Tribu Masai au Kenya. Cliquez pour agrandir


Bienvenue au 1985301 ème voyageur depuis Jan 04. Connecté : 1
Retour de Sicile en Octobre 2007, les photos !!

Laguna Verde a la frontière chili-bolivie - Cliquez
Page des Nouveautés sur le site
Qui sommes nous?
Albums tour du monde et précédents voyages
Carnet de voyage
Infos pour le tour du Monde : Objectifs, Itinéraire, Budget, Billets d'Avion, Formalités, Assurances, Internet
Infos pour préparer un voyage : Equipement, Santée, En cas de Besoin, Garder contact, Visas, Sécurité, Santée
Bilan de notre tour du Monde, notre retour en france, Partage de notre experience des voyages
Iles Uros sur le lac Titicaca (pérou) - Cliquez
Invitation aux voyages - Infos générales sur la culture de différent pays
Accueil
Nos pays, sites, endroits préférés, Nos coups de coeur, les meilleurs moments et les piresCartes, plans, informations des parcs NationauxNotre récits de Week-end autour de NiceNotre retour du de voyage du Tour du Monde, Installation à Nice, premiers mois, Changement de personnalitésInternet, Ordinateurs : cybercafés pour garder contact, stockage des photos numériques, comment créer et mettre à jour son site Internet?Livre d'or - Ecrivez nous un mot!Budget par pays pendant un tour du MondeComment voyager dans le Monde, la meilleure façcon
Chercher dans le site

Islam
JudaismeChristianisme

Islam :

Les cinq piliers de l'Islam

 

La prière, l'aumône, le jeune et le pèlerinage auxquels s'ajoute la profession de foi (Chahâda) constituent les "cinq piliers" de l'Islam.

La première, étape de tout acte cultuel est la pureté de l'intention, (niyya), selon la parole du prophète (SAWS) " les actes ne valent que par leurs intentions " (Bukhâri, Sahîh 1.1.1.).

La Profession de Foi (Shahada)
La Chahâda, dont la prononciation devant deux témoins musulmans est la seule cérémonie de conversion à l'islam, s'énonce ainsi : " J'atteste qu'il n'y a pas de divinite sauf Dieu et que Muhammed est Son Envoye ".

La Prière (As-Salât)
Dieu étant pur, il convient de se présenter pur devant lui. C'est pourquoi la prière islamique débute par le rituel des ablutions. Cette pureté concerne l'homme dans sa totalité, corps et âme. De même, le rituel de la prière (Salât) implique l'homme tout entier, de par l'enchaînement des attitudes du corps (de la station debout à la prosternation complète) articulé aux paroles liturgiques.

Après avoir temoigné que Dieu est au-delà de tout être ou de toute chose existante : "Dieu est plus grand ! (Allâhou Akbar)", l'orant récitera la parole de Dieu (le Coran), puis se prosternera graduellement devant, son seigneur "gloire soit à Dieu le sublime ! ", Puis demandera pardon à Dieu "que mon Seigneur me pardonne et ait miséricorde de moi ! " assis, il s'adressera ainsi à Dieu :

"A Dieu soient les salutations les plus bénies ainsi que les prières les plus pures. que la paix soit sur toi, ô Prophète, ainsi que la miséricorde de Dieu et ses bénédictions ! que la paix soit sur nous et sur les pieux serviteurs de Dieu. Je témoigne qu'il n'y a pas d'autre divinité que Dieu et je témoigne que Muhammed est son serviteur et son envoyé. Que Dieu bénisse Muhammed comme Tu as béni Abraham. Tu es le Glorieux, le Majestueux ".

et il poursuivra ainsi

" O Dieu, je cherche refuge auprès de toi contre le péché et la dette ". O Dieu, j'ai été injuste envers moi-même d'une grande iniquité. Toi seul tu pardonnes les pechés. Pardonne-moi donc et aie miséricorde de moi. Certes, Tu es celui qui pardonne abondamment et Tu es le Miséricordieux".

Il terminera en implorant la paix de Dieu sur ses voisins de droite et de gauche "la paix soit sur toi ainsi que la miséricorde de Dieu ! "

La prière cultuelle, répétée cinq fois par jour (à l'aube, à midi, au milieu de l'après-midi, au crépuscule et au début de la nuit) constitue l'axe quotidien du recentrement, toujours à renouveler, de l'homme sur Dieu. Elle est toujours prononcée en arabe, la langue liturgique de l'Islam. Il est permis au musulman de célébrer cette liturgie seul en n'importe quel endroit, pourvu qu'il soit pur, car "la terre entière est une mosquée", mais il est recommande de la célébrer en communauté. Pour la prière du vendredi qui est, elle, précédée d'un sermon, il est quasiment obligatoire de la célébrer dans la mosquée du lieu.

Les prières spontanées (du'â), recommandées, s'intercaleront, pour les plus pieux, entre ces cinq moments privilégies de la journée.

L'Aumône Légale (Zaket)
La solidarité sociale envers les déshérités est considérée par l'islam comme un geste d'adoration à l'égard de Dieu, au même titre que la prière quotidienne, le jeune ou le pélérinage. C'est pourquoi a été instituée, déjà par le Coran, L' aumône légale " (zakât) que tout croyant doit prélever sur ses gains. Le taux le plus généralement prescrit est de 2,5%. Elle sert au financement des institutions pieuses et charitables (mosquées, hôpitaux, aide aux plus défavorisés...).

Le Jeûne (Sawm)
L'axe annuel est constitue par le jeune (Sawm) du mois de Ramadan. Il s'abstiendra, pendant la journée, de toute nourriture, de toute boisson et de toute relation sexuelle, mais nourrira son esprit de lectures pieuses et d'oraisons appropriées. Il vivra ce mois dans un esprit d'ascèse quasi sacrificielle. Le jeune du mois de Ramadan se termine par la fête de la rupture du jeune (îd-al-fitr ou al-îd al-saghîr), qui est l'occasion de grandes réjouissances. En faisant retraite pendant un mois, le musulman fait don d'un douzième de sa vie à Dieu.

Le Pèlerinage (Al Hajj)
Le pèlerinage à la Mecque (Hajj), obligatoire une fois dans la vie pour tout musulman qui en a les moyens, est un grandiose rassemblement de croyants, qui préfigure celui du jugement dernier, autour de la Kaaba, considérée par l'Islam comme le premier sanctuaire monothéiste de l'humanité, car édifiée primitivement par Abraham lui-même, et comme centre du monde et du cosmos. Le fidèle s'y présente devant Dieu dans l'humilité du vêtement le plus dépouillé, un simple drap blanc noué autour du corps

" Me voici, ô mon Dieu, me voici Toi qui n 'as pas d'associe, me voici ! C'est Toi que nous louons, Toi le dispensateur de tout bienfait et le souverain maître, Toi qui n'as pas d'associe".

Il tourne ensuite sept fois autour de la Kaaba, implorant la miséricorde de Dieu, le pardon des péchés et les bienfaits d'une vie pure " Seigneur, mets-moi au nombre de (Tes) Saints " (Coran 1 2 110).

Puis, quelques jours plus tard, il se tiendra debout devant Dieu, à quelques kilomètres de la Mecque, à Arafat, de midi jusqu'au coucher du soleil. C'est le point culminant du pèlerinage, imposante cérémonie, où une communauté de plusieurs centaines de milliers, souvent de plus d'un million de personnes, invoque Dieu, l'Unique. Il est de tradition de terminer le pèlerinage par le sacrifice d'un animal, en général un mouton. La même fête a lieu au même, moment dans tout le monde islamique

C'est la fête du sacrifice (Id Al-Adhà ou Al-Id Al'kabîr), en commémoration du geste d'Abraham qui, en soumission totale à Dieu, n'hésita point quand Dieu lui ordonna de lui sacrifier son fils.

Une dernière prière achève ces jours de profond Recueillement. " Mon Dieu, fais que la santé soit la compagne de mon corps et l'abandon du péché celle de ma religion ! (...). Donne-moi de T'obéir aussi longtemps que Tu me maintiendras en vie et Fais-moi rejoindre les meilleures de tes créatures ici-bas et dans l'au-delà. Tu es sur toute chose le Très Puissant" (5.19). Que Dieu comble de bénédictions notre maître Muhammad, sa famille et ses compagnons, tout ensemble ! "

Top

Un commentaire sur la page? Un conseil à donner? N'hésitez pas!
Envoyez moi un petit mot et je l'insérerai dans la page. Ou Signez le livre d'or !!!
Optionnel : Nom Email  

Last modified : December 16, 2005 18:37


Divers : Liens vers autres sites, Webmasters, échange de liens, FAQ, Nous écrire
- S'inscrire à la mailing liste