Tribu Masai au Kenya. Cliquez pour agrandir


Bienvenue au 1971675 ème voyageur depuis Jan 04. Connectés :2
Retour de Sicile en Octobre 2007, les photos !!

Laguna Verde a la frontière chili-bolivie - Cliquez
Page des Nouveautés sur le site
Qui sommes nous?
Albums tour du monde et précédents voyages
Carnet de voyage
Infos pour le tour du Monde : Objectifs, Itinéraire, Budget, Billets d'Avion, Formalités, Assurances, Internet
Infos pour préparer un voyage : Equipement, Santée, En cas de Besoin, Garder contact, Visas, Sécurité, Santée
Bilan de notre tour du Monde, notre retour en france, Partage de notre experience des voyages
Iles Uros sur le lac Titicaca (pérou) - Cliquez
Invitation aux voyages - Infos générales sur la culture de différent pays
Accueil
Nos pays, sites, endroits préférés, Nos coups de coeur, les meilleurs moments et les piresCartes, plans, informations des parcs NationauxNotre récits de Week-end autour de NiceNotre retour du de voyage du Tour du Monde, Installation à Nice, premiers mois, Changement de personnalitésInternet, Ordinateurs : cybercafés pour garder contact, stockage des photos numériques, comment créer et mettre à jour son site Internet?Livre d'or - Ecrivez nous un mot!Budget par pays pendant un tour du MondeComment voyager dans le Monde, la meilleure façcon
Chercher dans le site

Objectifs du Tour du Mondeitineraire tour du mondeBudget tour du monde, Estimation, prévisionBillets d'Avion du Tour du MondeAssurances, Rapatriement pour longs séjour à l'étrangerFormalites

Itinéraire
Voir aussi : Internet en voyage- Bilan du Tour du monde - Pays préférés, coups de coeur

La partie qui fait le plus rêver et a priori la plus simple. Mais c'est en fait la partie la plus délicate. La météo est le point primordial à ne pas oublier.

Comment choisir son itinéraire?

La première chose que nous avons faite est d' établir notre itinéraire sur un an (validité maximale du billet). Pour cela, nous avons pensé :

- Aux endroits que nous voulions visiter.

- A la météo : La météo est souvent ce qui pousse les gens à visiter un lieu précis à une certaine période de l' année. Nous avons étudié les meilleures saisons, mais en gardant en tête qu' en voyageant dans un hémisphère sur plusieurs saisons, il était difficile d' avoir le parcours idéal. (en lien, notre fiche récapitulative). Notre date de départ fixé en février nous a ainsi imposé notre sens de parcours d'Est en Ouest.

- Au coût de la vie locale : Avec un budget limité, il faut être réaliste. Nous resterons plus longtemps dans les pays en voie de développement (Asie, surtout) que dans les pays développés (Australie, Nouvelle-Zélande). Pays développé signifie souvent "court séjour" puisque ceux-ci ont tendance à être trop cher. Nous avons essayé d' éviter l' affluence touristique qui fait augmenter les prix. Toutefois, nous avons gardé en tête qu' avec le billet, nous avions déjà un prix intéressant et que nous étions partis pour nous faire plaisir.

- A alterner les plaisirs : plage, visite, nature pour ne pas saturer au bout d' une semaine. Et surtout ne pas oublier qu' à certains moments, nous souhaiterions des temps de repos. Impossible de tenir le rythme touriste pendant un an.

- A la facilité de voyager: Certaines destinations sont plus faciles que d'autres, parce qu'on y a pas de gros problème de langue ou parce que le mode de vie et la culture sont proches de ceux que nous connaissons. Les transports, la nourriture, l'hébergement, la propreté, ou les contacts humains peuvent être à la longue difficile à supporter. Varier les plaisirs!

- A la différence culturelle : Le ''choc culturel'' peut être grand, et on peut se sentir déphaser. Prévoyer des pays ou des endroits où il est possible de se ressourcer. Nous avons essayer d'alterner les pays "tout confort" et les autres, tout en ayant un oeil sur le budget (le confort se paye bien sûr ! ).

- Aux autres expériences: Il n'y a pas que les tours du monde, on peut aussi essayer d'arriver à pied par la Chine, d'aller de l'Alaska à la Terre de Feu, de parcourir la route de la soie ou des Zindes, de descendre du Cap Nord au Cap, de faire le tour de la méditerranée... Nous y pensons pour un autre voyage.

- A la flexibilité: prendre beaucoup de vols, c 'est se donner beaucoup de contraintes de dates. C'est se priver de pouvoir avoir un planning flexible qui permet de rester plus longtemps à un endroit par exemple.

 

Idée générale:

Notre premier vol nous amène en Thaïlande. Nous prévoyons un voyage en routard pour les 6 premiers mois en Asie de sud-est et Indonésie, car la vie n' est pas chère. Nous irons d'hôtels en hôtels et voyagerons avec les transports locaux.

Notre deuxième avion sera le 19 août, direction l' Australie. Nous y achèterons le matériel de camping (tente et réchaud) que nous utiliserons jusqu' en Polynésie, voire jusqu'au Chili. Ceci pour minimiser le budget dans ces pays où la vie est beaucoup plus cher. Comme il n' y a pas de camping en centre ville, nous pensons prendre une voiture de location.

Nous reprendrons ensuite les hôtels par chers et petits restaurants pour les derniers mois en Amérique du sud.

 

Bilan:

Il y a autant de voyages que de voyageurs.

Nous nous sommes rendus compte que nous étions plutôt du genre "pressés" par rapport aux autres voyageurs et que nous sommes toujours impatients de découvrir de nouvelles choses.

Cela veut dire, changer d'hôtel quasiment tous les jours, ce qui est un peu fatigant au bout d'un moment. il faut savoir se prendre des pauses.

Nous avons voulu en faire trop en Indonésie et la fatigue s'est fait sentir en Australie, là où on ne voulait pas passer une semaine au bord de la plage à cause du niveau de vie trop élevé. Une chose est claire: nous foncons dans les pays chers, on se repose dans les pays moins chers.

Six mois en Asie a été peut-être un peu trop, même si financièrement c'est la partie la plus intéressante. Mais, grâce à cela, nous avons visiter la Chine qui n'était pas prévu dans le planning initial.

Trois mois de pays riches sont difficiles, car l'argent sort vite. Cela nous a en partie gâché notre séjour en Polynésie Francaise.

Nous sommes arrivés trop tôt en Nouvelle-Zélande (début du printemps). S'il y a peu de touristes, il fait froid et les sentiers de randonnées n'étaient pas ouverts.

 

Guides

Pour les guides, nous avons choisi principalement le Lonely Planet. Comme il était impossible d' acheter tous les guides avant de partir, nous avions prévu de les acheter sur place. sur le marché de l' occasion, des guides plus complets.

Nous sommes partis avec le "South-East Asia on a shoestring" qui est très complet pour les informations pratiques (hôtels, resto et passages de douanes). Toutefois, nous avons apprécié d'avoir le guide de chaque pays pour avoir plus d'informations culturelles. Ils s'achètent ou s'échangent très facilement dans les Bookshop ou les hôtels.

Nous avons acheté en Nouvelle-Zélande les guides du Chili et de l'Argentine, mais nous aurions du acheter également celui du Brésil et un livre pour apprendre l'espagnol, car il est difficile de trouver des guides en anglais ou des méthodes pour apprendre l'espagnol en Amérique du Sud.

A la fin du voyage, nous en avions un peu marre de toujours utiliser le Lonely Planet. Nous avons testé le Guide du Routard du Brésil, et si nous avons un conseil : prenez le Lonely Planet pour les infos pratiques et les plans de ville qui vous simplifient grandement la vie. Nous avons perdu beaucoup de temps au Brésil à chercher des informations que l'on trouve facilement dans le LP. Par contre, le Routard a des adresses d'hôtels très sympa. De là à prendre les deux... C'est vous qui portez...

Planning

Vous pouvez consulter notre planning grâce à ce fichier ici. Vous trouverez aussi le climat des pays traversés

Voici un aperçu :

Février à Juillet : Asie du Sud Est
Nous prévoyons de faire une boucle Thaïlande (1 semaine) - Cambodge (2 semaines) - Vietnam (1 mois) - Chine du Sud (1 mois) - Laos (3 semaines) - Thaïlande (2 semaines à nouveau), puis de passer en Malaisie (3 semaines) - Bornéo (éventuellement). Le mieux serait d'atteindre la Malaisie fin avril-début mai pour éviter la mousson, mais cela nous semble difficile. Après la visite de Singapour, nous reprendrons le bateau pour l'Indonésie.

Nous avons un peu changé la boucle : Thaïlande (1 semaine) - Cambodge (1.5 semaine) - Vietnam (2 mois) - Chine du Sud (5 semaines) - Laos (2 semaines) - Thaïlande (1 semaine), Malaisie (1 semaine), SIngapour (2jours)

Juillet - Mi Août : Indonésie.
Arrivée sur l'île de Sumatra pour quelques jours, puis visite de Jakarta et de Bali. Nous éviterons tous les hôtels de luxe bien sûr, style Mariott et les boites de nuit ;-)

Nous en avons visité beaucoup plus que prévu : Sumatra, Java, Guilli, Flores, Alor, Timor, Bali en deux mois plein. Nous avons adoré, mais nous n'avons pas pris assez de temps pour nous reposer ensuite. Les conditions de transport sont ici les pires que nous ayons du subir et la nourriture n'est pas toujous très bonne (comme au Timor).

Fin Août-Début Septembre: Australie (5 semaines).
Notre billet tour du monde ne nous permet que 3 stops sur chaque "zone". Nous n' avons donc pas pu prendre de vols intérieurs. Soit nous ferons tout par la route, soit nous achèterons des vols supplémentaires. Nous pensons rester une semaine dans le nord autour de Darwin, puis une petite semaine au centre vers Ayer Rock pour finir, trois semaines à descendre la côte Est de Cairn à Sidney, d' où nous nous envolerons pour la Nouvelle Zélande.

Nous en avons loué un campervan de Darwin à Ayers Rock pour 15jours, nous avons acheté un vol interne jusqu'à Cairns, puis nous avons loué une voiture jusqu'à Sydney.

Nous avons pu prendre notre temps dans les Territoires du Nord, ce qui était très agréable et nous n'avions pas trop le choix, car le campervan n'allait pas très vite. Le vol interne nous a permis d'échapper à de nombreuses heures de bus, même s'il aurait été mieux qu'il soit inclus dans notre billet Tour du Monde, car la liaison avec Qantas est onéreuse faute de compétition. (les billets sur Sydney sont beaucoup plus économiques et peuvent être achetées sur place) Toutefois, nous avons longtemps hésité à visiter la côte ouest de l'Australie et ne pas avoir de vol fixé nous a permis de décider plus tard.

Contrairement à ce que nous pensions, il n'y a pas d'autouroutes sur la côte est, les restrictions de vitesse sont importantes (100km/h max la plupart du temps) et bien contrôlées (nombreux radars). Du coup, les kilomètres étaient longs... De plus, nous étions en Australie un peu tôt pour avoir une température d'eau agréable, ce qui ne nous a pas permis de bien profiter des plages. Un vol de Cairns à Sydney? je n'arrive pas pvraiment à le dire, car nous avons aimé visiter les parcs nationaux hors des sentiers touristiques. Peut-être plus de temps, surtout autour de Sydney où nous n'avons pas pu profiter au maximum des Blues Mountains et du Royal National Park.

 

Octobre : Nouvelle Zélande pour trois semaines. Voiture de loc et camping.

Nous avons loué une voiture et fait du camping. Nous avons beaucoup trop roulé en trois semaines pour voir l'île du Nord et du Sud. Mais nous n'avions pas trop le choix, car il faisait beaucoup trop froid pour faire les balades à pied que nous avions envisagées. Début octobre, c'est trop tard pour profiter du ski en NZ (les stations ferment) et trop tôt pour marcher (les sentiers sont encore fermées) et trop froid pour le camping (0degrés régulièrement). Et surtout ayez une bonne tente hermétique, pas comme certains que nous avons rencontrés, car il pleut régulièrement...

Début Novembre : Polynésie Française (2 semaines et demi)
Terriblement cher, mais irrésistible! Ici aussi, camping pour limiter le budget. Caboteurs (petit bateau de marchandises qui possède une cale pour les personnes) pour les déplacements d' îles en îles.

Pour aller d'île en ile, nous avons opté pour l'avion. A 200euros, on a des survols magnifiques des îles, 5 liaisons aux horaires beaucoup mieux que ceux des bateaux qui peuvent arriver en pleine nuit et surtout tous les jours (pas besoin de jolgler avec les dates comme certains...). Bon à ce prix, vous restez dans les îles de la Société. Les Marquises ou Rangiroa seront peut-être pour une autre fois. Transport en commun et surtout auto-stop pour les transports dans les îles.

Novembre à Février : 4 Jours sur l' île de Pâques (pour info, le Santiago-Ile de Pâques aller-retour coûte 1000 euros), puis Santiago - Ushuaïa en bateau, avant de remonter par la Patagonie et finir par un mois au Brésil.

4jours sur l'île de Paques, c' est suffisant mais nous avons pas mal souffert du décalage horaire. Trois mois pour Santiago-Ushuaia-Rio, c'est suffisant aussi. Nous avons pris des vols internes en Argentine et ca vaut vraiment le coup, car les vols ne sont vraiment pas chers (le Ushuaia-Buenos Aires est vraiment économique à 50euros!) et vous permettent de gagner beaucoup de temps et de fatigue. Nous aurions peut-être aussi du le faire au Brésil, car les distances sont également très longue dans le pays, même si nous ne sommes pas montés plus haut que Rio!

Mais pourquoi ne pas avoir fait d'autres pays?

Beaucoup de pays ne sont pas dans le planning, mais pas de regret, nous avons essayé de tout concilier au mieux. Voici les raisons pour lesquelles nous avons écarté certains pays :

  • Amérique centrale (Mexique, Guatemala, ...): impossible à concilier avec l' Amérique du sud à la fois au niveau du temps disponible (nous n'avons que 3 mois en Amérique du sud et la meilleure période pour se rendre en Terre de Feu est Dec-Jan). Cela nous aurait également demandé un supplément sur le billet tour du monde.
  • Amérique du Nord : peu de temps. De plus, nous sommes déjà allés plusieurs fois aux États-Unis et même si les Rocheuses nous attirent, le budget aurait été fortement alourdi, car deux mois aux États-Unis coûtent plus chers que deux mois en Amérique du Sud. Mais un voyage depuis la Californie jusqu' en Alaska fait partie de notre liste de voyages futurs.
  • Afrique du Nord : nous avons déjà visité la Tunisie et le Maroc. L'Egypte est facilement accessible à partir de l' Europe, il n'est donc pas nécessaire de faire un détour maintenant.
  • Afrique Noire : de la Tanzanie à l' Afrique du Sud en passant par Madagascar : un gros détour et beaucoup de miles supplémentaires pour des visites que l' on aurait baclées. De plus, ces pays restent aussi facilement accessibles depuis l' Europe.
  • Moyen Orient : vous voulez nous faire tuer par nos parents???
  • Japon et Chine du nord : détour et pas dans nos priorités.
  • Inde / Népal : nous les avions inclus dans notre premier itinéraire de voyage, car 6 mois en Asie nous permettaient de passer 2 mois là-bas. Le hic : 300 Euros supplémentaires de billet Thaïlande-Inde à prendre à part (notre alliance ne dessert pas cette destination) . De plus, pour éviter la mousson, il faut atteindre l' Indonésie avant début mai. Le timing est trop juste, sachant que nous aurons déjà deux mois de mousson avec notre planning actuel.

Nos pays préférés

C'est l'endroit où l'on peut se faire beaucoup d'ennemis! Notre liste est évidemment complètement subjective. On ne juge pas seulement la beauté des sites, nous prenons tout en compte : le mauvais temps que l'on a eu pour visiter le plus beau site du pays ou les conditions exceptionnelles, les mauvaises rencontres que l'on a eu ou les gens adorables qui illuminent le voyage, notre humeur du moment qui était ou n'était pas la plus favorable pour telle activité, le fait que ce soit cher, les conditions de transport,...

- Nos préférés: Chine, Indonésie, Argentine, Antarctique

- Talonnés de près par: Australie, Ile de Paques, Brésil,

- Pays qui nous ont agréablement surpris: Laos, Singapour, Malaisie, Paraguay

- Les pays aux RDV ratés: Nouvelle-Zélande, Polynésie Francaise, Vietnam

- Les indécis: Cambodge, Chili

Sinon, une page spéciale coup de coeur!!

Un commentaire sur la page? Un conseil à donner? N'hésitez pas!
Envoyez moi un petit mot et je l'insérerai dans la page. Ou Signez le livre d'or !!!
Optionnel : Nom Email  

Last modified : January 4, 2006 19:05


Divers : Liens vers autres sites, Webmasters, échange de liens, FAQ, Nous écrire
- S'inscrire à la mailing liste