Tribu Masai au Kenya. Cliquez pour agrandir


Bienvenue au 1928400 ème voyageur depuis Jan 04. Connectés :3
Retour de Sicile en Octobre 2007, les photos !!

Laguna Verde a la frontière chili-bolivie - Cliquez
Page des Nouveautés sur le site
Qui sommes nous?
Albums tour du monde et précédents voyages
Carnet de voyage
Infos pour le tour du Monde : Objectifs, Itinéraire, Budget, Billets d'Avion, Formalités, Assurances, Internet
Infos pour préparer un voyage : Equipement, Santée, En cas de Besoin, Garder contact, Visas, Sécurité, Santée
Bilan de notre tour du Monde, notre retour en france, Partage de notre experience des voyages
Iles Uros sur le lac Titicaca (pérou) - Cliquez
Invitation aux voyages - Infos générales sur la culture de différent pays
Accueil
Nos pays, sites, endroits préférés, Nos coups de coeur, les meilleurs moments et les piresCartes, plans, informations des parcs NationauxNotre récits de Week-end autour de NiceNotre retour du de voyage du Tour du Monde, Installation à Nice, premiers mois, Changement de personnalitésInternet, Ordinateurs : cybercafés pour garder contact, stockage des photos numériques, comment créer et mettre à jour son site Internet?Livre d'or - Ecrivez nous un mot!Budget par pays pendant un tour du MondeComment voyager dans le Monde, la meilleure façcon
Chercher dans le site

Carnet de voyage : Senegal

Tour En pirogue en Casamance, Elinkine et L’ile de Karabane – 05-11-2005

Apres une courte nuit, on se réveille à 7h10 pour prendre un pti dej et être prêts à partir avec le guide Zacharias rencontré la veille (RDV à 7h50) pour le tour en pirogue.

Dommage, il n'arrive pas ! Au bout de 30minutes on se décide à partir à pied pour trouver un piroguier par nous même. Le guide, Zacharias, nous rattrape plus tard en voiture, en fait il a eu le réveil difficile car il a passé la soirée au disco 'les paletuviers' à chasser la gazelle à 2 pattes (sans succès d'ailleurs).

On rejoint l'emplacement de départ des pirogues (plus loin que prévu, il faudra rajouter 2400F CFA de taxi aux 35000 du tour) pour (enfin) embarquer vers 9h. On apprend qu'en contactant les piroguiers directement sans rabatteur on pouvait négocier le tour pour 25000F CFA …Bref …

Nous commençons par débarquer sur une île où une fois que les ptis enfants te tiennent par la main ils te lâchent plus jusqu'a ce que tu aies regagné ton bateau. On peut y voir le tam tam téléphonique utilisé (avant l'invention des portable mais toujours d'actualité) pour communiquer rapidement avec les villages voisins / îles voisines. On fait aussi quelques emplettes sur l'île pour alléger un peu le porte monnaie (mais pas trop) tout en alourdissant le sac.

Puis suit : l'île aux oiseaux, en fait des arbres de la mangrove abritant 1 colonie très hétéroclite d'oiseaux vivant en bon voisinage (hérons cendrés, pélicans, cormorans, martins pêcheurs …). Dans 2 mois ils ne seront plus la à cause des migrations (ceux qui ont leurs papiers en règles du moins sont autorises à partir à tire d'aile). Pourquoi sont ils tous réunis sur cette île ? Seul un marabout pourrait (peut être) répondre à cette question. En tout cas il est interdit de leur nuire sous peine de maléfice !

Ensuite, Zacharias nous emmène sur Elinkine, un village de pêcheur habité par différente ethnies (Peul, Diola, …) on rejoint ensuite l'île de Karabane pour le repas. On prend le temps de la parcourir (l'église bretonne, la tombe du capitaine Protêt qui y est enterré debout avec son chien…), de se baigner un peu, et de voir l'autre versant moins touristique de Karabane : le village de pécheurs et les étalages de poisson fumé.

La dernière île du tour est en fait plutôt un arrangement commercial entre notre guide et l'artiste résident, car elle présente bien peu d'intérêt, donc on fait un tour rapide de l'atelier et on lui fait comprendre qu'on a plus envie d'acheter aujourd'hui, surtout aux prix proposés.

Fin de la balade en pirogue !!

Globalement, une journée très agréable qui nous a permit de changer d'environnement.

Après cela, on rentre à l'hôtel pour se reposer et se préparer pour la soirée dans la discothèque 'case bambou', où Zacharias (qui en nous accompagnant n'a pas besoin de payer l'entrée apparemment) nous montre ses talents de danseur étoile sur la piste. Et son objectif de la soirée (encore) : se trouver une blonde, riche de préférence.

Il y a d'autres toubabs dans la salle même si la saison touristique ne bat pas encore son plein, on reste jusque environ 4h du mat.

Pour le retour, un fringuant français sexagénaire accompagné de sa femme sénégalaise de 25 ans (rencontrée a Saly paraîtrait il …tiens tiens …) nous conduit à notre hôtel.

Allez une bonne nuit de repos ! Une bonne journée nous attend demain !

Recit précédent - Recit suivant
Un commentaire sur la page? Un conseil à donner? N'hésitez pas!
Envoyez moi un petit mot et je l'insérerai dans la page. Ou Signez le livre d'or !!!
Optionnel : Nom Email  

Last modified : December 16, 2005 18:37


Divers : Liens vers autres sites, Webmasters, échange de liens, FAQ, Nous écrire
- S'inscrire à la mailing liste