la page. Ou Signez le livre d'or !!!
Optionnel : Nom Email  

Last modified : December 16, 2005 18:37


Divers : Liens vers autres sites, Webmasters, échange de liens, FAQ, Nous écrire
- S'inscrire à la mailing liste